Tuesday, 31 January 2017

Mélenchon, l'homme qui avançait à contre courant réalisé par Gérard Miller & Anaïs Feuillette



Gérard Miller, intrigué par ce trublion et tribun politique, a suivi Jean-Luc Mélenchon dès le lancement de sa campagne présidentielle en juin 2016. Admis au cœur même de la campagne, il a pu vivre le quotidien du président du Front de gauche, battant le pavé, haranguant la foule depuis une tribune ou peaufinant un discours… En le questionnant sur son parcours, son but, ses envies, le réalisateur avait pour intention de dévoiler un peu plus l’homme politique ou l’homme tout simplement.

Sans ménagement ni angélisme, le documentaire renvoie l’image d’un homme fait de contradictions (mais qui n’en a pas ?). Un homme donc qui ne donne pas dans le compromis mais qui va écouter le point de vue de l’autre… en l’égratignant parfois. Son cheval de bataille étant « le peuple » — un mot que les élites n’utilisent pas, considéré comme tabou, selon lui —, Mélenchon déverse allègrement son fiel sur ces élites, au risque d’être perçu comme un poujadiste — tel ses adversaires de l’autre extrême.

En interviewant des journalistes — ses bêtes noires —, des économistes, des membres de son équipe, des personnalités politiques ou de la scène, Gérard Miller en profite également pour interroger sur la faisabilité de son programme. D’ailleurs, lors de ces interviews, certains livrent leur opinion sur son projet présidentiel — mais pas seulement. Car chacun donne sa vision de Jean-Luc Mélenchon, qu’il s’agisse de l’homme politique, du collaborateur ou de l’ami. Et c’est au fil de ces interventions que Gérard Miller essaie de percer le mystère Mélenchon. Qui est cet homme qui harangue les foules, qui bouscule les conventions, les élites et qui fait du capitalisme sa lutte de tous les instants ? En toute simplicité, Gérard Miller veut révéler qu’il y a d’abord un Jean-Luc avant un Mélenchon.

Monday, 30 January 2017

De Cézanne à Bonnard, l'atelier du midi réalisé par Florence Mauro



Voyage en pays méditerranéen à travers les œuvres impressionnistes.

De 1880 à 1960, la Méditerranée est une source d’inspiration pour les plus grands courants artistiques, de l’impressionnisme au fauvisme, en passant par le cubisme, les expériences surréalistes ou l’abstraction. Cézanne, Matisse, Van Gogh, Bonnard ou Gauguin… : tous ces peintres se sont nourris des couleurs et des lumières éclatantes du Midi. Ils y ont installé leurs ateliers et y ont découvert des paysages à peindre. Enfin, ils s’y sont rencontrés. En parallèle à l'exposition Le grand atelier du Midi, qui se tiendra du 13 juin au 13 octobre au musée Granet d'Aix-en-Provence et au musée des Beaux-Arts de Marseille, dans le cadre de Marseille-Provence 2013, ce documentaire propose une fascinante déambulation parmi les œuvres impressionnistes qu'a inspirées la Méditerranée. À travers de riches archives personnelles, il raconte le dialogue constant entre les peintres de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle, qui n’ont cessé d'échanger des lettres. Un lumineux voyage en pays méditerranéen, à la découverte d’un Midi surprenant et créatif, lieu privilégié de l’avant-garde picturale.

Dépenses fantômes réalisé par Aurélia Bloch & Cyril Thomas



Un grand nombre de sommes sont payées inutilement, et quotidiennement, par les consommateurs français - des supermarchés qui font payer plus cher en caisse que le prix affiché en rayon à la compagnie d'assurances qui propose de garantir des produits inutiles ou au smartphone qui puise directement sur le compte via le micro-paiement. Toutes ces dépenses invisibles peuvent représenter des milliers d'euros chaque année, parfois même plus d'un mois de revenus pour un foyer français. A l'heure où le pouvoir d'achat des ménages est une préoccupation majeure, cette enquête met en lumière ces «achats fantômes» et aide une famille-témoin à réaliser plusieurs milliers d'euros d'économies.

Duty free, un marché qui décolle réalisé par Céline Bittner



Avec ses 260 boutiques, ses marques de luxe et ses restaurants gastronomiques, Roissy a profondément changé de visage. Cette plateforme aérienne est devenue un centre commercial ultra chic. Cette stratégie s'est révélée payante : Aéroports de Paris tire désormais la plus grosse partie de ses bénéfices des commerces et non plus du trafic aérien. Avec trois milliards de passagers qui transitent, chaque année, dans les aéroports du monde entier, le marché des duty free est en plein envol. Il affiche une croissance annuelle de 10%.

Sunday, 29 January 2017

L'Allemagne au fil de l'eau - Du Harz a la mer du Nord réalisé par Gary Krosnoff & Matthias Kopfmüller



Le réseau hydrographique allemand recèle des richesses méconnues. L'Elbe a toujours été le royaume des poissons migrateurs, mais le saumon et l’esturgeon ont longtemps été gênés par les barrages. Les défenseurs de l’environnement ont fait procéder à des aménagements qui leur permettent désormais de remonter jusqu’à Hambourg.

Sur la rive gauche du Rhin, nous découvrons le massif de l’Eifel où les rivières gèlent en hiver. Puis cap vers les sommets du Harz et la vallée de l’Elbe. Ce fleuve a toujours été le royaume des poissons migrateurs, mais le saumon et l’esturgeon ont longtemps été gênés par les barrages. Les défenseurs de l’environnement ont fait procéder à des aménagements qui leur permettent désormais de remonter jusqu’à Hambourg.

Les secrets des animaux des glaces réalisé par Jérôme Bouvier & Marianne Cramer



Comment animaux et végétaux se sont-ils adaptés aux conditions de froid extrême de l'Antarctique ? En compagnie du chercheur Christophe Barbraud, une expédition exceptionnelle à la rencontre des espèces australes.

Malgré ses conditions hostiles, le continent blanc héberge une étonnante biodiversité. Oiseaux, mammifères, poissons et même plantes et insectes s'épanouissent avec une apparente facilité sur ses étendues glacées et ses rares morceaux de terre, mais aussi dans les airs et les profondeurs océaniques. Ces espèces forment un formidable laboratoire de connaissance et de compréhension du vivant. Comment parviennent-elles à survivre dans ce désert inhospitalier ? Comment font-elles pour se repérer, se nourrir et se reproduire ? Que nous apprennent-elles de notre monde et de son évolution ?

Sentinelles de la Terre
Pour tenter de répondre à ces questions, Christophe Barbraud, directeur de recherche au CNRS, nous entraîne à la rencontre des célèbres manchots empereurs, des manchots Adélie, des pétrels, de poissons aux caractéristiques surprenantes, mais aussi des espèces microscopiques les plus méconnues de ce territoire hors norme – érigé en espace dédié à la paix et à la science par un traité international. Sur le terrain et dans les laboratoires, ornithologues, microbiologistes et éthologues percent peu à peu leurs stratégies d'adaptation. Mais alors que la température augmente, que l'eau se réchauffe et que le cycle de la banquise se transforme, ces animaux sauront-ils faire face aux changements climatiques à l'œuvre ? Telles des sentinelles terrestres, les espèces australes amorcent un tournant décisif de leur histoire, sur lequel il est essentiel de se pencher pour les protéger et comprendre l’évolution de la planète tout entière.

Antarctica, sur les traces de l'empereur réalisé par Jérôme Bouvier



Mêlant les points de vue sous-marins et terrestres, ce documentaire fascinant saisit la beauté de l'Antarctique. Une ode à la biodiversité du continent blanc, et à sa protection.

Protégé en apparence des aléas du dérèglement climatique, l'Antarctique subit à distance les conséquences néfastes des activités humaines. Ce continent gelé d'environ 13 millions de kilomètres carrés a longtemps été préservé, notamment grâce à un traité international qui interdit l'exploitation de son territoire à des fins non pacifiques, et y proscrit également les essais nucléaires. Mais aujourd'hui, des signes inquiétants sur la biodiversité et le cycle de la glace apparaissent. Basée dans la station Dumont-d'Urville, une équipe scientifique observe ces phénomènes, dans le cadre de l'expédition Wild-Touch Antarctica. En 2015, elle a accueilli pour la première fois pendant trois mois deux photographes, les invitant à saisir les splendeurs de ce monde polaire. Sur la glace, Vincent Munier, spécialiste des milieux extrêmes, a pu capturer des instantanés de vie d'une colonie de manchots empereurs. De son côté, sous la banquise, Laurent Ballesta, photographe des profondeurs et biologiste marin, a relevé un défi humain et technique. Grâce à des autorisations inédites, il a pu prendre des images inédites, jusqu'à 70 mètres de profondeur, dans les eaux de l'océan Antarctique.

Expérience sensorielle
Des animaux des glaces magnifiés par l'objectif de Vincent Munier aux paysages aquatiques découverts par Laurent Ballesta, le réalisateur Jérôme Bouvier parvient à révéler toutes les nuances de l'Antarctique et à interpeller sur la fragilité d'un univers polaire en pleine mutation. Ce documentaire invite aussi à partager les émotions des deux photographes. Bien plus qu'un portrait du continent, Antarctica, sur les traces de l'empereur est une remarquable expérience sensorielle.

Saturday, 28 January 2017

La tentation FN, les nouveaux électeurs de Marine Le Pen réalisé par Olivier Toscer



Scrutin après scrutin, des Français issus de l'immigration, des couples homosexuels, des femmes célibataires, ou encore des enseignants et des notables, catégories d'électeurs jusqu'ici réticentes aux thématiques du Front national, se laissent gagner par la tentation du vote FN. Ils viennent de la droite ou de la gauche, beaucoup ont d’ailleurs déjà sauté le pas. Pourquoi ces électeurs délaissent-ils les partis traditionnels ? Avec quels raisonnements ? Rêvent-ils réellement de voir Marine Le Pen s'installer à l'Elysée ? En s'appuyant sur la parole de ces citoyens qui s'expriment rarement, sinon par le vote, mais aussi grâce à l'analyse de spécialistes, le documentaire suit les différents parcours qui amènent ces électeurs aux profils radicalement différents à venir grossir la génération Marine Le Pen dans les urnes.

Ravis par Marine (Le Pen) réalisé par Frédéric Biamonti



Longtemps groupuscule contestataire, le Front national est devenu un instrument pour la conquête du pouvoir. Frédéric Biamonti est allé à la rencontre des cadres de ce nouveau FN pour écouter leurs motivations, revenir sur leur parcours et cerner les contours de la nébuleuse du «Rassemblement Bleu Marine». De Hénin-Beaumont à la Camargue, ce documentaire suit Steeve Briois, David Rachline ou encore Florian Philippot ainsi que les militants frontistes qui les entourent. D'où viennent-ils, quelles sont leurs familles politiques d'origine ? Pourquoi ont-ils rallié Marine Le Pen ?

Friday, 27 January 2017

Henry Miller, romancier des voluptés réalisé par Gero Von Boehm



Né à New York en 1891, Henry Miller décide en 1930 de s'installer à Paris pour s’adonner librement à sa passion, l’écriture. L’auteur à scandale entame une relation sulfureuse avec Anaïs Nin, sa muse, amie et maîtresse... Un portrait passionnant de l’enfant maudit de la littérature américaine du XXe siècle.

Né à la fin du XIXe siècle à New York de parents originaires d'Allemagne, Henry Miller montre rapidement qu'il a l'étoffe d’un rebelle. Choisissant de quitter l’Amérique pour la France, où il peut librement s’adonner à sa passion, l’écriture, l’auteur à scandale mène une vie de bohème dans le Paris des années 1930. C’est à cette période qu’il rencontre sa muse, amie et maîtresse, Anaïs Nin, avec laquelle il entame une relation sulfureuse. Homme à femmes dont l’œuvre a longtemps été censurée aux États-Unis pour obscénité, l’artiste marginal est l’une des cibles favorites de l’Amérique puritaine. Au travers d'images d’archives et d'extraits d’entretiens, Gero von Boehm retrace l’histoire sans fard de cette personnalité controversée qui compte aujourd’hui parmi les plus grands noms de la littérature moderne.

Des "terroristes" à la retraite réalisé par Mosco Boucault



Juifs et communistes, émigrés en France dans les années 1930, ils ont été les principaux acteurs de la guérilla urbaine menée à Paris contre l'occupation allemande. En 1983, Mosco Boucault recueillait le témoignage de ces anciens "terroristes". Un documentaire qui fit grand bruit, présenté dans une version remontée.

Ils étaient juifs, communistes et étrangers. Venus de Pologne, de Roumanie, de Hongrie et d’Arménie, ils ont immigré en France dans les années 1930 pour échapper aux persécutions raciales et politiques. Pour la plupart, ils étaient tailleurs ou fourreurs. Le pacte de non-agression entre Staline et Hitler, en août 1939, les déboussole. Ils s’engagent mais trouvent une armée française en déroute. La promulgation du statut des juifs par Vichy les oblige à se faire enregistrer au commissariat. Lorsque l’Allemagne envahit l’URSS, en août 1941, le PCF lance une guérilla urbaine contre l’occupant, à Paris. Mais les militants français n’ont pas la culture de la clandestinité. Le parti s’adresse alors aux militants de la MOI (Main-d’œuvre immigrée) : le travail souterrain leur est familier et ils n’ont rien à perdre…

L'affiche rouge
Organisés en triangles cloisonnés, les FTP-MOI (Francs-tireurs partisans de la Main-d’œuvre immigrée) fabriquent des bombes, d'abord artisanales, puis de plus en plus élaborées. Leurs actions se multiplient et sont efficaces : à Paris, entre mars 1942 et novembre 1943, 92 hôtels allemands sont attaqués à la bombe, 33 à la grenade ; 15 bureaux de recrutement sont incendiés, 125 camions militaires détruits, 11 traîtres abattus… En août 1943, les FTP-MOI organisent un attentat contre von Schaumburg, général commandant de Paris. En septembre, ils exécutent le responsable du STO en France, Julius Ritter. Mais, en octobre, un de leurs chefs est arrêté. Missak Manouchian cherche en vain à obtenir de la direction du mouvement l’autorisation de quitter provisoirement Paris. En novembre, la plupart des militants sont arrêtés et exécutés. Leurs visages figureront sur la célèbre “affiche rouge” placardée sur les murs de Paris…

Lors de sa première diffusion, ce documentaire a eu un retentissement considérable, d’abord parce qu’il mettait en avant la responsabilité des instances dirigeantes des FTP et du PCF, ensuite à cause de l’extrême humanité des témoins, filmés en situation, sur les lieux de leurs actions rejouées pour la caméra ou dans les ateliers de confection où ils ont continué de travailler.

En quête de vie dans l'univers réalisé par Ruth Chao



La communauté scientifique semble convaincue que dans les prochaines décennies, l'un des plus grands mystères de l'univers sera enfin résolu : y-a-t-il de la vie ailleurs que sur Terre ? A travers les conclusions de scientifiques, tour d'horizon des dernières découvertes sur Mars et les lunes de Jupiter et Saturne. A l'aide du télescope spatial de la NASA, nommé Kepler, les scientifiques étudient en particulier les exoplanètes qui sont des lieux où la vie pourrait naître ou aurait pu naître. Quels sont les signaux pouvant confirmer l'existence d'une vie intelligente ?

La folle histoire du Centre Pompidou réalisé par Julien Donada



Devant le succès populaire du Centre Pompidou, il est difficile d'imaginer le tollé qui a accompagné sa création. A l'aide d'archives savoureuses et de rencontres avec les principaux protagonistes de son histoire, «La Folle Histoire du Centre Pompidou» retrace l'aventure humaine, politique, artistique et architecturale d'un édifice qui, désormais, fait figure de pionnier et de modèle pour les musées du monde entier. Georges Pompidou, qui accède à la présidence de la République en 1969, est un homme moderne. A peine installé au pouvoir, ce normalien, agrégé de lettres, amateur de design, collectionneur d'art contemporain, affiche la couleur en faisant redécorer les salons de l'Elysée dans un goût qui ne fait guère l'unanimité et surtout en annonçant sa volonté de créer un lieu à Paris pour toutes les formes de création.

La nouvelle architecture alpine (1/4) La Suisse réalisé par Birgit Eckelt



Une série documentaire sur l'architecture des massifs alpins qui se renouvelle sans négliger le respect des sites. Ce volet explore la Suisse, avec les thermes de Vals conçus par Peter Zumthor, le refuge du mont Rosa de Gion A. Caminada et Andrea Deplazes, ainsi que le cabanon en béton de Selina Walder et Georg Nickisch.

En Suisse, le très novateur Peter Zumthor, lauréat du prestigieux prix Pritzker, s'est fait connaître à la fin des années 1990 avec ses thermes de Vals. Très liés au terroir, Gion A. Caminada et Andrea Deplazes ont, eux, fait sensation avec le refuge du mont Rosa. La nouvelle génération n'est pas en reste, notamment Selina Walder et Georg Nickisch, qui ont conçu un cabanon en béton.

Le génie des plantes - Dans les Balkans réalisé par Sebastian Lindemann



Médicinales, aromatiques ou d'apparat, les plantes présentent mille vertus. Un tour du monde végétal en cinq épisodes. Aujourd'hui : grâce à la faible pollution de leurs sols, les pays des Balkans sont progressivement devenus les premiers exportateurs de plantes d'Europe.

Grâce à la faible pollution de leurs sols, les pays des Balkans sont progressivement devenus les premiers exportateurs de plantes d'Europe. Ainsi, en Bulgarie, plus de trois cent mille personnes travaillent dans ce secteur en plein essor. Sur l’île croate de Cres, Mladen, apiculteur qui s’est fixé pour objectif de produire le meilleur miel des Balkans, fait butiner ses abeilles sur de la sauge. À Skopje, capitale de la Macédoine, l’artiste Iva Josifova crée des œuvres avec des roses trémières, à partir desquelles elle fabrique aussi du papier. Enfin, à Trigrad, petit village des Rhodopes bulgares, nous découvrons les secrets de préparation de la tisane des montagnes, que les habitants surnomment fièrement "le Viagra des Balkans".

L'Allemagne au fil de l'eau - Des Alpes au Rhin réalisé par Gary Krosnoff & Matthias Kopfmüller



Le réseau hydrographique européen recèle des richesses méconnues. Illustration en Allemagne, avec une plongée en eau douce.

Première étape : les sommets enneigés près de Berchtesgaden. C’est là que surgissent, des glaciers, le Röthbach et sa cascade, et un peu plus loin le Saletbach. Ils alimentent le très romantique lac du Königssee. Puis direction le lac de Constance traversé par le Rhin, avant de grimper vers les hauts de la Forêt-Noire pour découvrir les gorges de la Wutach. Retour dans la plaine du Rhin avec ses bras secondaires entre lesquels des îles marécageuses servent de refuge à une faune nombreuse.

Thursday, 26 January 2017

Profession socialiste réalisé par Henry Marquis



Au fil des élections, le fossé semble se creuser entre les Français et leurs représentants politiques. Si l'ensemble des partis est concerné par cette grande défiance, le documentaire se penche plus particulièrement sur le Parti socialiste. La parole est donnée à ses militants et représentants, comme Michèle Delaunay, députée de la Gironde, qui raconte son parcours dans la politique, après une carrière de médecin cancérologue, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, ou encore Dominique Potier, agriculteur devenu député de la Meurthe-et-Moselle. Rémi Lefebvre et Bastien François, tous deux professeurs de science politique, fournissent, quant à eux, des explications historiques et sociologiques de l'évolution de la politique.

Wednesday, 25 January 2017

Bachar, moi ou le chaos réalisé par Antoine Vitkine



Nous dépendons de ce dictateur impénétrable à l’allure de cadre supérieur. Le terrorisme qui nous frappe, la crise des réfugiés, la stabilité du Moyen-Orient, nos relations avec la Russie : tout cela passe par lui. «Moi ou le chaos», répète Bachar el-Assad pour justifier aux yeux du monde la sanglante reprise en main de son pays. Pour conserver le pouvoir, il a initié une effroyable guerre civile responsable de la mort de 300 000 Syriens, poussé à l’exil 3 millions d’entre eux, laissé torturer dans ses geôles des dizaines de milliers de personnes.

Riche de témoignages exceptionnels, ce documentaire est à la fois un portrait de Bachar el-Assad et le récit des relations que les Occidentaux entretiennent avec lui, depuis son arrivée au pouvoir jusqu’au conflit qui ravage aujourd’hui la Syrie. Raconter le parcours de Bachar el-Assad, comprendre ce qu’il veut et quelles sont ses stratégies, c’est s’intéresser à un homme qui tient une part de notre destin entre ses mains. Daech, le terrorisme, le chaos au Moyen-Orient, la crise des réfugiés : tous ces défis qui nous impactent convergent pour partie vers Damas. Revenir sur nos relations avec lui, c’est tenter de comprendre notre implication dans le drame syrien, tant Bachar a toujours été fort de nos faiblesses et de notre naïveté.

Des protagonistes de premier plan livrent leurs témoignages au réalisateur Antoine Vitkine et révèlent les coulisses : des proches de Bachar el-Assad, d’anciens dirigeants syriens, plusieurs anciens ministres des Affaires étrangères français, des ambassadeurs en poste à Damas, des émissaires discrets, d’anciens agents de renseignements, des conseillers de Barack Obama, Georges Bush, Hillary Clinton et Donald Trump, l’envoyé de Vladimir Poutine en Syrie.

Le mystère Macpherson réalisé par Serge Giguère



Dans ce long métrage documentaire, le cinéaste Serge Giguère filme avec tendresse le processus de création exceptionnel du film d'animation MacPherson de Martine Chartrand. Le mystère Macpherson, c’est d’abord une histoire d’amitié improbable entre le grand Félix Leclerc et l’intrigant Frank Randolph Macpherson, ingénieur-chimiste jamaïcain arrivé au Québec en 1917, qui inspira la chanson « MacPherson » au poète. C’est ensuite une histoire de mémoire, celle de cette chanson justement, qui poussa la cinéaste Martine Chartrand à réaliser son impressionnant film d'animation à partir de peintures sur verre animées sous la caméra 35mm. Un film développé sur dix ans alors qu’elle entreprenait de vastes recherches sur ce personnage, tout en revisitant aussi sa propre histoire.

L'inquiétant monsieur Trump réalisé par Romain Besnainou & Stéphane Lopez



Depuis son élection en novembre dernier, Donald Trump n'a cessé de bousculer les codes. Du haut du 66e étage de la Trump Tower, les communiqués officiels ont fait place à des avalanches de tweets. De la constitution de son équipe, mélange de généraux, de grandes fortunes et d'ultra-conservateurs, aux revirements en matière de politique étrangère, Donald Trump dessine peu à peu les contours de sa présidence. Le réalisateur Romain Besnainou s'est rendu aux Etats-Unis pour suivre durant 60 jours la montée en puissance de celui qui s'apprête à devenir l'homme le plus puissant du monde, de son élection à son investiture le 20 janvier 2017.

Tuesday, 24 January 2017

Sol et Gobelet - La reculite aiguë réalisé par Maurice Falardeau



Sol et Gobelet était une émission jeunesse diffusée de 1968 à 1971. Deux clowns, Sol (Marc Favreau) et Gobelet (Luc Durand), habitent un appartement bizarre où il leur arrive des histoires abracadabrantes.

La reculite aiguë ,diffusée le 19 mai 1970.
Gobelet s'interroge sur son passé. Il croit qu'en faisant tout à reculons, il obtiendra des réponses à ses questions.

Monday, 23 January 2017

Jérôme Bosch, le diable aux ailes d'ange réalisé par Nathalie Plicot & Eve Ramboz



Ce documentaire révèle ce que fut cet homme et sa pensée, à travers le « décryptage » de ses tableaux, resitués dans le contexte de l'époque. Des animations créées par Eve Ramboz, spécialiste mondialement connue des effets visuels, mettent en évidence les détails des tableaux témoignant des relations de Bosch avec son temps. Une façon, également, d'entrer dans l'imaginaire de ce génie du XVe sciècle. Au cours du film, des historiens d'art, spécialistes de Jérçome Bosch, R.L. Falkenburg et J.L. Koerner, retracent sa vie et dèvoilent ce qui fait l'originalité profonde de ses oeuvres et la fascination qu'elles exercent encore aujourd'hui.

«L'Idiot International», un journal politiquement incorrect réalisé par Bertrand Delais



En 1989, Jean-Edern Hallier, journaliste pamphlétaire, éditeur et écrivain, ressuscite «L'Idiot International». Ce journal devient le lieu de rencontres improbables entre des intellectuels du PCF et des représentants de la droite extrême. Jean-Edern Hallier catalyse les controverses qui sont, alors, l'essence même de cette publication provocatrice. Vingt ans plus tard, Alain Soral, Gilbert Collard, Alain de Benoist et tant d'autres sont les incarnations de cette migration idéologique.

Sunday, 22 January 2017

Le 60 - Bilan de la saison 74-75 réalisé par François Brunet



Pierre Nadeau fait un rappel des principaux évenements de l'actualité de 1974-1975, en présentant des extraits des reportages les plus marquants de ce magazine hebdomadaire.

Après la guerre, les restitutions réalisé par Catherine Bernstein & Jean-Marc Dreyfus



À la Libération, vient le temps de la reconstruction politique, sociale et économique d’une France dévastée. Pour certaines catégories de Français, les Juifs particulièrement, tout est à rebâtir. Les survivants se retrouvent dépouillés de leurs biens : conséquence de la politique de spoliation du gouvernement de Vichy.

Dès 1944, une politique publique de restitution est mise en place avec difficulté. L'expérience développée à Lyon dirigée par le professeur Émile Terroine, chercheur en biologie, socialiste et humaniste, est la plus concluante. Celui-ci mène cette politique avec tant de conviction et de fermeté qu'il est nommé à Paris pour diriger le Service National des Restitutions.

Ce documentaire explore la mise en place des mesures de restitution entre 1944 et le début des années 50, ses enjeux politiques, administratifs et humains avant tout. Il est raconté les destins d'objets particuliers, de la grande entreprise jusqu'à la machine à coudre dérobée dans l'atelier d'un tailleur juif. La recherche de ces biens, leur restitution ou dédommagement, livre les histoires d'individus et de familles qui cherchent à refaire leur vie et à retrouver leur place dans la société française.

Après la guerre, la France a faim réalisé par Thomas Marlier



Juste avant les Trente Glorieuses, la France rurale a peiné à entrer dans une modernité inéluctable, comme le racontent d'anciens agriculteurs.

Le mystère de la Joconde révélé réalisé par Ian Leese



De Florence à Paris en passant par Saint-Pétersbourg, l'historien de l'art Andrew Graham-Dixon exhume des documents inédits et plonge sous la surface de la toile pour percer les secrets de la femme la plus admirée de la planète. Un documentaire événement.

Le fameux portrait de la Joconde est-il véritablement celui de la femme du marchand Francesco del Giocondo ? Plus de cinq cents ans après sa création, l'indéchiffrable Mona Lisa continue d'alimenter les spéculations les plus sérieuses comme les plus farfelues. Historien de l'art et présentateur télé britannique, Andrew Graham-Dixon part en quête de réponses sur les lieux de sa création, à Florence. Dans les archives municipales, il découvre qu'en plus d'habiter dans la même rue, Francesco del Giocondo et le père du peintre, un influent notaire, étaient en affaire. Pourtant, les témoignages d'époque qui font mention du portrait laissent affleurer des incohérences. Giorgio Vasari évoque ainsi des sourcils joliment dessinés, invisibles sur la célèbre peinture, tandis qu'Antonio de Beatis affirme que le puissant Julien de Médicis en serait le commanditaire. L'artiste aurait-il réalisé deux versions d'un même tableau ? Après s'être penché sur la "Joconde d'Isleworth", récemment attribuée à Léonard de Vinci, et sur ce qui se révélera être une copie du XVIIe siècle dissimulée en Russie, Andrew Graham-Dixon se rend à Paris où, grâce à une caméra multispectrale de son invention, Pascal Cotte a réussi à pénétrer sous la surface du chef-d'œuvre exposé au Louvre…

Deux pour le prix d'une
En épluchant "comme un oignon" toutes les couches de peinture, il a ainsi fait apparaître un portrait de femme antérieur, qu'il reconstitue en très haute définition. S'agirait-il de la véritable Lisa del Giocondo ? Les traits idéalisés et le sourire énigmatique de celle qui est passée à la postérité appartiendraient-ils alors à la défunte maîtresse de Julien de Médicis ? Menée avec une ardeur communicative par Andrew Graham-Dixon, cette enquête livre des conclusions exclusives saisissantes, qui éclairent d'un jour nouveau le mystère tenace entourant ce si fascinant visage.

Sols contaminés : des plantes à la rescousse réalisé par Till Krause & Klaus Uhrig



Incroyable mais vrai ! Certaines plantes stockent de telles quantités de métaux lourds qu’elles permettent de décontaminer les sols. D'autres, on peut extraire des matières premières telles que le cuivre, le zinc ou le nickel. Tour du monde des possibilités offertes par les plantes "hyperaccumulatrices".

Incroyable mais vrai ! Certaines plantes stockent de telles quantités de métaux lourds qu’elles permettent de décontaminer les sols. D'autres, on peut extraire des matières premières telles que le cuivre, le zinc ou le nickel. À ce stade, les scientifiques ont découvert plus de cinq cents espèces "hyperaccumulatrices" et nul ne sait combien la terre en compte au total. À quoi peuvent donc servir ces plantes miracles ? Comment fonctionne le phénomène de la phytoremédiation ? Pourra-t-on dans les années à venir dépolluer les terrils ou les déchetteries grâce à ces végétaux aux vertus particulières ? Et sera-t-il un jour possible de concilier protection de l’environnement et exploitation des ressources du sous-sol ? Longtemps sous-estimé, le potentiel de ces végétaux est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Le documentaire de Till Krause et Klaus Uhrig livre une étude approfondie de ce phénomène, grâce aux éclairages de scientifiques en Europe et en Océanie, et à la visite de plusieurs sites qui emploient déjà cette technique, comme l'une des plus grandes réserves de nickel, en Nouvelle-Calédonie, ou des mines de plomb à l'arrêt, en Angleterre.

Masse - Un ballet techno à Berlin réalisé par Nicola Graef



En 2013, le Berghain, temple de la techno berlinoise, a accueilli la troupe de danse classique du Staatsballett. La réalisatrice a filmé un an durant le travail des DJ, musiciens, danseurs et chorégraphes réunis pour le projet "Masse".

La réalisatrice a filmé un an durant le travail des DJ, musiciens, danseurs et chorégraphes réunis pour le projet Masse. Une formidable expérience pour des artistes qui n’avaient jamais eu l’occasion de se rencontrer auparavant. Même si les tutus et les platines ont mis un peu de temps à s’apprivoiser, tous les protagonistes ont apprécié de franchir les frontières de leur discipline. Le spectacle a été présenté en mai 2013 dans l’ancienne centrale thermique du Berghain, dont le peintre Norbert Bisky avait redécoré l’immense hall pour l’occasion.

L'affaire Pasolini réalisé par Andreas Pichler



Un documentaire édifiant sur le mystérieux assassinat de Pasolini, l'homme de lettres et le cinéaste le plus subversif de l'Italie des années 1970.

Dans la nuit du 2 novembre 1975, le romancier, poète et cinéaste italien Pier Paolo Pasolini est retrouvé sauvagement assassiné sur un terrain vague d’Ostie, aux portes de Rome. Très vite, un jeune prostitué du nom de Pino Pelosi, âgé de 17 ans, reconnaît avoir abattu l’écrivain, lequel n’a jamais caché son homosexualité et son attirance pour le milieu romain de la prostitution. Pino Pelosi est immédiatement condamné à la peine de prison maximale encourue par un mineur pour un tel crime. Pourtant, certaines pistes évidentes ne sont pas explorées et des points obscurs subsistent : alors que le corps de Pasolini est maculé de sang, celui du meurtrier présumé n’en porte pas une trace. En outre, les faits retenus par la justice ne concordent pas avec les blessures que constate le médecin légiste.

La face sombre de l'Italie
Trente ans plus tard, l’accusé revient sur ses aveux et affirme s’être tu pour protéger sa famille, victime de sérieuses menaces. L’enquête, précipitamment close peu après la tragédie, est rouverte en 2010 et se penche sur des éléments qui n’ont jamais été pris en compte car, dans l’Italie conservatrice des années 1960 et 1970, Pasolini ne manquait pas d’ennemis. Ses romans, qui explorent avec authenticité la vie dans les banlieues populaires de la capitale italienne et dressent le portrait des "mauvais garçons" de ces quartiers pauvres, sont jugés obscènes et ne cessent de faire scandale. Pasolini écrit également des articles à charge contre la classe dirigeante. Sa mort a-t-elle été préméditée au sein de cette classe politique dont il dénonçait les liens avec la mafia ? Retour sur une enquête qui fait émerger la face sombre de l'Italie, avec notamment le cousin et biographe de Pasolini, Nico Naldini.

Friday, 20 January 2017

Des Racines et des Ailes: Passion patrimoine - Au fil du Rhône, entre Camargue et coteaux du Lyonnais réalisé par France 3



Entre Massif central, Alpes et Méditerranée, Carole Gaessler propose un voyage de plus de 300 kilomètres au fil du Rhône et de ses rives. Elle rencontre notamment Hervé Piégay, géographe, qui travaille sur un grand plan de restauration du fleuve. A Lyon, Nicolas Jacquet, historien d'architecture, fait découvrir sa ville à bord d'un bateau. Plus au sud de la cité, Vincent Marchal, géographe, raconte l'histoire de l'autoroute qui relie Paris à Marseille, épousant les courbes du Rhône. Puis, à bord d'un hélicoptère, Georges Truc, oeno-géologue, survole le vignoble de la vallée du Rhône, dont il est l'un des meilleurs spécialistes.

Le génie des plantes dans les Alpes réalisé par Bärbel Jacks



Médicinales, aromatiques ou d'apparat, les plantes présentent mille vertus. Un tour du monde végétal en cinq épisodes. Dans ce volet : avant d’être détrônée par la médecine moderne, la phytothérapie était profondément ancrée dans la vie des habitants des Alpes. Aujourd’hui, grâce à leur fort potentiel, les espèces végétales de la région suscitent un regain d’intérêt.

Avant d’être détrônée par la médecine moderne, la phytothérapie était profondément ancrée dans la vie des habitants des Alpes. Aujourd’hui, grâce à leur fort potentiel, les espèces végétales de la région suscitent un regain d’intérêt. Distillation d’alcool, élaboration de cosmétiques, recherche scientifique, naturopathie et même gastronomie, les usages ne manquent pas. Dans la vallée de l’Ötztal, au Tyrol autrichien, Astrid, naturopathe, évoque les dangers de l’aconit napel, rebaptisé "arsenic du Moyen Âge". Dans le Haut-Adige, en Italie, Anneres recueille des secrets bien gardés auprès des habitants, avant de transmettre son savoir aux clients de son hôtel.

Thursday, 19 January 2017

Tous les gouvernements mentent réalisé par Fred Peabody



En hommage à "Izzy" Stone, légendaire franc-tireur du journalisme, ses héritiers américains dressent un état des lieux accablant, et passionnant, des médias de masse aujourd’hui.

Isador Feinstein Stone, alias "I. F." ou "Izzy" Stone (1907-1989) est l’une des figures les plus glorieuses du journalisme américain : farouchement indépendant et engagé à gauche, il a battu en brèche durant des décennies la propagande gouvernementale, dénonçant les abus du maccarthysme comme la ségrégation raciale, la guerre du Viêtnam comme la collusion entre l’industrie et le pouvoir. Au nom de sa devise, "Tous les gouvernements mentent", il défend âprement la liberté et la démocratie promises par la Constitution dans un bulletin hebdomadaire austère et dépourvu de toute publicité. Placé sous son autorité tutélaire, ce documentaire part à la rencontre de ses héritiers dans l’Amérique d’aujourd’hui – engagée au moment du tournage dans une campagne qui n’avait pas encore été couronnée par la victoire de Trump, mais avait déjà vu éliminé le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders.

La "crème de la crème"
Ils forment la "crème de la crème" du journalisme indépendant de gauche américain et s’appellent Amy Goodman (Democracy now!), Jeremy Scahill et Glenn Greenwald (créateurs du site d’investigation The intercept, dans la foulée des révélations d’Edward Snowden sur la NSA, qu’ils ont contribué à rendre publiques), Matt Taibbi (chroniqueur politique pour Rolling Stone), David Corn (Mother Jones), Cenk Uygur (créateur de l’émission The young Turks)... On suit aussi John Carlos Frey dans l'enquête patiente qu'il mène au Texas, grâce au soutien financier d'une fondation, sur des charniers, vraisemblablement de migrants assassinés, dont les autorités se désintéressent totalement. Tous ont pour armes un métier qu’ils revendiquent avant tout comme un artisanat et un engagement, et la formidable puissance d’Internet, qui leur a permis de s’adresser directement au public sans dépendre de la publicité. Le réalisateur Michael Moore, le philosophe Noam Chomsky, mais aussi Carl Bernstein, célèbre pour avoir révélé, avec Bob Woodward, le scandale du Watergate qui fit tomber Nixon, joignent leurs voix pour dresser un état des lieux à la fois accablant et passionnant du fonctionnement des grands médias aujourd’hui. Des networks télévisés comme ABC et NBC au vénérable New York times, la concentration croissante des titres, la course à l’audience et la confusion des intérêts publics et privés promeuvent une forme de propagande de masse – en particulier, depuis le 11-Septembre et l’invasion américaine de l’Irak, dans les domaines de la défense et de la sécurité. Une très convaincante enquête à charge qui, au-delà de la question américaine, invite à la réflexion tout citoyen soucieux d’être informé de l’état du monde.

Le triomphe de la tomate réalisé par Maria Magdalena Koller



L’épopée de la tomate jusque dans nos assiettes, du massif des Andes, dont elle est originaire, aux confins de la Chine. Si l’industrie agroalimentaire a trouvé le moyen d’optimiser les rendements et d’assurer une production de la tomate à la forme parfaite, c’est au détriment des saveurs. Producteurs et amoureux de la tomate oeuvrent à préserver la diversité de cette espèce.

Pauvre en calories mais riche en carotène et en vitamines, la tomate est l’un des aliments les plus consommés au monde, avec quelque 120 millions de tonnes chaque année. Une success story commencée il y a cinq cents ans, quand cette plante originaire d’Amérique du Sud a trouvé sa place dans les jardins d’Europe. Tschio-Tschio-San, trèfle du Togo, russian rose ou encore striped german : ses noms attestent de son itinéraire mouvementé. À la fin du XIXe siècle à Naples, la pizza margherita marque son entrée dans la cuisine italienne et européenne. Mais si l’industrie agroalimentaire a trouvé le moyen d’optimiser les rendements et d’assurer une production à la forme parfaite, c’est au détriment des saveurs. Producteurs et amoureux de la tomate œuvrent à préserver la diversité de cette espèce qui est loin d’avoir livré tous ses secrets.

120 ans d'inventions au cinéma réalisé par Stan Neumann



De tous les arts, le cinéma est le plus dépendant de la technique. Stan Neumann recense plus d'un siècle de trouvailles nées de l’imagination et du désir, en écho à une exposition de la Cinémathèque française.

Depuis plus d’un siècle, le cinéma transforme notre manière de voir le monde. Mais la caméra n’est pas un œil. C’est une machine. En remontant là où le cinéma se fabrique, où l’intuition créatrice est inextricablement liée à la technique, ce documentaire permet de découvrir la face cachée des images qui nous fascinent. Dans les réserves de la Cinémathèque, des centaines de caméras et de machines plus originales les unes que les autres dorment sur les étagères. Les plus anciennes ont la beauté involontaire des objets d’autrefois, avec leurs mécanismes apparents, peu soucieux d’élégance ou d’ergonomie.

Paysage fantastique
Plonger dans ce monde mécanique, le reconstruire comme un univers en soi, l'appréhender comme un paysage fantastique : voilà la force de ce documentaire, qui retrace les grandes aventures industrielles, les paris économiques, les bricolages et les rêves qui ont jalonné l'histoire du cinéma. Chaque objet présenté répond ainsi à une nouvelle prouesse ou à un changement technique majeur. Une histoire illustrée par les extraits de films des plus grands cinéastes, ceux qui, par leurs désirs, ont métamorphosé l'appareillage du septième art.

La magie du son réalisé par Jerry Thompson



Dans de nombreux pays, les chercheurs travaillent sur l'utilisation du son dans des domaines aussi divers que la santé, l'urbanisme ou la psychologie.

Qui a entendu parler de la cymatique ? Encore inconnue il y a quelques années, cette nouvelle discipline consiste à étudier la visualisation des vibrations créées par le son avec du sable ou de l'eau. Expliquée par un ingénieur en acoustique, inventeur du Cymascope – un appareil qui rend le son visible –, la cymatique ouvre de nouvelles perspectives aux scientifiques. Des spécialistes de l’écologie acoustique détaillent ici comment ils pourront bientôt préserver des paysages sonores historiques – un patrimoine à protéger, comme on le fait déjà avec les sites géographiques classés. Le design sonore peut quant à lui contribuer à améliorer les communications humaines et à optimiser les déplacements dans l'espace public.

Soins sonores
L'utilisation du son représente également un important champ d'application en médecine. Aux États-Unis, des ultrasons servent déjà à éliminer sans chirurgie des tumeurs cancéreuses mais aussi à atténuer chez certains patients les effets de la maladie d’Alzheimer.

Tourné dans plusieurs pays (Canada, Italie, Angleterre, Australie, États-Unis), ce documentaire se penche de manière pédagogique sur les dernières avancées scientifiques en matière d'étude du son et sur les multiples avancées qu'il peut apporter au quotidien.

Wednesday, 18 January 2017

Grande fille! réalisé par Hélène Choquette



Ce long métrage documentaire de la cinéaste Hélène Choquette lève le voile sur le phénomène de la puberté hâtive. Contrairement à il y a quelques décennies, il n’est pas rare aujourd’hui de voir apparaitre les premiers signes pubertaires chez des fillettes dès l’âge de 9 ans. En résulte un décalage inévitable entre leur maturité physique et affective. Loin d’être une problématique marginale, la puberté hâtive est en voie de devenir une préoccupation de santé publique mondiale. Quelques suspects se trouvent déjà au banc des accusés : l’obésité et l’exposition à des perturbateurs dans l’environnement seraient-elles à blâmer?

Président Donald Trump réalisé par Michael Kirk



Qui est Donald Trump ? De son enfance à sa victoire surprise, Michael Kirk ("Frontline") dresse un portrait rigoureux et nuancé du président si peu orthodoxe que s'est donné l'Amérique.

Qui est Donald Trump ? Pour tenter de répondre, à la lumière d'une foudroyante ascension politique qui a pris de court la plupart des pronostics, Michael Kirk (Du 11-Septembre au califat), l'un des investigateurs chevronnés de l'émission documentaire américaine Frontline, reprend certains éléments de Quel président pour l'Amérique ?, le documentaire qu'il avait consacré, avant le scrutin présidentiel, aux deux candidats, Donald Trump et Hillary Clinton. Riche héritier élevé à la dure, dans un énorme manoir du Queens, Donald Trump a fait siens très tôt les préceptes impitoyables de son père, magnat de l’immobilier, selon lesquels le monde appartient aux "gagnants", c’est-à-dire aux "tueurs". Suivront des milliards précocement amassés dans l’immobilier, toujours, mais aussi les casinos, une quasi-faillite, un rétablissement boursier aux allures de tour de passe-passe qui lui rendra une grande part de sa fortune, puis une stupéfiante carrière dans la publicité et la télé-réalité (avec la très populaire émission The apprentice), où il use de son propre personnage.

Phénoménal
Cette trajectoire haute en couleur, expliquent ses proches et ses biographes (dont son conseiller politique Roger Stone), a donné à cet homme affamé de gloire, n’ayant jamais remporté un mandat avant l’élection du 8 novembre dernier, un instinct phénoménal pour comprendre et utiliser à son profit les ressorts de la consommation et du spectacle. De son mentor en politique, le sulfureux avocat Roy Cohn, rendu célèbre par ses manipulations au sein de la commission McCarthy, à ses choix pour former aujourd’hui son futur gouvernement, qui suscitent l’effroi jusque dans le Parti républicain, cette enquête analyse aussi les méthodes et les credo "du" Donald, comme le surnomment les Américains. La fin justifie les moyens, "la vérité ne veut pas dire grand-chose" et une mauvaise publicité vaut toujours mieux que le silence… : autant d’adages auxquels les électeurs ont partiellement donné raison.

Le génie des plantes en Provence réalisé par Ilka Franzmann



Médicinales, aromatiques ou d'apparat, les plantes présentent mille vertus... Dans ce volet : rencontre avec une parfumeuse, Delphine, puis gros plan sur l’utilisation des richesses de l’"or bleu" en cuisine. Enfin, cap sur les Alpes où Claire récolte de la lavande au milieu de paysages escarpés.

Déjà réputée au Moyen Âge pour ses multiples bienfaits, la lavande fait aujourd’hui l’objet d’un véritable business. Mais la célèbre plante est menacée et la France a perdu sa première place dans le classement mondial des producteurs d’huile essentielle de lavande. Rencontre avec une parfumeuse, Delphine, puis gros plan sur l’utilisation des richesses de l’"or bleu" en cuisine. Enfin, cap sur les Alpes où Claire récolte de la lavande au milieu de paysages escarpés.

Le génie des plantes en Amérique du Sud réalisé par Christian Stiefenhofer



Médicinales, aromatiques ou d'apparat, les plantes présentent mille vertus. Un tour du monde végétal en cinq épisodes. Dans ce volet : dans les régions reculées d’Amérique du Sud, les plantes constituent souvent les seuls remèdes aux maladies...

Dans les régions reculées d’Amérique du Sud, les plantes constituent souvent les seuls remèdes aux maladies. Depuis plus de deux mille ans, les habitants se transmettent leurs connaissances en la matière de génération en génération. Au Pérou, la famille de José récolte des racines de ratanhia pour un groupe cosmétique suisse. En Argentine, le célèbre chef Martín Molteni s’inspire d’ouvrages de botanique pour composer ses menus, tandis qu'au nord-est du pays le fumage du yerba maté au feu de bois, selon la méthode des Indiens guarani, redonne de l’activité et de l’espoir aux petits producteurs. Enfin, en Bolivie, gros plan sur les innombrables bienfaits de la muña avec les Kallawaya, guérisseurs traditionnels des Andes.

Le génie des plantes en Inde réalisé par Rolf Lambert



Médicinales, aromatiques ou d'apparat, les plantes présentent mille vertus... Dans ce volet, nous traversons une Inde florissante, d’une entreprise familiale de médicaments dérivés des plantes dans le Kerala aux guérisseurs traditionnels de l’Himalaya.

Utilisées dans les bâtonnets d’encens, les savons parfumés ou les épices, les plantes sont omniprésentes dans le quotidien des Indiens. Mais un grand nombre d’espèces risquent de disparaître. Quelles sont les vertus des végétaux indiens ? Et comment répondre à la demande tout en préservant la nature ? D’une entreprise familiale de médicaments dérivés des plantes dans le Kerala aux guérisseurs traditionnels de l’Himalaya, la traversée, du sud au nord, d'une Inde florissante.

Tuesday, 17 January 2017

Les années TSF réalisé par Philippe Collin



Une évocation du règne de la TSF et des débuts de la radio à travers une présentation de différents numéros d'artistes des années trente et quarante.

Commenté par Pierre Bouteiller, qui souligne l'importance de ces années de TSF pour l'avenir de la radio, ce documentaire est aussi l'occasion de revoir des grands noms du monde du spectacle et de la chanson.

Principaux artistes filmés :
Maurice Baquet, Charpini et Brancato, Eliane Celys, l'ensemble vocal des Kuona Cuban Boys, Damia, Jean-Jacques Vital, Jean Granier, Robert Rocca, Mlle Bordas, Robert Ballantino, Fréhel, Pierre Dac, les chansonniers René Derain, Raymond Souplex et Jean Marsac, Pierre Larquey et Mady Berry, Marguerite Moreno, Claude Dauphin, Saint-Granier, Yves Montand, Philippe Lemaire.

Monday, 16 January 2017

L'avocat, un fruit qui fait sa loi réalisé par Anne-Fleur Delaistre



Plébiscité aussi bien par les nutritionnistes que par les gastronomes ou les maraîchers, l'avocat est devenu un produit phare pour les consommateurs européens. La France affectionne particulièrement ce fruit, originaire du Mexique, goûteux et réputé sain. Comment la production parvient-elle à suivre le rythme effréné qu'impose la consommation mondiale, équivalente à 100 kilos par seconde dans le monde ? A quoi ressemble l'envers du décor sur ce marché lucratif, qui alimente les narcotrafiquants, consomme quelque 500 milliards de litres d'eau par an et conduit à la destruction de forêts entières ?

1956, naissance d'un nouveau monde réalisé par Vincent de Cointet



Alors que la déstalinisation mise en oeuvre par Khrouchtchev laissait présager une détente dans les relations entre les deux blocs issus de la Seconde Guerre mondiale, l'année 1956 voit se succéder les crises et tensions internationales. Début novembre, tous les regards sont rivés sur le canal de Suez où la France, Israël et la Grande-Bretagne ont pris d'assaut plusieurs positions égyptiennes. Leur objectif : faire tomber le général Nasser qui préside le pays. Les Etats-Unis et l'URSS interviennent à l'ONU. La menace d'un conflit nucléaire enfle. Parallèlement, huit divisions soviétiques pénètrent dans Budapest afin de réduire au silence les insurgés qui aspirent à la démocratie. Comment expliquer que les équilibres de 1945 aient basculé avec autant de violence ?

Sunday, 15 January 2017

Clandestins : d'autres vies que les vôtres réalisé par Laurent Follea & Andrea Rawlins-Gaston



Ils n’ont pas fui les bombes mais la misère. On les appelle clandestins. Ils travaillent, mais sans papiers.

Combien sont-ils ? 400, 500 000, peut-être, dans une France de 66 millions d’habitants. À peine 1% de la population, mais qui cristallise beaucoup de peurs et de rejets. Au pays, ils ont laissé une épouse, un fils, une mère. Ils leur ont promis une vie meilleure. Aujourd’hui ils rasent les murs. Ils sont ceux que les autorités veulent expulser en priorité. Alors ils acceptent les boulots ingrats, les horaires décalés, les salaires amputés. Souvent ils gagnent moins que le Smic. Souvent, ils paient des impôts. Certains employeurs profitent d’eux. Pas de recours. Comme l’écrivait Hugo : « L’exil, c’est la nudité du droit ». Malgré les risques, ils sont 5 à prendre la parole. 5 de ces « migrants économiques », que l’actualité ou l’Administration réduisent parfois à des statistiques. 5 histoires singulières, à visage découvert. Sidy le Sénégalais est manoeuvre dans le bâtiment. Emma, la Chinoise, est elle manucure. Rahman, le Bengladais, livre des sushis. Fanny, l’Ivoirienne, garde des enfants. Enfin, Armando l’Albanais, est menuisier. Ils sont en France, parmi nous, depuis 5, 10, 12 ans. Aujourd’hui, pour la première fois, ils parlent. Ils ne font pas de politique, mais racontent la vie. Celle qu’ils ont trouvée ici, celle qu’ils ont fuie, là-bas. Par ce récit simple et puissant, ils effacent certains préjugés et se dessinent eux-mêmes dans notre paysage. Eux, ces « clandestins », qui ont d’autres vies que les nôtres.

Saturday, 14 January 2017

L'affaire de Suez, le pacte secret réalisé par Peter Hercombe



En 1956, après la nationalisation du canal de Suez, les Français, les Britanniques et les Israéliens décident de lancer une action d'envergure contre l'Egypte et contre Nasser. Cette décision tripartite se solde par ce qu'on a coutume d'appeler «L'Affaire de Suez». Le 22 octobre, les Français commettent le premier détournement du siècle en arraisonnant l'avion transportant le leader algérien Ben Bella. Le lendemain, tandis qu'éclate le soulèvement de Budapest, une réunion secrète débute dans une villa isolée à Sèvres, en France. Y assistent Ben Gourion, Moshé Dayan, Shimon Péres, Bourgès-Monoury, le général Challe, Selwyn Lloyd. Ce film met en lumière cet épisode dans les détails de son déroulement. Il aborde également les conséquences géopolitiques de «L'Affaire de Suez» pour la France et la Grande-Bretagne.

Cuisine Royale - Au château El Rincón réalisé par Friederike Schlumbom



Dernière étape à Tolède, pour un prestigieux banquet pascal, de cette série documentaire sur les cuisines de palais et de châteaux.

Lors de la semaine sainte, la ville de Tolède, dans le centre de l’Espagne, est chaque année le théâtre d’impressionnantes processions. Si le carême accompagne ces festivités, on met les petits plats dans les grands au moment de rompre le jeûne. Carlos Falcó, marquis de Griñón, est producteur d’huile d’olive et de vin, mais aussi auteur et mécène. Juste après Pâques, il organise un dîner de gala dans son château d'El Rincón. Il y convie des noms prestigieux du monde de la culture espagnole. Aux fourneaux, le célèbre chef Adolfo Muñoz, lui aussi originaire de Tolède et spécialisé dans la cuisine fusion, concocte des plats qui mettent à l’honneur l’huile d’olive du marquis.

Friday, 13 January 2017

Trou Story réalisé par Richard Desjardins & Robert Monderie



Richard Desjardins et Robert Monderie renouent avec la veine pamphlétaire de L’erreur boréale dans Trou Story.

L’histoire minière au Canada est faite de profits faramineux réalisés au mépris de l’environnement et de la santé des travailleurs. C’est une histoire qui passe par le nickel de Sudbury, l’argent de Cobalt, l’or de Timmins, le cuivre de Rouyn...

À coups d’images chocs, à l’aide d’archives rares, en s’appuyant sur des entretiens et avec l’humour social qui a fait leur marque, les réalisateurs exposent avec clarté le dossier des mines au Canada. Trou Story est un film qui sonne l’éveil. Dans un pays aux richesses minières exceptionnelles, les compagnies minières ont historiquement payé peu d’impôts sur leurs activités et les municipalités ont la responsabilité de construire et d’entretenir les routes sur lesquelles roulent les camions qui emportent ces richesses à l’étranger. Certains films sont pertinents, d’autres sont nécessaires. Trou Story est de ceux-là!

Profs en territoires perdus de la République ? réalisé par Georges Benayoun



En 2002 paraissait «Les Territoires perdus de la République», un ouvrage collectif dans lequel des professeurs de collèges et lycées de quartiers dits sensibles alertaient l'institution scolaire et l'opinion publique sur le climat de violence et d'intolérance qui s'installait dans ces établissements. La sortie du livre fut accompagnée d'un silence gêné ; un déni qui, pour ses auteurs, augurait des jours difficiles. Les attentats de janvier 2015 ont remis au centre du débat la question de la transmission des valeurs de la République. Plusieurs professeurs exerçant dans des collèges et lycées de la région parisienne livrent leur témoignage.

Thursday, 12 January 2017

Le lait : mensonges et vérités réalisé par Winfried Oelsner



Le lait, ami ou poison ? Indispensables à une alimentation équilibrée et source de nombreux nutriments pour les uns, associés au développement de maladies pour les autres, les produits laitiers suscitent aujourd’hui une vive controverse. Enquête sur le lait et ses dérivés, sujet qui déchaîne aujourd'hui les passions.

Le lait est-il vraiment aussi sain que le prétendent ses défenseurs ? Depuis plusieurs années, le débat fait rage chez les nutritionnistes, les professionnels de la santé ou les industriels du secteur agroalimentaire. Indispensables à une alimentation équilibrée et source de nombreux nutriments pour les uns, associés au développement de maladies pour les autres, les produits laitiers suscitent aujourd’hui une vive controverse. L’industrie laitière, bien entendu, ne cesse de vanter leurs vertus et ils figurent au menu de tous les programmes de nutrition mais, parallèlement, ils sont de plus en plus critiqués.

Vertus ou dangers
Certains scientifiques et médecins s’appuient sur les résultats d’études récentes et sur le cas de patients pour démontrer que le lait joue un rôle dans l’apparition de nombreuses pathologies, telles que les allergies ou le diabète. Dans ce contexte, difficile pour le consommateur d’y voir clair. Le lait et ses dérivés peuvent-ils réellement rendre malade ou faut-il continuer de les consommer régulièrement ? En Allemagne, en France et dans d’autres pays européens, ce documentaire part à la rencontre de scientifiques, médecins, producteurs et représentants du secteur laitier pour tenter d’apporter des réponses.

Cette planète c'est vous réalisé par Alfred Vendl & Martin Meszaros



Des billions de bactéries colonisent le corps humain. Chaque individu est un monde à part entière, abritant ses propres écosystèmes. La bonne santé est une question d'équilibre entre bactéries bénéfiques et bactéries nuisibles. Car si certaines bactéries sont indispensables à la bonne marche de l'organisme, d'autres, venues de l'extérieur, peuvent lui être fatales. Ainsi, si une brèche se forme, lors d'une coupure sur un doigt par exemple, l'organisme humain déclenche des mesures d'urgence : saignement pour absorber les intrus, globules blancs qui capturent, digèrent, analysent et communiquent pour parer à l'infection, mise en place du processus de cicatrisation. Normalement, seuls le coeur, les poumons et la vessie sont exempts d'envahisseurs.

Quartier impopulaire réalisé par François Chilowicz



Toulouse le Mirail, un des plus grands quartiers sensibles de France. Délinquance, émeutes, religion et terrorisme, il semblerait que de part et d’autre du ghetto, on ne se comprenne pas.

L’écart se creuse inexorablement. C’est une situation potentiellement dangereuse et qui a déjà produit de nombreux épisodes de violence depuis 1982. Les attentats de 2015 sont venus mettre beaucoup d’huile sur le feu, distillant un doute sur la loyauté des musulmans des quartiers vis-à-vis de la République française. François Chilowicz est de ceux qui croient aux vertus du dialogue et qui combattent les stéréotypes. Il est parti tourner « Quartier Impopulaire » pour rencontrer les habitants du Mirail, comprendre ce qu’ils avaient vraiment sur le cœur et qu’ils ne disaient pas forcément aux médias. Il ne s’agit pas d’un « film de plus sur les quartiers sensibles », mais d’un documentaire qui propose une parole authentique, installée dans le temps et la confiance. Parfois direct et abrupt, voire déroutant et choquant, cet échange est nécessaire pour nouer les premiers fils d’un dialogue. Il s’agit d’apprendre à se comprendre pour déjouer la tentation du rejet de l’autre.

Wednesday, 11 January 2017

Qui veut la peau de l'hippocampe ? réalisé par Sigurd Tesche



Une scientifique, passionnée par les hippocampes, parcourt le monde, des Philippines à l'Espagne, pour observer le comportement de ce curieux petit poisson.

Monday, 9 January 2017

Frida Kahlo, Diego Rivera, une passion dévorante réalisé par Catherine Aventurier



Diego Rivera et Frida Kahlo, les deux plus grands peintres du Mexique, étaient aussi amants : récit de cette relation passionnelle entre deux caractères complexes.

C’est une histoire peu banale : les deux plus grands peintres du Mexique étaient aussi deux amants, surnommés « l'éléphant et la colombe ».

Cette histoire passionnelle entre deux caractères impossibles, deux défenseurs du Mexique, deux fous de peinture est riche, foisonnante et complexe. Comment cette rencontre entre ces deux êtres volcaniques va-t-elle révolutionner le Mexique ? Comment Diego va-t-il accéder à une autre dimension insoupçonnée de lui-même, et comment Frida va devenir l’une des jeunes filles créatrices les plus originales et les plus puissantes de l’art moderne ? Leur histoire d’amour s’est-elle construite sur leur peinture ? Leur oeuvre à la fois dissemblable et complémentaire a-t-elle été sous l’influence de l’un ou de l’autre ? L’art et la révolution ont-ils été les seuls points communs de ces deux êtres qui ont exploré toutes les formes de la déraison et sont allés aussi loin que l’on pouvait dans la passion l’un de l’autre et de la vie ?

Avec des images inédites de la mythique maison bleue de Frida, où s'est déroulée l’histoire d’un couple exceptionnel qui va bouleverser la peinture mexicaine et vivre totalement l’aventure de la modernité.

Forêt, pharmacie du monde réalisé par Nadège Demanée



Apothicaires, guérisseurs, herboristes et pharmaciens se sont relayés à travers les âges pour dénicher les meilleurs remèdes qu'offre la nature. Aujourd'hui encore, près de 80% de la population mondiale se soigne avec des plantes et plus de la moitié de nos médicaments est issue du monde végétal.

Monuments 5 étoiles réalisé par Aude Rouaux



En France, on aime les vieilles pierres. Mais en période de disette budgétaire, l'Etat et les collectivités ne peuvent plus s'occuper de leurs 13 000 monuments historiques, pour la plupart en ruines. Seul moyen pour pouvoir les restaurer à moindre frais, louer le patrimoine public à des groupes hôteliers privés. Ainsi à Versailles, une annexe du château, le bâtiment du Grand Contrôle, sera bientôt un palace. Se pose une question : louer les biens de la République, est-ce toujours une bonne idée ? Quelles sont les règles à suivre ? Qui y gagne ? Enquête sur cette transformation inédite du patrimoine culturel français.

Sunday, 8 January 2017

Van Gogh, l'énigme de l'oreille coupée réalisé par Jack MacInnes


suite


Comment et pourquoi Van Gogh s’est-il mutilé l’oreille un soir de décembre 1888 ? Dans le sillage de Bernadette Murphy, qui a rassemblé les pièces du puzzle, une enquête trépidante sur l’un des plus célèbres mystères de l’histoire de l’art.

Chacun a entendu parler de cette nuit du 23 décembre 1888 au cours de laquelle, à Arles, Vincent Van Gogh se plaça devant un miroir, attrapa un rasoir et se coupa l’oreille. À la suite de cet épisode tragique, la famille du peintre détruisit certains documents compromettants. Depuis, en l’absence d’éléments tangibles, des générations de chercheurs ont échafaudé des théories sur le déroulement des faits. Mais que s’est-il passé réellement ? Van Gogh s’est-il tranché l’oreille entière ou uniquement le lobe ? Que révèle cette automutilation sur son état mental ? Chercheuse indépendante installée en Provence, Bernadette Murphy a joué les détectives pendant cinq années pour reconstituer précisément le scénario du drame.

Pêche aux indices
Au fil de ses investigations, elle a plongé dans l’intimité de l’artiste et recomposé son quotidien à Arles : ses amis, ses ennemis, ses œuvres majeures, la visite houleuse de Paul Gauguin, qui marqua un tournant dans sa vie, le bouillonnement de ses émotions… Ce documentaire captivant retrace les étapes clés de cette enquête minutieuse, qui a permis, pour la première fois, de faire la lumière sur cet incident en identifiant toutes les forces à l’œuvre, et de comprendre comment il a influencé la démarche artistique de Van Gogh.

Saturday, 7 January 2017

Charlie, le rire en éclats réalisé par Yves Riou & Philippe Pouchain



Retour sur les éclats de voix, mais aussi les éclats de rire, qui ont jalonné l'histoire de l'hebdomadaire «Charlie Hebdo», connu pour ses caricatures féroces, qui dénonçaient sans cesse l'intolérance religieuse, les magouilles politiciennes et le conformisme des bien-pensants. Des dessinateurs effrontés, épris de liberté, qui ramènent à tous ces artistes qui, depuis la Révolution se sont battus pour la liberté d’expression. Malgré les procès, les interdictions et les menaces, l'équipe de «Charlie Hebdo» n'aura jamais changé le cap de ses positions libertaires. A travers de nombreux témoignages, notamment de Riss, Raphaël Enthoven, ou encore Ludivine Bantigny et Francis Szpiner, le documentaire évoque ces instants joyeux et forts, jusqu'à l'effroi des attentats de janvier 2015.

Chasing ice Climat en péril : la preuve par l'image réalisé par Jeff Orlowski


suite


Sur les traces du photographe James Balog, des preuves irréfutables autant que spectaculaires, de l’impact du réchauffement climatique sur la fonte des glaciers.

Longtemps climatosceptique, James Balog, éminent photographe du National geographic, a été chargé en 2005 par le magazine américain de capter en images la fonte et la chute des glaciers, consécutives au changement climatique. Cette commande le marquera durablement, inaugurant une périlleuse aventure photographique – à pied, en hélicoptère ou en traîneau – et un ambitieux projet, baptisé "Extreme ice survey". Lequel implique bientôt des experts et des photographes, dans l’objectif de donner à voir au grand public l’ampleur du phénomène. Pendant plus de trois ans, à l’aide de vingt-quatre caméras, équipées pour ces conditions extrêmes et installées au Groenland, en Alaska ou dans les Rocheuses, et malgré les péripéties qui jalonnent son entreprise, James Balog enregistre jour après jour l’impact du réchauffement climatique : la chute vertigineuse des icebergs et le retrait des glaciers.

Bouleversement accéléré des paysages
À travers des images spectaculaires autant qu’alarmantes, le documentaire retrace cette folle épopée, ses risques et ses résultats. Au plus près de James Balog, dont le projet photographique devient le combat d’une vie, il apporte des preuves irréfutables du bouleversement accéléré des paysages, comme celui du glacier Columbia, au Canada, qui a reculé de quatre kilomètres en seulement trois ans. Un réquisitoire efficace et nécessaire pour éveiller les consciences sur l’état de la planète.

Chambord Le château, le roi et l’architecte réalisé par Marc Jampolsky



Du projet d'un pavillon de chasse imaginé par le jeune François Ier au rôle mystérieux joué par Léonard de Vinci, une enquête captivante sur l'énigme Chambord et sur son commanditaire, couronné il y a un peu plus de 500 ans.

Sans rival, Chambord, le plus célèbre château de la Loire, demeure une énigme sur laquelle les chercheurs se penchent depuis des générations. Qui en fut l'architecte ? Quel sens son commanditaire, François Ier, a-t-il voulu lui donner et quelle fut l'influence de son maître et ami Léonard de Vinci ? Imaginé par un jeune monarque épris de chasse et de chevalerie, ce "rêve de pierre" n'en finit pas de susciter la perplexité cinq siècles après sa construction, d'autant qu'aucun plan du projet initial n'a été retrouvé. Pourquoi le souverain entreprend-il ce chantier titanesque au milieu des marécages, en 1519 ? Et comment a été élaborée cette oeuvre de génie à l'allure féerique, qui mêle références aux forteresses médiévales et élégance de la Renaissance, influence italienne et savoir-faire des maçons locaux, autour de son fascinant escalier central aux deux montées entrelacées et de sa (presque) parfaite géométrie en croix ?

Puzzle
Aujourd'hui, fouilles archéologiques, numérisation et modélisation en 3D du château, prospection géophysique des sous-sols et retour aux sources manuscrites fournissent de précieux indices. Plongeant tout à la fois dans le règne tourmenté de François Ier et dans les dédales du monument, avec ses quatre tours, soixante-dix-sept escaliers et quatre cents pièces, cette enquête captivante assemble peu à peu le puzzle de sa mystérieuse architecture. De sobres évocations historiques ponctuent ce voyage dans le temps, qui nous emmène à la recherche du projet d'origine, sur la piste de Léonard de Vinci, de Florence à Romorantin. Repartant aussi du concept initial pour expliquer le château que nous connaissons, il enquête sur la réalité de sa construction et le passionnant destin de son commanditaire.

Friday, 6 January 2017

Botswana, le joyau africain réalisé par Jean-Marc Dauphin



Le Botswana recèle d'autres trésors que sa faune : des lacs salés asséchés où l'on trouve des baobabs millénaires ou des sites ornés de peintures rupestres.

Harcèlement sexuel, le fléau silencieux réalisé par Olivier Pighetti



Les psychiatres s'accordent à dire que les traumatismes du harcèlement sexuel peuvent être aussi violents que ceux d'un viol. Laury et Gwenaëlle, terrifiées par le patron d'une PME, ont déménagé pour ne plus le croiser et fondent en larmes à l'idée de passer devant leur ancienne entreprise. Cristina tombe en syncope le jour du procès de son ancien directeur. Catherine, qui a subi onze ans de mains baladeuses et d'humiliations par un ancien maire, ne peut plus rentrer dans une mairie. Pendant un an et demi, ce film a suivi la lutte de quatre femmes qui ont dû se battre pour que la justice ne classe pas leur dossier sans suite.

Thursday, 5 January 2017

Au temps des géants réalisé par Matthew Jackson, Bosie Vincent & Paul Williams



Une immense libellule, un oiseau de la taille d'un avion de chasse ou encore un gigantesque serpent marin, sans oublier le mégalodon, requin le plus gros de l'histoire, la baleine bleue ou le titanosaure, l'espèce la plus grosse du monde toutes catégories confondues : portrait des dix créatures les plus impressionnantes qui ont un jour peuplé la planète, pour la plupart disparues. Différents spécialistes examinent leurs spécificités et tentent des expériences pour illustrer leurs capacités hors du commun.

Des racines et des ailes - Passion patrimoine : Le goût du Tarn et de l'Aveyron réalisé par France 3



Carole Gaessler propose de suivre un périple de plus de 200 kilomètres, du sud du Tarn au nord de l'Aveyron, ponctué de rencontres passionnantes. Ainsi, dans le Tarn, Patrick Urbano, géographe, se bat pour préserver le patrimoine. Il survole le département en avion pour répertorier les paysages, ou rejoint Grégory Loaëc, guide à moto, pour sillonner les plus beaux endroits de la Montagne noire. À Castres, Julien Pech, archéologue, navigue sur l'Agoût, sur les traces des tanniers qui vivaient au bord de l'eau. Non loin de là, Patrick Urbano invite à découvrir le Sidobre, le plus grand massif granitique d'Europe. Puis direction Albi, où Frédéric Konéfal, conducteur de trains, est avant tout un passionné de la ligne historique qui relie Albi à Rodez.

Wednesday, 4 January 2017

La tumultueuse histoire des peep-shows réalisé par Matthias Schmidt



Le concept du peep-show fut inventé à New York à la fin du XIXe siècle : à l’époque des "peepshow machines" cinématographiques de Thomas Edison, le spectacle n’était pas encore donné par des femmes en chair et en os. Sa version live n’apparaît que dans les années 1970, et connaît un succès phénoménal avant de péricliter avec l’arrivée d’Internet.

C’est une idée simple, mais très lucrative : proposer aux hommes de regarder à la dérobée des femmes nues derrière une vitre pendant quelques minutes, en échange d'espèces sonnantes et trébuchantes. Le concept du peep-show fut inventé à New York à la fin du XIXe siècle : à l’époque des peepshow machines cinématographiques de Thomas Edison, le spectacle n’était pas encore donné par des femmes en chair et en os. Sa version live n’apparaît que dans les années 1970, et connaît un succès phénoménal avant de péricliter avec l’arrivée d’Internet. Ce documentaire propose un voyage dans l’histoire mouvementée de ce pan de l’industrie du sexe, qui comporte des aspects peu reluisants. Il interroge strip-teaseuses, directeurs et clients de peep-shows, ainsi que des spécialistes du domaine, de Pigalle à Hambourg en passant par les États-Unis. À San Francisco, on découvre le club Lusty Lady, un établissement coopératif autogéré par les performeuses, surfant sur la tendance du féminisme "pro-sexe". Une exception dans une industrie qui, depuis toujours, est faite par et pour les hommes.

Tuesday, 3 January 2017

La Havane, la belle des Caraïbes réalisé par Jean-Hubert Martin



La Havane, capitale de Cuba, s'est imprégnée au fil du temps des cultures africaines et américaines et le style colonial domine dans la cité historique.

Le secret des clowns réalisé par Daniela Pulverer & Boris Raim



Derrière son nez rouge et ses gestes maladroits, le clown incarne la transgression des normes et l’absurdité des contraintes sociales. Il nous parle de pouvoir, de violence, d’échecs et de déconvenues – tout ce qui fait la condition humaine. Rencontre avec des clowns du monde entier.

S'il est souvent raillé, vu comme un simple amuseur, le clown mérite d’être réhabilité. Car derrière son nez rouge et ses gestes maladroits se cache une figure ancestrale de la culture occidentale, incarnant la transgression des normes et l’absurdité des contraintes sociales. Il nous parle de pouvoir, de violence, d’échecs et de déconvenues – tout ce qui fait la condition humaine. Faussement naïf, il met sens dessus dessous, avec drôlerie et poésie, le monde de celui qui le regarde…

Pour ce documentaire, deux diplômés d’une école de clowns allemande sont partis à la rencontre de confrères et de consœurs du monde entier : le célèbre clown médecin américain Patch Adams, qui a inspiré le film Docteur Patch, Peter Shub, ou encore Gardi Hutter et Antoschka, deux des premières femmes à s’être aventurées dans cet univers comique traditionnellement très masculin.

Monday, 2 January 2017

Jacques Brel, dernière ligne droite aux Marquises réalisé par Alain Gordon-Gentil & Laurent Ramamonjiarisoa



A travers les témoignages de proches et des images d'archives rares, portrait du chanteur Jacques Brel, à l'occasion du 35e anniversaire de sa mort. Le réalisateur Alain Gordon-Gentil propose de découvrir l'homme, au-delà de l'artiste, dans les dernières années de sa vie aux Marquises, alors qu'il avait quitté la scène. Ce sujet raconté par le comédien Robin Renucci revient à ce mois d'octobre 1966. Sur la scène de l'Olympia, Jacques Brel salue son public pour la dernière fois. Il décide de démarrer une nouvelle vie, notamment à bord de son voilier l'Askoy. Il arrive ainsi aux Marquises. Mais en octobre 1978, l'homme décède des suites d'un cancer.

Sunday, 1 January 2017

Cuisine Royale dans le vignoble de Tokaj réalisé par Stefan Pannen & Claus Wischmann



Dans la région de Tokaj, en Hongrie, Arno et Katinka Kékessy-Wimpffen accordent une grande importante à la période des vendanges. Ils en profitent pour rassembler parents et amis autour de mets délicieux, alliant produits du terroir et ingrédients exotiques. Tous deux descendent de familles nobles. Après la chute du communisme, le père de Katinka a acquis des vignes, inscrites depuis 2002 au patrimoine de l’Unesco.