Friday, 30 September 2016

Arles, le trésor englouti réalisé par Saléha Gherdane



Septembre 2007. Des archéologues découvrent à Arles, dans le lit du Rhône, des vestiges inestimables, ensevelis depuis près de 2000 ans. Parmi eux, un visage en marbre de Jules César. Comment ces objets se sont-ils retrouvés au fond du Rhône ?

Thursday, 29 September 2016

Les Frenchies à Hollywood réalisé par Gilles Nadeau



Portraits de quelques hommes et femmes français qui ont fait carrière dans le cinéma aux Etats-Unis, dans les prestigieux studios hollywoodiens.

Mistigri des toits réalisé par Patrick Glotin



Mistigri est un chat de gouttière habitant en centre-ville, avec comme port d'attache l'appartement de Sophie, professeur naturaliste en fin de carrière qui souhaite aller vivre à la campagne. Au fil des saisons et de sa propre histoire, le chat parcourt la ville, à la recherche des différentes espèces d'animaux domestiques et sauvages présents en milieu urbain. Rats, souris, oiseaux des jardins et prédateurs lancés à leurs trousses, bandes de martinets estivaux ou encore chauves-souris : les espèces animales qui vivent aux côtés des hommes dans les villes sont nombreuses.

Borsalino - Un chapeau à Hollywood réalisé par Enrica Viola & Paola Rota



Retour sur la saga glorieuse d'un couvre-chef iconique, qui a coiffé les têtes les plus célèbres du septième art, des films de gangsters à la Nouvelle Vague.

Comment une modeste enseigne piémontaise a-t-elle conquis les vestiaires du monde entier, allant jusqu'à se glisser dans le dictionnaire des noms communs ? Formé dès l'âge de 12 ans auprès de chapeliers italiens et français, Giuseppe Borsalino, associé à son frère Lazzaro, fonde son atelier de confection en 1857. Entrepreneur avisé, il s'équipe de machines de pointe et traque le meilleur poil de lapin en Australie. En 1869, le député Cristiano Lobbia dénonce la corruption devant le Parlement et prend un coup de canne sur son chapeau melon. Borsalino en profite pour sortir le mythique Fedora, fendu et en feutre mou. L'exposition universelle de Paris constitue un tournant pour la marque : elle remporte le Grand Prix 1900, synonyme d'explosion des ventes.

Destins croisés
Richard Bohringer retrace de sa voix rocailleuse l'épopée Borsalino - de son irrésistible ascension à son déclin inexorable - et sa rencontre avec l'industrie du rêve hollywoodienne. Riche en archives et extraits de films ( Scarface, À bout de souffle...), ce documentaire traverse les époques et les genres cinématographiques pour révéler les fonctions et pouvoirs de l'accessoire, éclairés par des témoignages de costumiers de renom, de Jean-Claude Carrière, scénariste de Borsalino, avec le duo Belmondo/Delon, ou de Robert Redford, parti jusqu'en Italie pour acquérir le même chapeau que Marcello Mastroianni dans Huit et demi.

Wednesday, 28 September 2016

Quand les titis et les tamarins s'associent réalisé par Akira Matsubayashi



Exemple de cohabitation réussie en Amazonie, où les titis et les tamarins, deux espèces endémiques, ont choisi d'unir leurs forces plutôt que de s'affronter.

La langue cachée d'Amazonie réalisé par Randall Wood & Michael O'Neill



Comment une tribu amazonienne a chamboulé notre conception du langage.

Au coeur de la forêt amazonienne existe un mystérieux langage qu'aucun étranger n'a jamais appris. Jusqu'à aujourd'hui. Après trente ans de recherches, en vivant avec les Piraha, un homme a finalement déchiffré le code. La mission de Daniel Everett était d'évangéliser l'Amazonie. Au lieu de cela, le missionnaire a découvert un peuple exceptionnel, qui n'a pas de mots pour les chiffres et les couleurs, ne se préoccupe ni du lointain passé ni du futur, et n'a aucun besoin de son Dieu. La découverte de cette nouvelle langue remet ainsi en cause quelques théories admises sur le langage humain.

Polynésie, les secrets d'un paradis réalisé par Raynald Merienne



De l'archipel de la Société aux îles Tuamotu, et des Marquises aux Australes, rencontre avec ceux qui oeuvrent à la préservation du patrimoine de la Polynésie Française.

Métropoles du monde - Rome réalisé par Neil Ferguson



Rome conserve près de 500 monuments de l'époque antique ; à partir du XVe siècle, les papes y laissent leur empreinte en la dotant d'édifices baroques.

Le Brésil à toute vapeur réalisé par Peter Weinert



Une croisière le long du Rio Sao Francisco jusqu'au Minas Gerais, au coeur du Brésil, à bord d'un vénérable bateau à vapeur, le Benjamin Guimares.

La meilleure façon de visiter l'État du Minas Gerais, au Brésil, c'est d'emprunter les moyens de transport traditionnels. Un voyage à toute vapeur, pour tous ceux qui affectionnent les locomotives anciennes et les bateaux d'époque. On embarque à Pirapora, une petite ville étroitement liée au vieux vapeur légendaire qui descend le fleuve Sao Francisco.

L'homme-cheminée réalisé par Carlos Marchiori



Ce court métrage d’animation invite les adolescents à réfléchir sur les méfaits de la cigarette sur la santé de l'individu et sur les difficultés qu'éprouvent un grand nombre de personnes à perdre l'habitude de fumer. Ce message s'adresse particulièrement aux jeunes de 11 à 15 ans; mais il devrait éveiller chez tous les spectateurs des résonances profondes.

Le Far West de l'Europe - Un pont sur l'Oyapock réalisé par Albert Knechtel



Achevé en 2011, un grand pont transfrontalier traversant le fleuve Oyapock relie la région d'Outre-Mer de Guyane au Brésil. Pourtant, pour des raisons à la fois économiques, environnementales et anthropologiques, la mise en service de cette nouvelle voie de communication, qui a coûté la bagatelle de 38 millions d'euros, ne cesse d'être repoussée - au point que François Hollande a esquivé la question lors d'un voyage officiel sur place. Le documentaire analyse les raisons et les conséquences de ce raté.

Tuesday, 27 September 2016

La gloire des putains réalisé par Michael Glawogger



Un triptyque sur la prostitution en Thaïlande, au Bangladesh et au Mexique. Loin des reportages voyeuristes, un documentaire rare sur les travailleuses du sexe, au moment même où un débat doit à nouveau s'engager en France.

Bangkok. À L'Aquarium, qui surplombe une galerie commerciale, les filles sont dotées de numéros et sagement assises sur des gradins derrière une vitre. Le patron du lieu vante aux clients les qualités de ses recrues, de l'étudiante docile à la " tigresse". Les tarifs, de 35 à 41 euros, varient en fonction de l'âge et des spécialités requises. Habillées à la dernière mode, les filles pointent en arrivant et prient devant un petit autel bouddhique pour avoir assez de travail...

Faridpur, district de Dhaka, Bangladesh. Au coeur de cette ville de 1,7 million d'habitants, un bordel géant nommé "Cité de la joie". Des ruelles insalubres, de minuscules pièces en rez-de-chaussée et à l'étage, pas de sanitaires mais des seaux et des cuvettes. C'est le royaume de plusieurs mères maquerelles qui ont chacune leur cohorte de gagneuses qu'elles achètent (entre 45 et 75 euros) à des rabatteuses et dont elles font l'"éducation". La passe coûte entre 2 et 4 euros. Mais ici, religion musulmane oblige, les prostituées doivent afficher en public des tenues décentes...

Reynosa, Mexique. Dans cette immense agglomération industrielle à la frontière du Texas, la zona de tolerancia est un quartier contrôlé par une barrière, où les clients circulent en voiture. Ici le commerce du sexe s'insère dans un univers de syncrétisme à la mexicaine, avec ses rituels de sorcellerie, ses têtes de mort (la Santa Muerta) et une Sainte Vierge omniprésente sous forme de tatouages ou de statues. Les femmes espèrent ainsi se protéger des ravages de la drogue et de la violence des clients qu'elles satisfont moyennant 10 à 15 euros.

Le monde du travail
Michael Glaggower a travaillé quatre ans sur ce film qui s'inscrit dans sa démarche d'analyse du monde du travail à l'heure de la mondialisation, avec Megacities (1998) et Workingman's death (2005). Voulant tourner librement et sur la durée, il lui a fallu négocier en amont avec diverses institutions et la police, voire la mafia, dans les trois pays. Et gagner ensuite la confiance des femmes pour qu'elles acceptent de parler et d'être filmées. Le résultat est exceptionnel et cruellement factuel, fait de respect et de distance, s'interdisant de porter un jugement ou de moraliser.

Monday, 26 September 2016

Le riz a-t-il un grain ? réalisé par Rémi Delescluse



Sur la planète, un habitant sur deux consomme quotidiennement du riz. En France, le secteur pèse 375 millions d'euros. A l'état naturel, le riz est particulièrement nourrissant mais l'industrialisation du secteur aurait quelque peu changé la donne. Aujourd'hui, les principaux groupes riziers s'affrontent sur le terrain des grains à cuisson rapide. En 50 ans, le temps de préparation a été divisé par quatre. Mais que valent véritablement ces riz si performants ? Les grains n'ont en fait jamais cessé de subir de multiples transformations en particulier ceux du basmati. Cette variété traditionnelle est aujourd'hui le riz le plus vendu en France. Une analyse des marques leader du marché montre que les industriels ont peut-être renoncé à l'âme du basmati : son parfum.

Sunday, 25 September 2016

Golem, la légende de l'Homme réalisé par Simone Dobmeier & Torsten Striegnitz



Du désert du Neguev à la Silicon Valley en passant par Prague, un voyage à travers le temps sur les traces du golem, cette créature forgée par l'homme pour qu'elle le serve et le protège, et de son descendant, le robot.

Golem, qui es-tu ? Dans le judaïsme, l'apparition du terme "golem" remonte au livre des Psaumes et au Talmud, avec des acceptions et des interprétations différentes au cours des siècles. L'idée d'une créature forgée par l'homme pour qu'elle le serve et le protège est restée depuis ancrée dans l'imaginaire collectif. Le film muet à succès Le golem de Paul Wegener et Carl Boese (1920) a traduit pour la première fois à l'écran le mythe du premier golem : à Prague, à la fin du XVIe siècle, le grand rabbin Rabbi Loew donne vie à une statuette de glaise pour que l'homoncule ainsi créé défende la communauté juive contre les pogroms. Pourtant, le golem n'est pas toujours protecteur. Il peut parfois se muer en un personnage d'horreur qui finit par se retourner contre son créateur. Ainsi dans le roman Le golem de Gustav Meyrink illustré par Hugo Steiner-Prag (1915). De Goethe à Superman en passant par la science-fiction, le golem est présent, sous une forme ou une autre, dans une myriade d'oeuvres littéraires, de pièces, de films, de séries, de BD, de jeux vidéo, etc. Les chercheurs, eux, ont fait le lien entre cette créature et les travaux sur l'intelligence artificielle et la robotique. Certains artistes demeurent fascinés par le mythe, comme le Californien Joshua Abarbanel qui le réinvente sous l'apparence d'un super-héros en bois.

Saturday, 24 September 2016

Les petits patrons dans la tourmente réalisé par Cyril Denvers



Les petits patrons, qui représentent 90% des dépôts de bilan reportés en 2014, paient un lourd tribut à la crise. Bouleversés par ce drame économique, certains envisagent le suicide, qu'ils entrevoient comme la seule solution de se libérer de l'échec et de la précarité. En Charente-Maritime, des artisans et commerçants ont perdu leur entreprise mais ont pu s'appuyer sur le tribunal de commerce de Saintes, le premier en France à avoir créé un dispositif de détection du risque suicidaire et une cellule de soutien psychologique. Plusieurs tribunaux de commerce ont ainsi adopté ce dispositif, intitulé APESA.

Mowgli et les enfants sauvages réalisé par Jens Monath & Heike Schmidt



Prenant comme fil conducteur l'histoire de Mowgli, l'enfant sauvage du "Livre de la jungle" de Rudyard Kipling, ce documentaire, ponctué de reconstitutions, nous entraîne sur les traces réelles ou fictives des enfants élevés par des bêtes, et dont les destinées soulèvent bien des questionnements parmi les chercheurs.

Ils ont passé plusieurs années dans la nature, parmi les loups, les ours ou d'autres animaux, sans contact avec les hommes. Parce qu'elles remettent en cause nos croyances sur l'être humain et ressemblent à d'incroyables contes, les histoires d'enfants sauvages fascinent toujours. Pourtant, elles connaissent souvent une fin peu enviable : une fois revenus dans la société dite civilisée, ces enfants éprouvent d'énormes difficultés d'adaptation. Ils doivent réapprendre - ou tout simplement apprendre - le langage, les interactions sociales et les comportements typiquement humains. Le plus célèbre d'entre eux reste sans doute Mowgli, le héros du Livre de la jungle de Rudyard Kipling. D'autres aventures sont pourtant bien réelles : l'une des premières dont on a gardé la trace concerne un enfant trouvé en 1724 à Hamelin, près de Hanovre. Exhibé dans toute l'Europe comme une curiosité scientifique, "Peter de Hamelin" ne parviendra jamais à s'intégrer dans la société.

École buissonnière
Plus récemment, le cas de John Ssebunya a lui aussi défrayé la chronique. Cet Ougandais a passé une partie de son enfance parmi les singes, mais a réussi à se réadapter à la vie en société. Prenant comme fil conducteur la biographie et l'oeuvre de Rudyard Kipling, ce documentaire, ponctué de reconstitutions, nous entraîne sur les traces réelles ou fictives des enfants élevés par des bêtes, et dont les destinées soulèvent bien des questionnements parmi les chercheurs.

La césarienne : une pratique controversée réalisé par Antje Christ



Pourquoi le nombre d'accouchements par césarienne a-t-il plus que doublé au cours de ces vingt dernières années ? Analyse des raisons médicales et sociétales de ce phénomène.

Assiste-t-on à une " épidémie de césariennes", comme l'OMS, très inquiète, semble le penser ? Le nombre d'accouchements par césarienne s'est en effet accru de manière importante ces dernières années, aussi bien dans les pays développés que les pays en développement. Alors que l'Organisation mondiale de la Santé avait défini en 2005 un "taux de césarienne idéal", situé entre 10 et 15 % des grossesses, la moyenne atteint aujourd'hui les 23 % en Europe. Mais les deux pays qui affichent les "records" en la matière sont le Brésil - qui représente actuellement plus de la moitié des naissances sous césarienne - et la Chine, où les parents veulent choisir une date d'accouchement promettant un avenir radieux à leur enfant en fonction de superstitions bien ancrées.

Accouchement programmable
Ce documentaire offre un état des lieux complet de la pratique des césariennes à travers le monde alors qu'aujourd'hui plus d'un quart d'entre elles seraient abusives. La réalisatrice s'appuie sur une étude de l'Organisation de Coopération et de Développement économique qui recense diverses causes à cet engouement : l'augmentation du nombre des premières naissances chez des femmes à un âge plus tardif, l'accroissement des naissances multiples résultant de la procréation médicalement assistée, les préoccupations relatives à la responsabilité pour faute médicale, la commodité de la programmation pour les médecins ou les patientes... Des choix inquiétants quand on sait qu'une césarienne présente toujours des risques pour l'enfant et sa mère.

Friday, 23 September 2016

La visite du Général de Gaulle au Québec réalisé par Jean-Claude Labrecque



En juillet 1967, le général de Gaulle, président de la République française, entreprend une visite d'État au Canada à l'occasion du centième anniversaire de la Confédération canadienne et d'Expo 67. Sa tournée triomphale du Québec culmine par un discours au balcon de l'hôtel de ville de Montréal, où il adresse à la foule des paroles qui feront connaître la « belle province » au monde entier. C'est l'inattendu « Vive le Québec libre » qui a soulevé les Québécois et offensé le Canada anglais. Le cinéaste Jean-Claude Labrecque a suivi pas à pas le général dans son séjour québécois.

Des Racines et des Ailes - Des lacs de Savoie aux lacs italiens réalisé par France 3



Pour ce premier numéro itinérant de rentrée, l'émission installe son plateau sur le lac d'Annecy. Au sommaire : Sur les lacs de Savoie. Gros plan sur le lac d'Annecy et le lac Léman, ainsi que les villes construites sur leurs rives, comme Annecy, Evian-les-Bains ou Thonon-les-Bains. - Sur les lacs italiens. La Haute-Savoie abrite les plus beaux lacs de France, notamment celui d'Annecy et le Léman. Carole Gaessler propose de les découvrir en plus près et de visiter les villes construites sur leurs rives, comme Annecy, Evian-les-Bains ou Thonon-les-Bains. Les lacs du nord de l'Italie s'étendent d'est en ouest sur près de 200 kilomètres. Gros plan sur les îles Borromées, situées sur le lac Majeur, puis sur le lac de Côme, lieu de villégiature des stars et des aristocrates.

Thalassa: Et si on sauvait la mer réalisé par France 3



Sauver la mer ? Il serait peut-être temps… Entre bons sentiments et réalités, Thalassa part à la rencontre de celles et ceux qui s’activent sur le terrain. Ils sont scientifiques, pêcheurs, ou bénévoles. Ils habitent au Belize, en France ou en Asie centrale. Ils ont décidé de prendre leur destin en main.

Wednesday, 21 September 2016

La mystérieuse cité de Cahokia réalisé par Tom Fowlie



Dans le Missouri, les archéologues John Kelly et Tim Pauketat entreprennent de cartographier le site de Cahokia qui abritait une civilisation amérindienne.

La vie après l'alcool réalisé par Marie Agostini



L'excès d'alcool n'est ni un vice, ni une tare, ni un manque de volonté, contrairement à ce qu'on pense et dit communément. Il s'agit d'une maladie chronique, qui peut se soigner. Laurence Cottet, ex-haut cadre dirigeant, en a fait son combat. Après avoir été licenciée, elle a quitté Paris et s'est installée dans la Drôme pour changer de vie. Elle a passé un diplôme en addictologie puis créé sa méthode, H3D, les 3H de Honte, Humilité, Honnêteté, et le D de Désir. Elle aide d'autres malades à travers un groupe de parole, tous les mardis à Valence. certains entrent en cure, d'autres en sortent, y retournent parfois. Tous sont suivis à l'hôpital de Valence dans le service du docteur Joly. Tous en divorce du poison «alcool», ils tentent de réapprendre à vivre, sans béquille ni dérivatif.

Les secrets de la ruche réalisé par Sylvie Chabas



Douceur des plus appréciées, le miel possède de plus de nombreuses vertus. Depuis l'Antiquité, elles sont d'ailleurs exploitées par l'homme. Certains scientifiques avancent même que cette substance pourrait, dans certains cas, se substituer aux antibiotiques. Elle pourrait également intervenir dans le traitement des cancers. Mais la pollution, les pesticides et les maladies détruisent peu à peu les ruches des campagnes. On en trouve depuis sur les toits des immeubles, en ville. En effet, la demande en miel ne faiblit pas. La France importe d'ailleurs toujours plus de miel de l'étranger. Longtemps écartée des importateurs de gelée royale et autres produits de la ruche, la Chine est à nouveau autorisée à commercialiser ses produits. Mais toujours sous haute surveillance.

Crimes à la cour des Médicis - Intrigues et trahisons réalisé par Judith Voelker



Grâce à la médecine légale, des chercheurs sont en passe de résoudre deux affaires mystérieuses qui ont secoué la Florence du XVIe siècle et sa famille régnante, les Médicis. Une enquête palpitante.

Trois des enfants de Cosme I er ont marqué l'histoire. Sa favorite, Isabelle, polyglotte, musicienne et mécène, jouissait d'une grande liberté pour l'époque. Au grand dam de ses frères : François, l'aîné, appelé à succéder à son père, et Ferdinand, le cadet, nommé cardinal, qui défendait les intérêts de la famille à Rome. Mais la mort de Cosme en 1574 change la donne. Quand la brillante Isabelle décède à son tour en 1576, elle sombre dans l'oubli et sa dépouille disparaît. Accident ou meurtre, ourdi par un mari jaloux ou un frère envieux ? L'analyse ADN et la reconstitution faciale permettront-elles aux scientifiques de mettre un nom sur les restes anonymes d'une femme d'une trentaine d'années retrouvés dans le caveau ?

Les oubliés de l'histoire
Au XVIe siècle, les Médicis, maîtres incontestés de la Toscane, influencent toutes les cours d'Europe, grâce à une habile politique matrimoniale. Tandis que Catherine de Médicis épouse le futur roi de France Henri II, Cosme Ier devient duc de Florence en 1537. La puissance du clan est à son zénith. Mais ses membres, assoiffés de pouvoir, se perdent en querelles impitoyables. La crypte de l'église San Lorenzo abrite quarante-neuf de leurs tombes, dont plusieurs anonymes. Qui sont ces Médicis tombés dans l'oubli ou que l'on a voulu effacer de l'histoire familiale ? Grâce aux méthodes de la police scientifique, historiens et bioarchéologues reconstituent l'histoire mouvementée des damnatio memoriae, les bannis de la mémoire.

Crimes à la cour des Médicis - Le pouvoir d'une femme réalisé par Judith Voelker



À Florence, la crypte de l'église San Lorenzo accueille 49 tombes de la famille des Médicis, dont plusieurs anonymes. Qui sont ces Médicis tombés dans l'oubli ou que l'on a voulu effacer de l'histoire familiale ? Des chercheurs sont en passe de résoudre deux affaires mystérieuses qui ont secoué la Florence du XVIe siècle et la famille régnante.

Le duc François I er règne désormais d'une main de fer sur Florence. En 1578, Johanna d'Autriche, qu'il a épousée à contrecoeur pour sceller l'alliance des Médicis et des Habsbourg, meurt en couches. Il brave alors le scandale et se marie avec sa maîtresse, la Vénitienne Bianca Cappello. En 1587, les deux époux décèdent à quelques heures d'intervalle et l'ambitieux Ferdinand devient grand-duc de Toscane. Malaria, comme l'affirment les rapports d'autopsie, ou empoisonnement ? Pour résoudre l'énigme, les chercheurs suivent deux pistes : l'analyse toxicologique des poils de barbe retrouvés dans le sarcophage de François, et la recherche du corps de Bianca, qui n'a pas été inhumée aux côtés de son époux et reste introuvable depuis plus de quatre cents ans...

Les oubliés de l'histoire
Au XVIe siècle, les Médicis, maîtres incontestés de la Toscane, influencent toutes les cours d'Europe, grâce à une habile politique matrimoniale. Tandis que Catherine de Médicis épouse le futur roi de France Henri II, Cosme Ier devient duc de Florence en 1537. La puissance du clan est à son zénith. Mais ses membres, assoiffés de pouvoir, se perdent en querelles impitoyables. La crypte de l'église San Lorenzo abrite quarante-neuf de leurs tombes, dont plusieurs anonymes. Qui sont ces Médicis tombés dans l'oubli ou que l'on a voulu effacer de l'histoire familiale ? Grâce aux méthodes de la police scientifique, historiens et bioarchéologues reconstituent l'histoire mouvementée des damnatio memoriae, les bannis de la mémoire.

Tuesday, 20 September 2016

Métropoles du monde - San Francisco réalisé par Neil Ferguson



Détruit à près de 80% de la ville lors du séisme de 1906, San Francisco se développe à grande vitesse et accueille nombre d'entreprises de nouvelles technologies.

Thorium, la face gâchée du nucléaire réalisé par Thomas Reutter & Manfred Ladwig



Immerger des fûts de matières irradiées en pleine mer semble scandaleux, mais cette technique a été considérée comme une forme de stockage scientifiquement justifiée : la radioactivité des déchets déposés à plus de 4500 mètres de profondeur était censée s'éliminer par dilution. Près des côtes d'Europe reposent ainsi plus de 100000 tonnes de déchets radioactifs oubliés.

Immerger des fûts de matières irradiées en pleine mer semble aujourd'hui scandaleux, mais cette technique a été par le passé considérée comme une forme de stockage scientifiquement justifiée : la radioactivité des déchets déposés à plus de 4 500 mètres de profondeur était censée s'éliminer par dilution. Il est désormais admis qu'elle ne fait que se répandre de manière incontrôlée. Dans quel état sont aujourd'hui ces barils, dont même les autorités ne connaissent pas la localisation exacte ?

Thomas Reutter et Manfred Ladwig partent à la recherche de ces déchets engloutis, guidés par un ancien militant écologiste qui, à l'époque, a tenté de barrer la route en Zodiac aux bateaux chargés de fûts. Ils rencontrent des responsables politiques, des membres de Greenpeace et des scientifiques, à qui ils soumettent les échantillons prélevés. Ils mettent ainsi au jour un phénomène nié ou dissimulé, dont les conséquences nous échappent largement. Une problématique d'autant plus actuelle que, alors même que le stockage en mer est interdit depuis 1993, il est toujours légal d'y rejeter des eaux contenant des radionucléides.

Océans poubelles réalisé par Thomas Reutter & Manfred Ladwig



Immerger des fûts de matières irradiées en pleine mer semble scandaleux, mais cette technique a été considérée comme une forme de stockage scientifiquement justifiée : la radioactivité des déchets déposés à plus de 4500 mètres de profondeur était censée s'éliminer par dilution. Près des côtes d'Europe reposent ainsi plus de 100000 tonnes de déchets radioactifs oubliés.

Immerger des fûts de matières irradiées en pleine mer semble aujourd'hui scandaleux, mais cette technique a été par le passé considérée comme une forme de stockage scientifiquement justifiée : la radioactivité des déchets déposés à plus de 4 500 mètres de profondeur était censée s'éliminer par dilution. Il est désormais admis qu'elle ne fait que se répandre de manière incontrôlée. Dans quel état sont aujourd'hui ces barils, dont même les autorités ne connaissent pas la localisation exacte ?

Thomas Reutter et Manfred Ladwig partent à la recherche de ces déchets engloutis, guidés par un ancien militant écologiste qui, à l'époque, a tenté de barrer la route en Zodiac aux bateaux chargés de fûts. Ils rencontrent des responsables politiques, des membres de Greenpeace et des scientifiques, à qui ils soumettent les échantillons prélevés. Ils mettent ainsi au jour un phénomène nié ou dissimulé, dont les conséquences nous échappent largement. Une problématique d'autant plus actuelle que, alors même que le stockage en mer est interdit depuis 1993, il est toujours légal d'y rejeter des eaux contenant des radionucléides.

La supplication réalisé par Pol Cruchten



Une transposition inspirée et poignante du livre écrit par Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015, à partir des récits de victimes de la catastrophe de Tchernobyl. Grâce au concours d'acteurs, professionnels ou non, que l'on n'entend qu'en voix off, le cinéaste Pol Cruchten fait résonner la beauté et l'universalité de leurs mots.

L'accident de la centrale soviétique Lénine, survenu il y a plus de trente ans, le 26 avril 1986, à Tchernobyl, en Ukraine, a été classé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, comme Fukushima en 2011. Il a fallu dix-huit jours pour éteindre le coeur du réacteur en fusion. Après les pompiers dépêchés sur le site, quelque deux cent quarante mille ouvriers "liquidateurs" venus de toute l'URSS ont travaillé sans protection adéquate à la décontamination des terrains. Des dizaines de milliers en sont morts, ou sont restés gravement handicapés.

Les voix que l'on entend ici sont plurielles. Une femme pleure à jamais son époux, emporté par un cancer atroce. Un garçonnet leucémique se demande s'il va vivre, et comment. Un ancien responsable de la filière nucléaire soviétique est hanté par le "crime" commis par sa hiérarchie, qu'il a appelée en vain à protéger la population. D'autres ont perdu une petite fille, un père, ou élèvent un enfant gravement handicapé... C'est à partir de leurs témoignages et de dizaines d'autres, recueillis dix ans après la catastrophe, que l'écrivaine biélorusse Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015, a composé une bouleversante méditation sur la souffrance, la dignité, la résistance humaines.

Résonances
Dans les paysages, urbains et bucoliques, qui entourent la centrale à l'arrêt, filmés dans la pleine lumière de l'été, le cinéaste Pol Cruchten fait résonner la beauté et l'universalité de leurs mots, grâce au concours de très nombreux acteurs, professionnels ou non, que l'on n'entend qu'en voix off. La paix intemporelle des images adoucit et amplifie à la fois la douleur de ce récit polyphonique, en une puissante évocation non seulement de la tragédie intime et collective que représente Tchernobyl, mais aussi de notre lien à la nature, de la peur ou de la foi en l'avenir, de la croyance et de l'amour.

Arctique, cimetière atomique réalisé par Thomas Reutter



Au fond de l'Arctique, des épaves coulées ou abandonnées par la marine russe menacent aujourd'hui de libérer de fortes doses de radioactivité. Pourtant, l'omerta est de mise.

Des milliers de caissons métalliques, dix-neuf navires chargés de déchets radioactifs, quatorze réacteurs, et, surtout, trois sous-marins nucléaires... : tous reposent au fond de l'océan Arctique - première zone de pêche au cabillaud du globe. Les parties métalliques rouillent, l'eau salée ronge le béton et des particules radioactives s'échappent des épaves. Pourtant, l'omerta est de mise. Pour avoir dénoncé l'état déplorable de la flotte russe et le risque d'accident nucléaire, un ingénieur et inspecteur de sous-marins a été emprisonné ; un autre militaire n'accepte de témoigner qu'anonymement. Un rapport remis en 2011 au Kremlin par le ministère russe de l'Environnement appelait à couler des sarcophages de béton autour de deux des trois sous-marins d'ici 2014 au plus tard - mais la recommandation est restée à ce jour lettre morte.

Monday, 19 September 2016

Monaco, au cœur du palais réalisé par Emmanuel Descombes



Mariages, naissances, séparations et obsèques, tous ces événements ont pour toile de fond le palais qui surplombe la Méditerranée.de 60 mètres.

Derrière la façade aux couleurs d'opérette, le palais des Grimaldi, avec ses 250 employés, a une vie intense. C’est un lieu de pouvoir où travaille le prince aidé de son chef de cabinet et de ses conseillers, un lieu de représentation où s’activent gardes, cuisiniers et artisans, et également un lieu chargé d’histoire que l’on peut visiter à travers ses grands appartements.

Ce documentaire retrace l'histoire du palais de Monaco tout en donnant la parole à ceux qui le font vivre au quotidien, qu'ils soient prince, chambellan ou artisans.

Au fil de la Loire, petit château deviendra grand réalisé par Maud Gangler



Les châteaux de Selles-sur-Cher, Troussay et Villesavin sont trois petits joyaux méconnus, à l'instar de beaucoup d'autres, disséminés le long de la Loire. Ils appartiennent à des propriétaires privés qui rivalisent d'inventivité pour mettre leur patrimoine en valeur et attirer les visiteurs. Ainsi, la jeune propriétaire du petit château de Troussay joue la carte du raffinement et de l'originalité tandis que les châtelains de Villesavin comptent sur la solidarité de bénévoles. Quand au couple franco-chinois qui règne sur Selles-sur-Cher, il nourrit de grandes ambitions pour son château et espère rapidement jouer dans la cour des grands. Toutes et tous ont ouvert les coulisses de leurs petits châteaux et témoignent de leur combat.

La baie de Somme réalisé par Gilles de Maistre



Avec près de 7200 hectares, la baie de Somme est le plus grand estuaire du Nord de la France. Au gré des marées et des saisons, ses paysages changeants se font féeriques et enchanteurs. Six stations balnéaires, trois ports, 26 000 habitants, 72 kilomètres de côte : les traditions se perpétuent tandis que le site semble quasiment inchangé depuis un siècle. Si ce n'est qu'aujourd'hui, les phoques y sont protégés, et s'y sentent par conséquent très bien ! Gilles de Maistre promène sa caméra dans cette baie, souvent considéré comme l'une des plus belles au mondej

Livres nomades réalisé par Beatrix Schwehm



Trois bibliothèques itinérantes sillonnent le Kenya, la Mongolie et le Bangladesh pour favoriser l'éducation dans les contrées les plus reculées.

Abdullahi Osman en est convaincu, la lecture peut contribuer à lutter contre la faim et la pauvreté. Depuis 1996, ce bibliothécaire transporte des caisses de livres à dos de chameau pour les tribus nomades et isolées du bush kenyan. Son initiative vise à encourager les habitants analphabètes de cette région orientale du pays à instruire leurs enfants, pour que ces derniers trouvent du travail et vivent décemment. L'architecte Mohammed Rezwan a lui aussi fait preuve d'inventivité en ouvrant un bateau-bibliothèque au Bangladesh. Le plafond étanche permet de naviguer même en période de forte mousson, et les panneaux solaires installés sur le toit alimentent les ordinateurs mis à la disposition des visiteurs. Grâce à cette bibliothèque flottante, près de 90 000 familles ont accès à la lecture et à l'information. Par ailleurs, le projet fournit du travail aux habitants des communautés environnantes. Quant à l'écrivain Jambyn Dashdondog, il a créé en Mongolie une bibliothèque itinérante consacrée à la littérature jeunesse. Parce que les nouvelles publications se font rares dans le pays, il a lui-même fait traduire plus de cent livres pour enfants en langue mongole.

La Chine, selon Confucius réalisé par Yan Dong



Il y a deux mille cinq cents ans, un sage, philosophe et professeur, élaborait un mode de pensée qui imprègne encore aujourd'hui la Chine. Un étonnant documentaire-fiction à la découverte de ce personnage et de son héritage.

Le nom de Confucius nous est familier. Mais que savons-nous réellement de lui ? Qui était-il ? Quelle fut sa vie ? Et dans quelle mesure son époque a-t-elle façonné sa philosophie, encore vivante aujourd'hui ? Raconter son histoire, c'est également retracer celle de la Chine tout entière : si le philosophe est mort en 499 av. J.-C., c'est seulement plusieurs siècles après que sa doctrine a revêtu une telle importance, faisant de lui un personnage historique fondamental. Influencés par la période mouvementée qui l'a vu naître, ses enseignements abordent tous les éléments essentiels de la vie humaine - les notions de famille et d'amitié, de bon gouvernement et d'éducation, et celle du conflit entre désir individuel et responsabilité sociale. Une philosophie adoptée par les empereurs chinois autour de 100 av. J-C, puis conservée à travers les siècles comme pilier de la culture et de l'éducation chinoises.

À l'école confucéenne
Le documentaire d'Hugo MacGregor relie les enseignements du sage à des moments clés de sa vie : sa naissance mythique sur une montagne sacrée, ses années d'errance à travers les principautés de la Chine pré-impériale, engagées dans des guerres violentes, jusqu'à la création de son école, à la fin de sa vie. En racontant l'histoire de Confucius, le réalisateur entreprend un voyage aux tréfonds de l'âme chinoise. Un documentaire riche d'enseignement sur le passé, mais aussi le présent de l'Asie.

Sunday, 18 September 2016

Méditerranée : sur la route d'Ulysse réalisé par Jeanne Mascolo



De Troie à l'île de Calypso ou aux îles des Sirènes, la réalisatrice découvre un pourtour méditerranéen imprégné des légendes païennes et marines de l'Antiquité.

ans les puces de Saint-Ouen réalisé par Baya Bellanger



Aux abords de la Porte de Clignancourt, se trouve le plus grand marché aux puces du monde. Onze millions de visiteurs y affluent tous les ans et chaque week-end, 200 000 personnes s'y pressent. De la pompe à vélo vendue 20 centimes au lustre Louis XVIII cédé à plusieurs dizaines de milliers d'euros, on trouve toutes sortes d'objets, de meubles et de vêtements dans cette incroyable caverne d'Ali Baba. On y croise aussi une foule de gens et de tribus : biffins miséreux, créateurs branchés, antiquaires fumant le cigare, rappeurs ou encore policiers. Une France en miniature cohabite dans un périmètre d'à peine deux kilomètres. Chaque communauté a son propre territoire.

Avec ou sans accent réalisé par Vincent Desombre



Les accents régionaux. Grande fierté ou petit complexe? C’est la question que s’est posé le réalisateur Vincent Desombre.

Pour y répondre, il parcourt les routes de France et mène un véritable road-trip identitaire et sonore. Pour lui, pas de doute, il existe un véritable hit-parade des accents auprès du public Français. Le Marseillais arrive largement en tête, suivi de l’accent alsacien, breton et picard.

Selon le journaliste, si l’accent du Sud plaît c’est parce qu’il rappelle immédiatement l’écrivain Marcel Pagnol, l’acteur Fernandel ou le footballeur Eric Cantona.

Pourtant une chose frappe le réalisateur au fil de ses rencontres. L’accent du Sud, si populaire pour les uns, est parfois proscrit pour les autres. D’après son enquête, les écoles de journalisme, d’art dramatique ou d’études politiques, demanderaient aux étudiants d’imiter l’accent dit “parisien”! Idem pour les chefs d’entreprises qui préfèrent gommer cet accent pour paraître plus crédibles. Des orthophonistes ont même fait de la disparition des accents leur spécialité !

Saturday, 17 September 2016

L'île de Vamizi, un sanctuaire naturel réalisé par Matthias Klum



L'île de Vamizi, dans l'archipel des Quirimbas, au large du Mozambique, possède de magnifiques récifs coralliens parmi les plus anciens et les mieux préservés au monde.

Une grande partie de l'île de Vamizi est protégée par des projets de conservation de la faune et de la flore. La zone est un site essentiel de frai, de reproduction et de mise bas pour des centaines d'espèces de poissons et de mammifères marins. Les requins gris de récif nagent tranquillement dans les canyons profonds et colorés tandis qu'en surface, s'ébattent des baleines à bosse de tous âges. Si près d'un tiers des récifs coralliens de la planète sont en train de mourir, ceux de Vamizi ont été relativement épargnés jusqu'ici. Une équipe scientifique internationale étudie néanmoins le meilleur moyen de sauvegarder ce paradis de biodiversité alors que l'une des réserves de gaz naturel les plus importantes au monde vient d'être découverte à proximité et que des plans d'extraction à grande échelle se préparent.

Hawaï : retour aux sources réalisé par Eberhard Rühle



Après une longue phase d'acculturation et de marginalisation des populations autochtones, Hawaï connait une véritable renaissance de ses traditions locales. Partout sur l'île, des volontaires oeuvrent au renouveau de la culture de l'archipel en réintroduisant l'enseignement de la langue et des danses traditionnelles ou en préparant le "poï", la purée de la plante de taro.

Depuis l'arrivée des premiers colons polynésiens il y a mille cinq cents ans, le taro est la base de l'alimentation des Hawaïens. Un tubercule qui n'est plus cultivé aujourd'hui qu'à Kauai, l'île la plus septentrionale de l'archipel. Cependant, les agriculteurs ne peuvent plus vivre de sa production, car des importations bon marché ont supplanté cette plante dans l'alimentation locale. Certains irréductibles se battent cependant pour que les traditions de l'île perdurent. Tous les jeudis, un groupe de cinquante volontaires se réunissent à la ferme de Waipa pour préparer le poï, la purée de taro traditionnelle, légèrement sucrée, qu'ils distribuent à près de trois cents familles. En ville aussi, des enseignants comme Ipo Torio et ses collègues oeuvrent au renouveau de la culture de l'archipel en réintroduisant l'enseignement de la langue et des danses traditionnelles. Le mouvement prend de l'ampleur : dix-sept écoles enseignant la culture hawaïenne ont déjà ouvert leurs portes.

Vaux-le-Vicomte - Un château de famille réalisé par Vanessa Pontet



Le domaine de Vaux-le-Vicomte, situé à une heure de Paris, est la plus importante propriété privée de France classée au titre des monuments historiques. Avec ses 33 hectares de jardins, ses 500 hectares de parc et son château, Vaux-le-Vicomte est aussi l'un des édifices privés les plus chers à entretenir. Près de neuf millions d'euros doivent être trouvés chaque année par trois frères : Jean-Charles, Alexandre et Ascanio de Vogüé, qui ont succédé à leur père et pris ensemble les rênes du domaine en 2015. Ils se sont lancé un défi : imposer le domaine sur la scène internationale et le transformer en affaire rentable. En immersion à Vaux-le-Vicomte, ce document dévoile la vie secrète de ce joyau architectural, qui servit d'exemple au Roi-Soleil pour bâtir Versailles.

Enfants en souffrance, la honte ! réalisé par Alexandra Riguet & Pauline Legrand



Enquête sur l'Aide Sociale à l'Enfance et cet univers opaque où la loi du silence règne. Pendant deux ans, les journalistes Alexandra Riguet et Pauline Legrand ont cherché à comprendre ce système et ses problèmes. En 2011, plus de 7,5 milliards d'euros de l'argent des contribuables ont servi à cette structure. Mais les drames et les faits divers se multiplient : un directeur d'association touchant notamment plus de 9000 euros de salaire, en plus des milliers d'euros de frais personnels pris sur le budget de fonctionnement, ou encore un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d'un foyer hébergeant des mineurs. Les manques et l'inexistence de contrôles des établissements ou des familles chargés de cette protection de l'enfance restent nombreux.

Enfants maltraités, un silence à briser réalisé par Dominique Lenglart & Guénola Gazeau



Victimes de maltraitance dans tous les sens du terme, quelque six cents enfants meurent chaque année en France. Sans défense face aux adultes, ils souffrent également des non-dits, du silence à l'intérieur du cercle familial comme de l'indifférence d'une société habituée à détourner le regard. Pourtant, dans les permanences des palais de justice et des commissariats, dans les couloirs des hôpitaux, des procureurs, des policiers et des médecins essayent de mieux protéger les mineurs, d'accélérer les enquêtes, de recueillir leurs paroles. Ce documentaire les suit dans l'exercice de leurs fonctions et met en lumière la lourde tâche qui pèse sur leurs épaules.

Océans, le mystère plastique réalisé par Vincent Perazio



Parmi tous les déchets plastiques déversés dans les mers, les scientifiques n'en retrouvent que 1 %. Où est passée l'immensité restante ? Enquête sur une pollution toxique devenue invisible.

Le plastique serait-il en train de modifier l'écosystème marin sans que l'on en mesure encore toutes les conséquences ? Désormais partie intégrante des océans, au même titre que les algues ou le plancton, les déchets plastiques sont omniprésents, de l'Arctique à l'Antarctique en passant par les mers tropicales. Plusieurs études s'accordent pour affirmer que près de 50 milliards de morceaux de plastique polluent les océans. Mais là est le mystère : l'immense majorité (99 % !) de ces déchets a disparu. Où est-elle passée ? Est-elle ingérée par les organismes marins ? Des scientifiques du monde entier - océanographes, spécialistes de l'environnement, microbiologistes... - enquêtent aujourd'hui sur ce plastique devenu invisible.

Jeu de pistes
Jusqu'à présent, la communauté scientifique savait que ces déchets se fractionnaient en microplastiques, notamment sous l'action des vagues et du soleil. Elle en concluait que les morceaux de plastique restaient majoritairement agglutinés en surface. Mais de récentes études ont invalidé cette hypothèse. Depuis, ces particules, qui représentent la quasi-totalité des déchets plastiques de l'océan, focalisent l'attention des chercheurs : ils constituent le coeur du problème car leur capacité à pénétrer dans l'environnement semble infinie. Fonds marins, banquise, littoral, faune... : ce documentaire explore, en compagnie de nombreux scientifiques, toutes les pistes pour comprendre où se cache le plastique, et s'interroge sur l'impact de cette pollution massive.

Friday, 16 September 2016

Mlabri, à l'ombre de la canopée réalisé par Patrick Bernard



Retour sur les trente dernières années des Mlabris, les derniers chasseurs-cueilleurs des forêts de la région frontalière entre la Thaïlande et le Laos.

Gens du lac Titicaca - Le peuple de la mer des Andes réalisé par Manfred Uhlig



Le lac Titicaca, le plus grand d'Amérique du Sud, s'étend sur l'Altiplano, à la frontière entre le Pérou et la Bolivie : à plus de 3 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, c'est le lac navigable le plus haut du monde. Ceux qui habitent sur ses rives le surnomment «el mar andino», la mer des Andes - une ressource inestimable pour les Boliviens, qui ont perdu l'accès au Pacifique il y a plus d'un siècle, après la guerre contre le Chili. Ce documentaire suit dans leur quotidien quelques riverains du lac. Carla Padilla, officier dans la marine bolivienne, dirige les jeunes recrues en exercices sur ses eaux

La France des grands patrons réalisé par Laurent Jaoui



Les grands patrons français sont les grands absents du débat national. Qui sont-ils, comment voient-ils la France et son avenir, comment analysent-ils leur propre responsabilité dans la situation du pays ? Leurs entreprises ont conquis le monde. Elles sont souvent leader de leur catégorie. Seront-elles encore françaises dans un avenir proche ? A travers une galerie de portraits et des entretiens menés en profondeur, ce documentaire entend nourrir le débat politique national. Christophe de Margerie, PDG de Total, avait accepté de participer au projet avant sa disparition brutale. Il est l'un des 15 personnages du film.

Grandes écoles : la voie royale ? réalisé par Matthias Vaysse



Polytechnique, Sciences Po, l’ENA : trois écoles, trois emblèmes de l’élitisme à la française. Présidents de la République, ministres, patrons du CAC 40, dirigeants de médias, tous ou presque ont emprunté ce chemin. Depuis plus de deux siècles, les grandes écoles forment en France les élites politiques et économiques, après une sélection drastique sur concours, supposée garantir l'idéal méritocratique.

On reproche aujourd’hui à ces castes issues des mêmes écoles et des mêmes milieux sociaux de concentrer tous les pouvoirs et d’être déconnectées de la réalité des Français. Ce film donne la parole aux étudiants, aux anciens élèves, aux directeurs de ces écoles, à des sociologues et des politologues pour mieux comprendre comment fonctionnent ces "fabriques à élites" et pourquoi elles sont aujourd’hui au centre des critiques. Une réflexion sur cette voie royale, pierre angulaire d’un système scolaire de plus en plus compétitif, qui accroît les inégalités sociales et produit des groupes peu représentatifs de la société française.

Les forêts inexplorées de l'Amazonie péruvienne réalisé par Tristan Thompson



Les forêts pluviales du sud-est du Pérou abritent une biodiversité exceptionnelle. Ce film explore les fascinantes stratégies collectives de survie mises en place par les espèces animales qui y vivent. Pour éviter d'être pris pour cible, les criquets imitent ainsi les feuilles tandis que les paresseux se déplacent très lentement, sans attirer l'attention. Les capucins et les écureuils, eux, restent toujours en groupe pour dissuader l'assaut des aigles. À la saison des pluies, les papillons trouvent un moyen astucieux de recueillir du sel, alors que leurs sources habituelles de nutriments ont été dissoutes par les eaux torrentielles.

Traître à la patrie réalisé par Annekatrin Hendel



L'écrivain Paul Gratzik a espionné ses pairs pour le compte de la Stasi pendant près de vingt ans. À travers son portrait, retour sur la scène artistique de la RDA, gangrenée par la délation.

Ancien "collaborateur non officiel" de la Stasi, Paul Gratzik a cessé de travailler pour le ministère de la Sécurité d'État est-allemand au début des années 1980. Né en Prusse-Orientale avant la Seconde Guerre mondiale, il a d'abord été menuisier puis éducateur avant de devenir un artiste officiel. Ses pièces de théâtre et ses romans, empreints de réalisme socialiste, plongent dans le quotidien des ouvriers et des paysans. Le vieil homme bourru, qui vit maintenant seul dans une ferme isolée, proclame toujours haut et fort sa foi dans l'idéal communiste. Quel regard porte-t-il aujourd'hui sur ses activités passées ? Nourri par une coopération artistique de longue date entre l'auteur et la réalisatrice, ce portrait n'est ni une enquête à charge ni une entreprise d'autojustification. Faisant témoigner des artistes, anciens amis ou maîtresses de Paul Gratzik, ainsi que son officier traitant à la Stasi, Annekatrin Hendel dépeint aussi une époque où, dans le milieu contestataire des artistes est-allemands, les espions étaient aussi nombreux que les personnes sous surveillance.

Italie côté sud : Naples, Capri, Amalfi réalisé par Delphine Prunault



Naples est entouré d'une région pleine de contrastes. A quelques kilomètres de l'une des métropoles parmi les plus denses d'Europe, se déploie une côte majestueuse, la côte Amalfitaine, à l'art de vivre enchanteur au large de laquelle on trouve la magnifique île de Capri. Quatre personnes, amoureux de leur région, la font découvrir. Gennaro Toscano est historien de l'art, son prochain ouvrage portera sur le patrimoine historique de Naples. Patrizia Porzio est chanteuse lyrique au théâtre San Carlo et nous entraîne sur les pas de la chanson napolitaine. Gino Sorbillo, pour sa part, est un jeune pizzaïolo, héritier d'une longue tradition familiale ; Roberto Gianani, enfin, vante la beauté de Capri par l'intermédiaire de sa revue littéraire, «L'Isola».

Qui a volé la Joconde ? réalisé par Joe Medeiros



Le 21 août 1911, le portrait de Mona Lisa disparaît du salon Carré, au Louvre. La célèbre oeuvre d'art restera introuvable pendant près de deux ans et demi. C'est l'une des affaires les plus retentissantes de l'époque. La police française, déroutée, ne néglige aucune piste. Mais le temps passe et les Parisiens se résignent à l'idée de ne plus jamais revoir le chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci - alors que La Joconde et son kidnappeur se cachent sous leur nez, dans un taudis du 10e arrondissement de Paris. En décembre 1913, un ouvrier italien, Vincenzo Perrugia, écrit à un marchand d'art florentin du nom d'Alfredo Geri, pour lui dire qu'il souhaite rapporter la toile en Italie : il pense en effet que l'ensemble des oeuvres d'art italiennes exposées au Louvre ont été volées par Napoléon. Geri invite Perrugia à lui apporter le portrait de Mona Lisa. Le voleur remet l'oeuvre à la galerie des Offices, et il est arrêté. La réapparition de l'objet d'art fait encore plus de bruit que le vol lui-même. Mona Lisa est alors exposée à Florence, à Rome et à Milan, avant d'être renvoyée au Louvre.

Toute la vérité
Quels motifs ont poussé Vincenzo Perrugia à voler la célèbre toile ? Était-ce du patriotisme ? Une volonté d'intégration ? Le réalisateur revient sur les lieux où l'ouvrier a vécu et travaillé, se penche sur les documents d'époque - coupures de presse, rapports de police, dossiers de justice, documents d'expertise psychiatrique - et rencontre sa fille... Puis il découvre dans les archives de Perrugia, à Florence, des lettres destinées à ses parents : ce sont elles qui renferment l'élément clé de l'histoire...

Thursday, 15 September 2016

Des Racines et des Ailes: Passion patrimoine : En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal réalisé par Laetitia Vans

Des Racines et des Ailes: Passion patrimoine : En Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal

Des Racines & des Ailes conjugue proximité et ouverture sur le monde. Les émissions, réalisées en France et à l'étranger, racontent l'histoire d?un pays, d'une civilisation, d'une période ou de personnages emblématiques?

Au coeur du Massif central, l'Auvergne, qui couvre quatre départements, l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire, offre grands espaces, montagnes et volcans. Yves Michelin, géographe, survole la chaîne des Puys, des volcans uniques au monde. Architecte des bâtiments de France, Jérôme Augier explique les spécificités architecturales de l'Auvergne, où villes et villages ont été construits avec de la pierre de volcan. Du ciel, l'archéologue Frédéric Surmely permet de découvrir des paysages d'une grande variété : les Combrailles traversées par la rivière Sioule, le Cézallier et ses montagnes, ou encore les monts du Cantal. Puis, dans le massif du Sancy, François Peyroux, contrôleur AOP, part à la rencontre des producteurs de Saint-Nectaire.

Dans la tête des éléphants réalisé par Emre Izat & Geoff Luck



Mike Chase et son équipe de scientifiques poursuivent leur observation des derniers éléphants sauvages d'Afrique. Le commerce de l'ivoire produit toujours ses terribles effets. Comment protéger cette espèce menacée par la cupidité ? En analysant leurs déplacements et leur cerveau, les chercheurs comprennent que les éléphants sont capables de mémorisation. Différents tests avec des miroirs et des hauts parleurs montrent qu'ils communiquent entre eux et se transmettent des informations. Ainsi, ils peuvent nourrir un esprit de vengeance. Comme chez les grands primates et les cétacés, les éléphants sont eux aussi des créatures complexes dotées d'une véritable conscience de soi.

Brillantes espèces réalisé par Joe Loncraine



Le chercheur naturaliste britannique David Attenborough poursuit de passionnantes recherches sur la bioluminescence animale et végétale. Aux quatre coins du monde, il tente de comprendre pourquoi et comment des créatures vivantes produisent de la lumière. Ainsi, les lucioles attirent leurs congénères du sexe opposé grâce à leur luminosité nocturne. David Attenborough découvre même que certaines espèces de champignons produisent une lumière visant à attirer les insectes nocturnes. Ainsi, les spores des champignons seront diffusées. Cette capacité se retrouve chez un nombre élevé d'espèces marines qui illuminent les eaux côtières de Tasmanie de façon spectaculaire.

Le marché des masques africains réalisé par Peter Heller



En deux siècles de colonisation, l'Afrique a été dépossédée d'une quantité incalculable d'oeuvres d'art et d'artisanat de grande importance. On retrouve aujourd'hui ces trésors entassés par milliers dans les fonds des musées, des expositions privées et des galeries occidentales. Retour sur plusieurs siècles de pillages et la contrefaçon qui leur a succédé.

En deux siècles de colonisation, l'Afrique a été dépossédée d'une quantité incalculable d'oeuvres d'art et d'artisanat de grande importance. On retrouve aujourd'hui ces trésors entassés par milliers dans les fonds des musées, des expositions privées et des galeries occidentales. Les musées internationaux dédiés à l'ethnologie présentent ainsi des collections d'une incroyable richesse, dont l'origine reste pourtant suspecte. Plus d'un demi-siècle après la fin des empires coloniaux, c'est désormais la spéculation qui bat son plein, sur les masques, statuettes et autres objets d'art africains issus de pillages. C'est le cas notamment des trésors de la civilisation Nok (actuel Nigeria, 1 000 av. J.-C-300 ap. J.-C.), achetés par des musées, de Boston à Bruxelles. Aujourd'hui, de plus en plus de pays d'Afrique demandent la restitution de ces objets.

Histoire du pillage
L'historien de l'art béninois Romuald Tchibozo et la politologue panafricaniste nigérienne Aissa Halidou, reviennent sur l'histoire de ce pillage artistique, notamment au Togo et au Bénin, et partent sur les traces de l'industrie de la contrefaçon. Des modestes sculpteurs des villages béninois aux richissimes collectionneurs européens, ce documentaire interroge aussi l'omniprésence d'un "regard blanc" sur l'art africain, d'hier à aujourd'hui.

Wednesday, 14 September 2016

La lutte réalisé par Michel Brault, Marcel Carrière, Claude Fournier & Claude Jutra



Ce documentaire propose une incursion dans le monde de la lutte professionnelle à Montréal. Les combats, simulés et spectaculaires, se déroulent au Forum de Montréal, mais aussi à l'arrière-scène, lieux où se pratique cet art guerrier. Les caméras attentives aux moindres détails captent les bons et les méchants lutteurs qui s'empoignent, se frappent, rugissent et grimacent, rivalisant d'ingéniosité pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Kanata : l'héritage des enfants d'Aataentsic réalisé par René Sioui Labelle



Documentaire d'une densité poétique et personnelle sur la nation huronne-wendat. René Siouï Labelle retrace l'itinéraire de ses ancêtres. Il arpente le territoire, recueille des images. Le passé méconnu émerge de ces rencontres avec des femmes et des hommes inspirés. La plupart sont originaires de Wendake, situé à huit kilomètres au nord-ouest de la ville de Stadaconé, jadis décrite par le chef Donnacona comme le grand village, ou « Kanata », lors d'une rencontre avec Jacques Cartier. Y seront évoqués le rapport entre l'être humain et son environnement, la reconnaissance et la transmission du patrimoine, la défense des droits des Amérindiens, et une spiritualité unique fondée sur la diplomatie et le respect.

Raisins amers réalisé par Jerry Rothwell & Reuben Atlas



En 2014, à New York, le jeune Rudy Kurniawan écope de dix ans de prison pour contrefaçon de grands crus. Retour sur une vaste escroquerie, qui en dit long sur la frénésie du marché et sur la crédulité du petit monde des amateurs de vin.

Ces quinze dernières années, le marché des grands crus a explosé, attirant les convoitises, celle de la finance comme celle des faussaires. Touché par la contrefaçon de ses bouteilles, Laurent Ponsot, un vigneron bourguignon féru d'authenticité, se rend aux États-Unis pour riposter. Il se retrouve face à un mystérieux vendeur d'origine indonésienne, Rudy Kurniawan. Flambeur, bon vivant, ce jeune homme qui se présente comme un riche héritier est adossé à une entreprise qui prospère en organisant des enchères où les vins rapportent des millions de dollars. L'enquête de Laurent Ponsot attire l'attention du collectionneur Bill Koch. Lui-même spolié, ce dernier a embauché un détective et a déposé une plainte auprès du FBI. À eux deux, le Français et l'Américain démontent la manipulation orchestrée par le jeune Rudy Kurniawan, devenu la coqueluche des producteurs hollywoodiens et des cadors de la finance. Derrière lui opère un réseau de Chinois d'Indonésie qui ont dévalisé les banques qu'ils dirigeaient à Djakarta...

Des sommes folles
Ce documentaire aux airs de roman policier raconte l'ascension et la chute de Rudy Kurniawan de façon vivante, en s'attardant sur les zones d'ombre de son héros et en croquant d'un trait alerte chacun des protagonistes de cette arnaque. Il permet de découvrir au passage la brusque mutation d'un marché du vin de luxe qui brasse désormais des sommes folles. L'occasion aussi de pénétrer le microcosme des richissimes amateurs de grandes bouteilles, à la fois crédules et sympathiques. Une réflexion édifiante sur un secteur en panne de régulation et sur les critères fragiles qui déterminent la valeur d'un objet de luxe, alors qu'on estime que quelque dix mille bouteilles contrefaites par Rudy Kurniawan et ses pairs dorment toujours dans des caves.

Appelez-moi le patron ! réalisé par Hannes Lang


suite


La mondialisation a changé de manière drastique le visage de la planète, bouleversant en profondeur tous les pays qu'elle a touchés. De l'Inde à l'Italie en passant par la Bolivie, la Chine et les États-Unis, Hannes Lang filme une étonnante galerie de portraits et de situations. Ainsi, à Pékin, il faut être tiré au sort avant de pouvoir prétendre acheter une voiture. Aux États-Unis, les scientifiques sont lancés dans une course à l'immortalité via la biotechnologie, sans prendre le temps de réfléchir aux conséquences terribles qu'engendrerait la réussite de leurs travaux. D'autres situations se révèlent plus humaines, ou plus étranges. Le plus haut gratte-ciel du Venezuela, par exemple, abrite des squatteurs plutôt que des directeurs d'entreprise. À travers sept lieux, ce documentaire traite des bouleversements géopolitiques entraînés par la croissance et des conséquences directes que ces changements ont sur la vie et les individus.

Tuesday, 13 September 2016

Thalassa: Méditerranée, enquête sur une mer en danger réalisé par Georges Pernoud



Les Romains la surnommaient Mare Nostrum, « notre mer ». Aujourd’hui, la Méditerranée occupe toujours une place à part sur la planète bleue. Alors qu’elle ne représente que 0,7 % de la surface des océans, elle abrite près de 18 % de la diversité biologique marine mondiale. Mais avec 23 états riverains et près de 500 millions d’habitants, le bassin méditerranéen, quasiment fermé, est aussi un espace maritime menacé et même en danger. À la fois très riche et très fragile, la Grande Bleue mérite plus que jamais notre attention.

Métropoles du monde - Londres réalisé par Neil Ferguson



Si la City a remplacé les anciens docks, Londres a conservé ses monuments emblématiques comme la cathédrale Saint-Paul ou la gare Saint-Pancras.

Les batailles du Louvre (2/2) Le temps des révolutions réalisé par Sylvain Bergère



L'incroyable métamorphose, sur huit siècles, d'une forteresse féodale en un somptueux musée : le Louvre. Formidablement racontée par de fins connaisseurs, c'est une véritable épopée que retracent Antoine de Gaudemar et Sylvain Bergère dans ce documentaire visuellement somptueux. Second volet : Le temps des révolutions.

L'installation de Louis XIV à Versailles, en 1682, stoppe les travaux au Louvre. Investi par l'Académie française, puis par celle des Beaux-Arts, il devient le centre de la vie artistique française. Les philosophes des Lumières, Diderot et Voltaire en tête, rêvent de le transformer en un grand musée de la nation. Leur aspiration se réalise sous la Révolution française avec l'ouverture du muséum des Arts en 1793. Les curieux affluent de toute l'Europe pour admirer les peintures issues des collections royales. Avec Napoléon I er, le musée prend un nouvel essor. En 1802, l'empereur confie son administration et son agrandissement à Vivant Denon, qui ambitionne d'en faire le musée idéal. Parallèlement, les savants qui accompagnent les campagnes militaires impériales font main basse sur nombre de pièces inestimables. D'importants chantiers sont relancés, que la défaite de Waterloo en 1815 et la chute de l'empire vont compromettre...

Véritable épopée
Quelle existence chaotique, zébrée de constructions et de destructions, de révolutions et de restaurations ! Forteresse féodale, château médiéval, palais de la Renaissance, résidence royale, siège des académies, centre du pouvoir révolutionnaire, premier musée de France : du donjon de Philippe Auguste à la pyramide d'Ieoh Ming Pei, le Louvre s'est sans cesse transformé, agrandi, magnifié. Formidablement racontée par de fins connaisseurs - historiens de l'art, conservateurs, anciens (Michel Laclotte et Pierre Rosenberg) et actuel (Jean-Luc Martinez) présidents-directeurs du Louvre -, c'est une épopée de huit siècles que retracent Antoine de Gaudemar et Sylvain Bergère. Mêlant modélisations en 3D et zooms sur des détails inaccessibles aux visiteurs, elle est visuellement somptueuse.

Les batailles du Louvre (1/2) Le temps des métamorphoses réalisé par Antoine De Gaudema & Sylvain Bergère



Forteresse féodale, château médiéval, palais de la Renaissance, résidence royale, siège des académies, centre du pouvoir révolutionnaire, premier musée de France : du donjon de Philippe Auguste à la pyramide d'Ieoh Ming Pei, le Louvre s'est sans cesse transformé, agrandi, magnifié. Premier volet de ce documentaire passionnant.

À la fin du XII e siècle, le roi Philippe Auguste fait ériger, près des rives de la Seine, une forteresse féodale pour défendre Paris contre les invasions ennemies. Son imposant donjon circulaire, la tour du Louvre, sert aussi de prison : après la victoire de Bouvines en 1214, le comte de Flandres y sera détenu treize ans. Louis IX est le premier à entreposer entre ces murs les joyaux de la Couronne de France. Quand Charles V décide de prendre le Louvre pour résidence royale, il ordonne son agrandissement ainsi que la construction d'une nouvelle enceinte autour de Paris. Après avoir été occupé pendant la guerre de Cent Ans par les Anglais, le bâtiment est peu à peu délaissé. Ce n'est qu'à partir de 1528, lorsque François Ier s'y installe, que de grands travaux sont lancés. Ils sont poursuivis par ses successeurs, associant au fil des siècles des architectes et des artistes de renom...

Véritable épopée
Quelle existence chaotique, zébrée de constructions et de destructions, de révolutions et de restaurations ! Forteresse féodale, château médiéval, palais de la Renaissance, résidence royale, siège des académies, centre du pouvoir révolutionnaire, premier musée de France : du donjon de Philippe Auguste à la pyramide d'Ieoh Ming Pei, le Louvre s'est sans cesse transformé, agrandi, magnifié. Formidablement racontée par de fins connaisseurs - historiens de l'art, conservateurs, anciens (Michel Laclotte et Pierre Rosenberg) et actuel (Jean-Luc Martinez) présidents-directeurs du Louvre -, c'est une épopée de huit siècles que retracent Antoine de Gaudemar et Sylvain Bergère. Mêlant modélisations en 3D et zooms sur des détails inaccessibles aux visiteurs, elle est visuellement somptueuse.

Nos collègues, les robots réalisé par Klaus Martens



L'irruption des robots dans le monde du travail est vue comme un rêve par certains. Pour d'autres, c'est un cauchemar. De Paris à Berlin, en passant par New-York, San Francisco ou encore Tokyo, une enquête fascinante dans les arcanes du futur.

Fin janvier 2016 à Davos, le Forum économique mondial s'est penché sur le phénomène de la quatrième révolution industrielle et sur les incidences négatives que la robotisation, l'automatisation, la numérisation et l'intelligence artificielle auront sur le marché du travail. Rien qu'en Allemagne, ces innovations menaceraient dix-huit millions d'emplois. Deux camps sont donc désormais en présence : les optimistes et les pessimistes. Les premiers espèrent la suppression des tâches pénibles et répétitives, une aide précieuse pour les personnes atteintes d'un handicap, des gains de productivité, la valorisation de la créativité. Les seconds redoutent la montée du chômage, la fin du salariat, la paupérisation de la classe moyenne, une surveillance accrue des individus, la prééminence des algorithmes dans les opérations financières et l'impossibilité de faire la différence entre réalité et univers virtuel. De plus, le retard déjà accumulé par les États en matière de contrôle des avancées technologiques les rendrait absolument impuissants à maîtriser ces évolutions.

Deux pour le prix d'un
À Berlin, Paris, New York, San Francisco ou encore Tokyo, le documentariste Klaus Martens interroge les nombreux acteurs de ces mutations profondes, qu'ils soient ministres, consultants, banquiers, politologues ou ingénieurs, et dont le plus fascinant (ou inquiétant) d'entre eux, le professeur Hiroshi Ishiguro, est expert en androïdes à l'université d'Osaka. À moins qu'il ne s'agisse de son double robotique, qu'il a créé à son image ?

Monday, 12 September 2016

Les petites mains de l'avenue Montaigne réalisé par Katia Chapoutier



L'avenue Montaigne, ou le rêve à l'état pur, tant du point de vue des boutiques que de l'architecture ou des savoir-faire. En effet, aucune artère en France, ni même en Europe d'ailleurs, ne présente une telle concentration d'excellence et de luxe. Une magie qui fait rêver aux quatre coins de la planète. De surcroît, l'avenue Montaigne est très calme par rapport à sa bruyante voisine des Champs-Elysées. Mais ce lieu unique prend une autre perspective pour peu que l'on décide de le visiter en entrant par les portes de service ou par les arrière-boutiques. Là, tout d'un coup, le rêver peut facilement basculer.

Sunday, 11 September 2016

Metanoia by Nexus



Studio Album, released in 2001

Songs / Tracks Listing

1. Eterna Recurrencia Uno (1:21)
2. Grito Primal (Metanoia Nivel 0) (1:41)
3. Metambo (5:43)
4. Planeta Herido (3:02)
5. Despertar Dentro De Un Sueño (Metanoia Nivel 1) (9:23)
I.Paranoia
II. Dentro De Un Sueño
III. El Demonio Interior
6. Hacia La Luz (5:04)
7. Metanoia (Metanoia Nivel 2) (7:47)
8. La Tentación Del Mundo (7:27)
9. En Las Manos De Dios (15:45)
I. Desesperación
II. Resignación
III. La Plegaria
IV. La Transmutación
V. Las Manos De Dios
10. El Mensaje (0:31)
11. El Nexo Universal (5:13)
12. Tan Cerca Del Fuego (Metanoia Nivel 3) (7:17)
I. La Vorágine
II. Ver El Infinito
III. La Revelacion
13. Eterna Recurrencia Cero (3:07)

Total Time: 72:28

Aristide Maillol - Dina Vierny, un Pygmalion et sa muse réalisé par Catherine Aventurier



Il y a des couples mythiques qui font rêver les amateurs d'art. Aristide maillol, le sculpteur catalan et Dina Vierny, le modèle, sont de ceux-là. Ce film raconte dix années de leur complicité jusqu'à la réalisation d' «Harmonie», l'ultime oeuvre de l'artiste. Des archives exclusives, le témoignage d'Olivier Lorquin, fils de Dina et l'éclairage d'historiens mettent en lumière une histoire unique et exceptionnelle : celle d'une rencontre improbable et décisive dans l'histoire de l'art, d'un artiste septuagénaire et d'une jeune femme de 16 ans.

Peut-on soigner les pédophiles ? réalisé par Liz Wieskerstrauch



Environ 1 % des hommes auraient des tendances pédophiles. Comment comprendre et combattre ces pulsions ? Ce documentaire passe en revue les connaissances scientifiques sur la question et dissipe quelques mythes.

On estime aujourd'hui qu'environ 1 % des hommes éprouvent une attirance sexuelle pathologique pour les enfants. Si la pédophilie semble avoir toujours existé, ses causes profondes restent encore largement méconnues. Et les traumatismes infligés aux jeunes victimes sont gravissimes. C'est pourquoi les thérapeutes revendiquent un débat ouvert et honnête sur ce sujet. Ce documentaire passe en revue les connaissances scientifiques sur la question et dissipe quelques mythes. Par exemple, contrairement aux idées reçues, la première cause des actes pédophiles n'est pas l'attirance physique pour les enfants mais la volonté d'abus de pouvoir ou le sadisme - que l'on retrouve aussi chez les femmes. Nombreux sont les pédophiles à qui l'idée même d'un passage à l'acte fait horreur et qui désirent se soigner. À Hanovre, la documentariste rencontre une équipe de chercheurs en sexologie qui explorent les causes de la pédophilie en étudiant le patrimoine génétique de leurs patients, mais également les facteurs psychiques et sociaux. Le film donne aussi la parole à des victimes et à des agresseurs qui ont entamé une thérapie pour combattre leurs pulsions néfastes.

Musée à vendre ? - Detroit Institute of Arts réalisé par Marc de Guerre



Detroit vendra-t-elle sa collection inestimable d'oeuvres d'art pour sauver la ville de la faillite ? L'histoire de la plus grande bataille autour d'un musée d'art de toute l'histoire des États-Unis, sinon du monde.

C'est la plus grande bataille autour d'un musée d'art de toute l'histoire des États-Unis, sinon du monde. Le Detroit Institute of Arts (DIA) recèle l'une des plus riches collections du pays, dont des chefs-d'oeuvre de Van Gogh, Titien, Van Eyck ou Bruegel. Mais en 2013, la ville, qui fut si prospère, est déclarée en faillite. Un administrateur judiciaire menace notamment de couper les retraites et les régimes de santé de milliers d'employés municipaux. Dans ces conditions, Detroit ne devrait-elle pas vendre les oeuvres de son musée pour dégager des fonds ? Ce documentaire retrace l'histoire de cette lutte et, ce faisant, explore le rôle universel de l'art dans la vie des hommes.

Al Capone - Profession : gangster réalisé par Jodi Flynn & Brent Montgomery



L'ascension et la chute d'Al Capone, parrain de la pègre américaine dans les années 1920, qui inspira la figure mythique du antihéros au cinéma. Composé d'archives rares, le documentaire donne aussi la parole à des experts, à la petite-nièce du gangster, et à ceux qui se sont emparés de son héritage culturel.

Parrain de la pègre de Chicago de 1925 à 1932, Al Capone (1899-1947) fut l'un des plus grands criminels des États-Unis et l'inspirateur de la figure du antihéros dans les films de gangsters, genre alors en vogue, à l'image de Scarface de Howard Hawks. Comme le héros de ce film, le criminel a le visage balafré et sort dans le monde toujours tiré à quatre épingles ...

Friday, 9 September 2016

True stories : Star Trek réalisé par Phil Stebbing



"Star Trek" n'a pas connu un succès immédiat. Lancée sur la chaîne NBC en 1966, les audiences ne sont pas au rendez-vous et la série quitte le petit écran en 1969. C'est suite à la mobilisation de ses fans que la série reprend en 1974 et qu'un film de cinéma est réalisé en 1978. Le premier d'une longue saga qui nous est racontée ici par Leonard Nemoy.

Les premiers épisodes de Star Trek sont diffusés en 1966. La série fait trois saisons sur la chaîne NBC mais, les audiences n'étant pas au rendez-vous, elle est reléguée sur une case de diffusion tardive, avant de quitter le petit écran en 1969. Vendue à cent soixante-dix chaînes locales, elle fait ensuite un tabac aux États-Unis et au niveau international. À la suite de la mobilisation des fans et du succès des produits dérivés, il est décidé en 1974 de poursuivre la série, et en 1978 de lancer un premier film au cinéma. Sorti en 1979, ce dernier garde les acteurs de la distribution initiale qui évoluent dans un vaisseau modernisé...

Treknologie
Ce documentaire retrace les événements qui ont fait de Star Trek (la série TV et les films de cinéma) un phénomène de masse, auquel la conquête de l'espace, la menace nucléaire émanant de la guerre froide et les émeutes raciales aux États-Unis ont fourni une trame politique et sociale. L'acteur Leonard Nimoy, disparu en 2015, et le producteur Herb Solow racontent la genèse du projet, évoquent le travail du scénariste Gene Roddenberry et les défis auxquels a dû faire face l'équipage multiracial du vaisseau Enterprise. De leur côté, des scientifiques expliquent comment l'inventive "treknologie" de la série a anticipé les découvertes futures : antimatière, téléphones portables, robots...

Building Star Trek - L'histoire secrète d'une série à succès réalisé par Mick Grogan


suite


Le 8 septembre 1966, un vaisseau spatial dénommé Enterprise vint pour la première fois repousser les frontières de l'infini et de la télévision américaine. Ce documentaire part à la rencontre de ceux qui font revivre le mythe "Star Trek".

Voir en pleine guerre froide le Russe Chekov et l'Américain Kirk coexister pacifiquement et coopérer en permanence - y compris avec le Japonais Sulu. Constater, alors que les mouvements d'émancipation des femmes émergent à peine, que ces dernières peuvent occuper des postes à responsabilité. Et surtout découvrir le lieutenant Uhura, Afro-Américaine, en train d'échanger un baiser avec le très Blanc capitaine Kirk, voilà qui avait de quoi surprendre ! En 1968, ce premier baiser interracial de l'histoire de la télévision outre-Atlantique fit d'ailleurs scandale dans des États-Unis alors en proie à un racisme virulent.

Quête des origines
À l'occasion du cinquantième anniversaire de la série, la maquette de studio de l' Enterprise a été restaurée au Musée national de l'air et de l'espace de l'institut Smithsonian , tandis que le musée EMP de Seattle en a reconstitué la passerelle. L'intérêt scientifique de Star trek n'a pas échappé non plus à la Nasa, qui lui a consacré plusieurs articles sur son site. Le documentaire de Mick Grogan s'attache en priorité à l'aventure de ces reconstructions ainsi qu'à la quête des éléments de décors et des objets d'origine. Il permet de mieux comprendre l'originalité de la série : avec notamment l'actrice Nichelle Nichols (Nyota Uhura) qui, un moment tentée d'arrêter le tournage, fut exhortée par Martin Luther King à continuer, son rôle positif servant la cause des Noirs dans leur lutte pour les droits civiques.

Thursday, 8 September 2016

Pollution, la France irrespirable réalisé par Lamia Belhacene



La pollution de l'air serait responsable de 42 000 morts prématurées chaque année dans l'Hexagone. Partout en France, la pollution laisse des traces, dans les grandes villes, à la campagne ou même à la montagne. Champion de cette pollution de l'air, le pourtour de l'Etang-de-Berre, près de Marseille. Des centaines d'usines déversent dans l'air des milliers de polluants. Mais parfois, la pollution se trouve là où l'on y attend le moins. Ainsi, dans la vallée de l'Arve, en région Rhône-Alpes, les normes européennes fixant les valeurs limites de niveau de polluants sont dépassées tous les ans. En cause, la géographie de la région, le transport routier et le chauffage au bois. Simon Métral, un militant du pays, a déclaré la guerre aux poids lourds. Enfin, à Imphy, dans le centre de la France, l'activité d'une usine de recyclage de déchets industriels génère des envolées de poussières.

Pesticides, le poison de la terre réalisé par Aude Rouaux



En Gironde ou en Charente, à proximité des vignes ou travaillant dans le milieu agricole, des ruraux auraient été touchés par l'usage des pesticides dans leur environnement immédiat. Pourquoi les riverains de Birac, petite commune charentaise, développent-ils un nombre surprenant de cancers des ganglions ? Comment expliquer que les enfants du village de Preignac en Gironde sont-ils plus touchés par les leucémies ? Les produits phytosanitaires sont pointés du doigt. Aujourd'hui, les familles dénoncent le silence des autorités. La réalisatrice Aude Rouaux leur donne la parole afin de mener l'enquête sur un sujet qui demeure encore en 2016 un tabou, dans le monde agricole.

Les Hautes Tatras - Des Alpes miniatures réalisé par Till Lehmann



Le petit massif des Tatras, à la frontière polono-slovaque, offre une extraordinaire diversité de paysages. Les défenseurs de l'environnement et des traditions ont fort à faire avec les ours à éloigner des troupeaux, le fromage à conserver par fumaison et les merveilleuses oies des Tatras - animal totem de la région - à protéger.

La Pologne et la Slovaquie ont créé des parcs nationaux pour protéger leur belle chaîne de montagnes, qui ne mesure que 27 kilomètres de longueur. Viktor Beranek habite le refuge le plus élevé, à 2.250 mètres d'altitude. Il organise chaque année un très original rallye des sherpas. Côté polonais, des nonnes sillonnent parfois les pentes, comme Leona, Aneta et Agnieska. Quant aux défenseurs de l'environnement et des traditions, ils ont fort à faire avec les ours à éloigner des troupeaux, le fromage à conserver par fumaison et les merveilleuses oies des Tatras - animal totem de la région - à protéger.

Jacques Drouin en relief réalisé par Guillaume Fortin



Ce documentaire est le portrait de l’animateur du Paysagiste, de son enfance dans l’Est du Québec à sa carrière à l’ONF. Formé à l’École des beaux-arts de Montréal et à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), Drouin est en quelque sorte devenu l’héritier d’Alexandre Alexeïeff lorsqu’il a commencé à travailler avec l’écran d’épingles d’Alexeïeff-Parker, en 1974. Relatant ses relations avec le cinéaste et inventeur, revenant avec lucidité et précision sur l’ensemble de sa propre filmographie, Jacques Drouin livre ici un témoignage précieux sur la création. Enrichi de nombreux extraits et d’images inédites tirées des archives personnelles du cinéaste, Jacques Drouin en relief est à la fois l’aventure d’une vie et une précieuse leçon de cinéma.

En Pays Pittoresque réalisé par Maurice Proulx



En Pays Pittoresques, explore la Gaspésie des années quarante: c'est à dire la colonisation et les pêcheries.

Wednesday, 7 September 2016

Ceci n'est pas Einstein réalisé par Catherine Fol



Que connaît la science de la réalité ? C’est la question que se pose une jeune femme qui cherche des réponses dans les écrits d’Albert Einstein. À ses côtés, l’astronome Trinh Xuan Thuan et la physicienne Françoise Balibar répondent à ses questions. Quelle est la part de vérité des modèles scientifiques ? Jusqu’où notre description de la nature est-elle juste ? À travers son parcours, le public prend conscience que le temps est un concept relatif, que les mathématiques sont une invention humaine, que le résultat d'une mesure varie avec l'instrument utilisé, que la matière, telle que la décrit la mécanique quantique, échappe à notre intuition, que la science est faite de rigueur et d’imagination.

Einstein, tel un mentor, nous guide à travers les fondements de sa discipline, la physique.

Capitale de l'or réalisé par Wolf Koenig & Colin Low



Documentaire nous faisant revivre l’époque de Dawson City et de la Ruée vers l'or de 1897. Cette folle aventure est recréée grâce à des photographies d'époque.

Branch et branch réalisé par Bernard Longpré



Court métrage de fiction dans lequel de jeunes garçons s’amusent à jouer à « Branch et Branch », à cheval, dans le bois et dans un village abandonné. Dans ce jeu de grandeur réelle, deux bandes rivales s’affrontent. Sylvain, le chef des brigands, a caché ses hommes; il donne aux cow-boys une idée générale de la région à explorer. Ceux-ci partent à la recherche des brigands. Sylvain les suit. Le chef des brigands signale, par des cris, l’approche des cow-boys. Une lutte s’engage entre les deux bandes. Au cri de « Branch et Branch », le premier qui efface le plan fait gagner son équipe.

Babel PQ réalisé par Claude Godbout



Court-métrage d'anticipation humoristique sur la question du joual. Réalisation de Claude Godbout, production de l'Office du film du Québec, 1970.

Au Parc Lafontaine (1947) réalisé par Pierre Petel



Documentaire sur le parc Lafontaine de Montréal. On y trouve des ours noirs, des renards, des chats sauvages, des oiseaux de proie; il y a toujours des enfants qui s'amusent sous l'oeil attendri des parents, des amoureux, des promeneurs. On y rencontre des gens de tous les âges, tous les types, tous les genres, car chaque jour le tout Montréal a rendez-vous autour du plan d'eau du parc Lafontaine...

Thalassa: New Jersey, New York, Boston rêves d'Amérique réalisé par Gary Grabli & Edward Bally



C’est sur la côte Nord-Est des Etats-Unis, de New York à Boston, que le rêve américain est né ; cette idée selon laquelle tout est possible aux Etats-Unis, à force de travail…Et ce rêve continue d’attirer. De France, et du monde entier, ils viennent encore tenter leur chance dans cette région tournée vers l’océan. Fidèles à l’esprit des premiers pionniers, ils avancent, relèvent des défis, explorent, en dignes héritiers du rêve américain.

Ce littoral Atlantique est le site de la fondation des Etats-Unis, là où les premiers migrants ont débarqué. L’histoire de leur pays se lit le long de cette côte et aujourd’hui encore, des passionnés se battent pour préserver cet héritage maritime. Une histoire de migrants, arrivés par la mer, en provenance d’Europe à partir du 16ème siècle. Des pionniers qui ont fait d’une terre en friche la première puissance du monde.

Vestiges de cette époque, les deux phares de l’île Thacher, au large de la côte, ont servi à guider les premiers pionniers vers le Nouveau- monde. Jeanette Haynes et son équipe de bénévoles s’engagent chaque été pour que cette histoire ne tombe pas dans l’oubli. “J’ai toujours détesté l’histoire à l’école, mais quand on se tient ici, dans ce monument, c’est différent. Cela n’a rien à voir avec l’Histoire qu’on apprend dans un livre, c’est l’expérience de l’Histoire dans la vraie vie...”

Ces amoureux de leur pays entretiennent les phares, abandonnés par les gardes-côtes, car trop coûteux à préserver.

Un peu plus au sud, à Cap Cod, d’autres passionnés protègent un autre patrimoine : les dernières baleines d’Atlantique nord. Chassées pendant des siècles pour leur graisse, elles ont fait la richesse de la Côte, mais aujourd’hui elles ne sont plus que 500. D’éminents scientifiques veillent désormais sur elles, et agissent au quotidien pour leur sauvegarde, lors de missions aériennes d’observation et d’alerte.

C’est sur cette côte Est des Etats-Unis que l’aristocratie de la politique et des affaires se retrouve. Depuis Kennedy, en passant par Clinton, et jusqu’à Obama, les présidents passent leurs vacances sur l’île de Martha’s Vineyard. Et les riches New-Yorkais viennent profiter de l’océan Atlantique dans les Hamptons, des villages huppés à la pointe Est de Long Island. Leurs loisirs : parties de golf et promenades en voiliers… Car nous sommes ici aussi dans un des hauts-lieux de la voile mondiale. Newport, port d’attache de la Coupe de l’America pendant 62 ans abrite quelques joyaux des mers. Des navires anciens magnifiques. Nous en découvrirons un grâce au navigateur français Bruno Troublé, qui le remet à l’eau. “Quand on aime la voile, c’est un paradis, parce qu’il y a toujours un petit peu de vent ici; Il y a des régates pratiquement tous les soirs l’été. La voile est un sport très pratiqué sur la côte Est, bien plus que partout ailleurs aux Etats-Unis, et donc Newport depuis la fin du XIXème est devenu la Mecque de la voile américaine…”

Ce rivage atlantique est toujours une terre promise pour les fils et petit-fils de migrants, qui croient toujours au rêve américain, cette idée que tout est possible aux Etats-Unis, à force de travail. Du monde entier, ils viennent tenter leur chance comme Dominique Filoni, un chef français installé sur la côte. Nous serons avec lui lors de la plus grosse journée de l’année, la fête de l’indépendance nationale américaine, le 4 juillet. “Je suis arrivé ici avec un sac-à-dos. Je n’avais rien, je parlais à peine l’anglais…..” Après un petit temps d’adaptation, les opportunités qui se présentent en étant un chef français aux Etats-Unis sont incroyables.”

Fidèles à l’esprit de leurs ancêtres, de nouveaux pionniers se lancent dans des aventures maritimes. Et même dans les coins les plus pauvres de cette côte si riche, l’espoir est toujours permis. Chris Colon a 14 ans. Il habite le Bronx, le quartier le plus difficile de New York. Rien ne le prédestinait à goûter aux plaisirs de la navigation, et pourtant, il s’est lancé avec ses amis dans un projet fou : construire son propre bateau. “Mes amis de l’école, et mes potes du quartier, quand ils me demandent ce que je fais, je leur dis que je vais construire un bateau, alors, ils me regardent bizarrement. J’aime ce sentiment-là, je me sens unique.”

Châteaux d'Alsace, trésors basques réalisé par Myriam Elhadad & Christine Lenief



Des châteaux forts d'Alsace aux trésors basques, rencontre avec des passionnés qui s'engagent pour sauver le patrimoine de leur région.

Alanna réalisé par Julie Plourde



Ce court métrage documentaire raconte une journée dans la vie d'une fillette de onze ans, prénommée Alanna, qui souffre du syndrome d'alcoolisme fœtal (SAF) et passe un après-midi à la pêche. À Whitehorse où ils vivent, Lilliam et Richard prennent soin d'Alanna depuis qu'elle a six semaines. Leur dévouement et leur affection pour l'enfant les a amenés à travailler pour le Fetal Alcohol Syndrome Society of the Yukon, un organisme qui sensibilise la communauté au SAF. Tout en présentant les effets dévastateurs de l'alcool sur la grossesse, le film dépeint le cheminement et les conditions de vie d'une famille qui a choisi de se dévouer à un enfant qui en est atteint.

Ce film a été produit dans le cadre du concours Tremplin, en collaboration avec Radio-Canada.

Tuesday, 6 September 2016

Le bonheur est dans l'alpage - Un paradis entre terre et ciel réalisé par Florian Beck & Christian Schnelting



Les paysages alpins sont menacés et, avec eux, un patrimoine unique au monde pourrait disparaître. Car les alpages sont sur le déclin. Les réalisateurs ont suivi un berger, un ingénieur forestier et des bénévoles qui s'impliquent dans la préservation de cet écosystème.

Sur les toits des villes - Paris ralisé par Denis Dommel



Entre perspectives visuelles inédites et rencontres insolites, cinq villes célèbres nous invitent à prendre de la hauteur.

Reconnaissables entre tous, les toits de Paris offrent des vues inoubliables sur la ville mais demeurent difficiles d'accès. Pourtant, ils se laissent peu à peu conquérir par des passionnés. Ainsi, celui du Grand Palais abrite depuis quelques années plusieurs ruches. Auparavant peu aménagés, les toits-terrasses deviennent, eux, des jardins suspendus, sous la houlette du paysagiste Hugues Peuvergne, ou des potagers à destination des cuisines étoilées.

À la manière du phénomène du free run Simon Nogueira, filmé en action au sommet des tours du 13e arrondissement, cette série bondit de toit en toit pour révéler la vie souvent insoupçonnée qui s'y déploie. Métiers hors norme, expériences artistiques en plein air, reconquête de la faune et de la flore... : à travers des vues imprenables et une galerie de personnages hauts en couleur, une exploration fascinante de ces morceaux de ville entre terre et ciel.

Un pas en avant - 10 semaines avec Yiannis Boutaris réalisé par Dimitris Athiridis



Yiánnis Boutáris, un riche vigneron, décide de se présenter comme candidat indépendant aux élections municipales. La campagne de celui qui est devenu maire de Thessalonique, réformateur sans concessions et l'un des rares élus populaires aujourd'hui.

Novembre 2010, Thessalonique, la deuxième ville de Grèce, s'enfonce dans la crise. Des décennies durant, des hommes politiques corrompus, des fonctionnaires incompétents, des budgets aléatoires et un système fiscal bancal ont mené cette brillante cité cosmopolite, vieille de plus de deux mille ans, au bord de la faillite. Yiánnis Boutáris, un riche vigneron, décide alors de se présenter comme candidat indépendant aux élections municipales. Sans la moindre concession au politiquement correct, il attaque la classe politique, divise l'opinion et parvient à remporter le scrutin. Le réalisateur Dimitris Athiridis, qui vit à Thessalonique, l'a suivi tout au long de sa campagne. Depuis, cet homme charismatique et visionnaire a mené de nombreuses réformes dans sa ville.

Quand tombent les étoiles - En Namibie avec les Bushmen réalisé par Roman Teufel



À partir d'un mythe traditionnel, suivez les pas des Bushmen, descendants directs des premiers hommes, du désert du Kalahari à l'océan Atlantique. Deux mille kilomètres à travers la savane et les dunes rougeoyantes à la découverte d'une faune et d'une flore exceptionnelle et du mode de vie traditionnel des Bushmen.>

Quand le valeureux chasseur Xiau et son fils Ghabbo quittèrent leur village et leur famille pour aller vers la grande mer, là où le soleil disparaît, ils ne savaient ni combien de temps ils devraient marcher, ni quels obstacles il leur faudrait surmonter avant d'atteindre le pays de leurs aïeux... Partant du récit d'un vieux Bushman, le réalisateur Roman Teufel nous propose une traversée de la Namibie, du désert du Kalahari à la côte Atlantique, sur les pas de ces habitants premiers de l'Afrique. Deux mille kilomètres à travers la savane et les dunes rougeoyantes à la découverte d'une faune et d'une flore exceptionnelles et du mode de vie traditionnel des Bushmen.

Métropoles du monde - Manhattan réalisé par Neil Ferguson



Découverte de Manhattan, dont le développement fut possible grâce à des inventions telles que les ascenseurs ou les citernes d'eau douce au sommet des immeubles.

Trafic d'ivoire, la guerre perdue réalisé par Jakob Kneser



Une édifiante enquête sur le commerce de l'ivoire, interdit en 1989, et pourtant fort lucratif. Face à des autorités impuissantes, des réseaux mafieux contrôlent ce trafic mondial de l'ivoire et de la corne de rhinocéros, qui représente chaque année un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars.

C'est une logique implacable : plus une espèce est menacée, plus les transactions illégales qu'elle suscite rapportent d'argent. En voie d'extinction, les éléphants, les rhinocéros et les tigres courent de grands dangers. Le braconnage des premiers, convoités pour leurs défenses, se déroule jusque dans les réserves naturelles, comme celles de Rukinga au Kenya et du parc Kruger en Afrique du Sud. Face à des autorités impuissantes, des réseaux mafieux contrôlent ce trafic mondial de l'ivoire et de la corne de rhinocéros, qui représente chaque année un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars. Des rébellions armées, comme celles de l'Armée de résistance du seigneur en Ouganda ou des islamistes Chebab somaliens, se financent en partie grâce à lui. Quelque trente-cinq mille éléphants et un millier de rhinocéros meurent ainsi chaque année, les uns à cause de leur ivoire, les autres à cause de leur corne. Les défenses sont acheminées en majorité, via le Viêtnam, vers des pays asiatiques où la demande explose, Chine en tête.

Ce passionnant documentaire d'investigation, tourné en Afrique et en Asie, permet de comprendre les tenants et les aboutissants d'un trafic en expansion. Il recueille notamment les témoignages d'une enquêtrice qui se rend en caméra cachée chez des sculpteurs sur ivoire, d'un éleveur de rhinocéros qui plaide pour un commerce légal des défenses ou d'un braconnier repenti.

À la poursuite des pilleurs de temples réalisé par Wolfgang Luck



Comment une des plus célèbres statues du Cambodge a-t-elle pu se retrouver dans le catalogue de ventes de Sotheby's (une vente finalement interdite) ? Une enquête captivante sur la mafia internationale du trafic d'antiquités.

En 1972, pendant la guerre civile au Cambodge, une statue en grès est arrachée au temple millénaire de Koh Ker. Haute de 1,58 mètre et pesant 110 kilos, elle représente un prince et appartient à un ensemble qui retrace l'épopée du Mahabharata. Via un étrange marchand d'art britannique ayant pignon sur rue à Bangkok, la sculpture est vendue une première fois aux enchères à Londres en 1975, et réapparaît en 2011 chez Sotheby's à New York pour une mise à prix à 2,5 millions de dollars. Une vente finalement interdite. Dans l'intervalle, des experts de l'École française d'Extrême-Orient et une avocate américaine mandatée par Phnom Penh et l'Unesco ont mobilisé la police du patrimoine outre-Atlantique, pour dénoncer le vol d'un bien culturel. En 2013, l'oeuvre est restituée au Cambodge. Une enquête captivante sur la mafia internationale du trafic d'antiquités.

Trafic d'art - Le grand marchandage réalisé par Tania Rakhmanova


suite


Depuis des années, les biens culturels pillés inondent le marché légal en toute impunité. De Paris à Pékin, de Bruxelles à Berlin et de Rome à la frontière syrienne, enquête sur une nouvelle guerre économique, culturelle et diplomatique mêlant des vérités peu connues et une infographie simple et instructive, sur le parcours des objets pillés.

Premières victimes, les États pillés exigent la restitution des trésors volés : des requêtes longtemps ignorées. Mais les saccages mis en scène par le groupe État islamique en Irak et Syrie, et l'émotion planétaire suscitée relancent le débat. Jusqu'où le trafic d'antiquités finance-t-il le terrorisme ? Comment les oeuvres pillées sont-elles blanchies ? Quel circuit empruntent-elles ? Quel est le rôle du marché légal dans l'écoulement de ces objets ? Comment la communauté internationale lutte-t-elle contre ce fléau ? Les antiquités, objet d'un grand marchandage, ont changé de statut : en l'absence de législations communes et face à des prix qui ne cessent d'augmenter, le trafic a pris des proportions industrielles et se trouve instrumentalisé à des fins de légitimation des pouvoirs en place, qu'ils soient économiques ou politiques. Quant au marché privé des antiquités, il fonctionne selon ses propres règles, en dehors des législations internationales.

Désastre
Pour l'opinion publique internationale, il est devenu urgent d'agir. Mais les États en ont-ils seulement les moyens ? Responsables politiques, juges, policiers, détectives, archéologues, conservateurs, collectionneurs ou simples citoyens tentent d'enrayer ce désastre. De Paris à Pékin, de Bruxelles à Berlin et de Rome à la frontière syrienne, Emmanuel Fansten, journaliste, et Tania Rakhmanova, réalisatrice, mènent une enquête passionnante mêlant des vérités peu connues, du reportage (à quelques kilomètres des territoires contrôlés par le groupe État islamique) ainsi qu'une infographie animée, simple et instructive, sur le parcours des objets pillés.