Monday, 31 August 2015

Louis XIV, roi des arts réalisé par Priscilla Pizzato



Monarque et grand mécène, le Roi-Soleil a mis la création à son glorieux service, tout en l'accompagnant avec passion. L'art prend ainsi une dimension politique et la France atteint alors son apogée culturel. À l'occasion du 300e anniversaire de la mort de Louis XIV, ce documentaire offre une déambulation flamboyante dans les fastes versaillais.

N'en déplaise à Saint-Simon qui jugeait l'esprit du roi "au-dessous du médiocre", Louis XIV a reçu une solide éducation artistique. Homme de culture, son parrain Mazarin veille à ce qu'il apprenne, entre autres, la musique et la danse. Dans ce dernier domaine qui, à l'époque, fait de vous un homme accompli au même titre que l'escrime et l'équitation, il montre de grandes aptitudes. Des années durant, il se produira dans des spectacles somptueux, qui lui permettront de s'affirmer comme monarque face à une aristocratie frondeuse, quand il interprète le rôle de Jupiter ou du Soleil. Car si Louis XIV est passionné par les arts (au point de superviser lui-même le casting des chanteurs de la Chapelle royale), il sait aussi les instrumentaliser. C'est à une mise en scène du pouvoir que se livrent les plus grands artistes de son temps, chapeautés par le souverain lui-même et par Colbert, véritable "ministre de l'image" du roi. Mais Louis XIV est adepte du "donnant-donnant" et apporte un immense soutien aux artistes qu'il apprécie, prenant ainsi la troupe de Molière sous son auguste aile en pleine cabale dévote contre Tartuffe.

Concentration de talents
Diffusé à l'occasion du 300e anniversaire de la mort de Louis XIV, ce documentaire revisite cette politique artistique hors du commun et montre comment le Roi-Soleil a influencé l'esthétique de son époque. Au fil des interviews d'historiens, de conservateurs, des chorégraphes et des musicologues, sa personnalité apparaît plus complexe qu'on ne l'imaginait : despotique et tenace certes, mais aussi brillante et passionnée. Le documentaire montre aussi l'incroyable concentration de talents qui l'entourait, dévoilant au passage la face ténébreuse du génial Lully, la disgrâce de La Fontaine, l'amitié entre le roi et Le Nôtre. Au cours de cette déambulation flamboyante, la caméra tourbillonne dans Versailles, splendide écrin où l'autorité royale se manifeste par la surenchère et dont le film raconte l'édification. Il fait la part belle aux arts, dévoilant les mystères des statues et les cours des petits rats de l'opéra, et citant de nombreux extraits d'opéras, de pièces et de films (Le roi danse, Saint-Cyr…).

Un monde en plis – Le Code origami réalisé par François-Xavier Vives



Une véritable révolution de l’origami s’est produite ces vingt dernières années. Mathématiciens, biologistes, origamistes et informaticiens ont démontré qu’ils pouvaient tout plier, pour obtenir n’importe quelle forme, aussi complexe soit-elle : une voile solaire dans l’espace, une micro-sonde repliée et injectée dans le corps humain, de la peau artificielle... On a également découvert qu’il existe déjà un maître dans cet art : le vivant. Une fois déplié, l’ADN d’une cellule mesure 2 mètres. Ce film explore l’intrusion de cet art ludique et ancestral au cœur de la recherche scientifique contemporaine.

Sunday, 30 August 2015

Tout près du ciel réalisé par Titus Faschina



Comme ses ancêtres avant lui, Dumitru Stanciu fait paître ses moutons sur les pentes des Carpates, sous la menace des ours et des loups, exposé au vent, au soleil, à la neige. Le berger et sa femme Maria effectuent chaque jour les mêmes tâches, inlassablement : traire les bêtes, les soigner, les surveiller, préparer le fromage. S’inspirant de cette cadence lente, le documentaire progresse au rythme des saisons, s’imprègne de la poésie des mythes séculaires. Ses images en noir et blanc restituent la splendeur sauvage des chaînes montagneuses et confèrent une dimension atemporelle à cette vie simple, à l’écart du monde. Dans son film, Titus Faschina dépeint également une civilisation qui se meurt : les jeunes générations partent travailler en ville, les bergers voisins quittent leurs alpages, les cabanes de bois et de pierre tombent en ruines.

Saturday, 29 August 2015

1987 réalisé par Ricardo Trogi



1987, début des vacances d'été. Ricardo a 17 ans, et il a deux objectifs principaux cet été: faire l'amour avec sa blonde et entrer dans un bar avec ses amis. Ses parents voudraient bien qu'il se trouve une job, mais lui, ça ne l'intéresse pas. De toute façon, il a un plan : ouvrir une discothèque pour les 14-18 ans. Évidemment, ce n'est pas si facile, et Ricardo, à court de ressources, se résigne bientôt à devenir le chef de la mafia de Sainte-Foy lorsqu'il devient revendeur de radios d'auto volées. Tout ça pendant que Marie-Josée, sa blonde, veut être sûre qu'il l'aime avant de passer à l'acte.

Bernadette Lafont, une sacrée bonne femme réalisé par Véronique Aubouy



A l’affiche de Paulette, de Jérôme Enrico, elle fêtait cette année-là ses 50 ans de carrière. Bernadette Lafont, c’est avant tout un style, une époque, un ton, une actrice qui a révolutionné l’art de jouer la comédie, avec ses manières directes et simples. Naturaliste, le style ; libertaire, l’époque ; effronté, le ton. C’est aussi un visage chaleureux et facétieux. Et puis il y a la voix… cette manière délicieuse de traîner sur les mots, entre gouaille et raffinement suprême. Une belle fille piquante et séduisante, repérée par François Truffaut et Claude Chabrol, sacrée égérie par la « nouvelle vague »… Dans cet Empreintes, c’est elle qui mène la danse, joyeusement. A Paris et dans les Deux-Sèvres où elle a invité quelques amis à venir « jouer » avec elle. Parce qu’avec Bernadette, tout se partage.

Wednesday, 26 August 2015

Madoff, l'homme qui valait 65 milliards réalisé par Jean-Louis Perez



Le 11 décembre 2008, Bernard Madoff est arrêté par le FBI devant les caméras. Le monde découvre ce personnage de 70 ans, ancien patron du Nasdaq, jusqu'alors perçu par les spécialistes comme un génie de la finance. En réalité, à la tête de son fonds d'investissement, Bernard Madoff avait mis au point l'une des plus gigantesques escroqueries boursières, faisant miroiter à ses clients fortunés des taux de profit colossaux, dont il s'acquittait grâce aux investissements des derniers entrants. Toute la pyramide s'écroula lors de la chute des marchés financiers en 2008. Le montant de l'escroquerie s'élèverait à 65 milliards de dollars, soit le PIB annuel d'un pays comme la Croatie.

Tuesday, 25 August 2015

Du sel dans mon moteur réalisé par Jérôme-Cécil Auffret



Dans des laboratoires installés au bord de digues gigantesques ou de marais salants, des scientifiques travaillent à produire de l'énergie à partir de l'eau de mer.

Pourrons-nous un jour extraire notre énergie d'une de nos ressources les plus abondantes, l'eau de mer ? C’est peut être un rêve impossible, et pourtant des scientifiques du monde entier y travaillent avec acharnement.

« Du sel de mer dans mon moteur » nous emmène dans leurs laboratoires parfois situés dans des lieux improbables, parfois dans de magnifiques paysages, au bord de gigantesques digues ou de majestueux marais salants. Nous y ferons le point, avec eux, sur les plus récentes recherches menées autour de cette énergie inespérée, sur les espoirs, les difficultés et les échecs qu’elles rencontrent.

L’eau de mer alimentera-t-elle un jour nos moteurs, nos usines, éclairera-t-elle nos villes?

Tirer de l’énergie à partir de cette ressource inépuisable serait un bouleversement fondamental de nos sociétés, un changement majeur d’époque. Il signifiera la fin de l’énergie par combustion et le début de la production d’énergie douce, définitivement douce. Même si elle est salée !

Friday, 21 August 2015

Des Racines et des Ailes - Du massif des Maures au golfe de St-Tropez réalisé par France 3



La réserve naturelle de la Plaine des Maures est un plateau sauvage de plus de 5000 hectares au pied du massif des Maures. Concha Agero en est la conservatrice et veille à la protection de cet espace aux allures de savane africaine ! A la nuit tombée, Dominique Guicheteau, le directeur scientifique nous emmène pour une mission un peu spéciale : il va tenter de capturer des murins de Beichstein, l’une des chauves-souris les plus rares et les plus menacées de France.

Gilbert Hugou est l’un des principaux trufficulteurs de la région. Il fournit les plus grands restaurants de toute la France. Avec Denis Fétisson, chef étoilé, ils partent récolter le fameux « diamant noir ».

Un peu plus loin, un autre emblème du Var est à l’honneur : la châtaigne. Nadine Alione se bat pour la survie de son exploitation, car une menace plane sur les châtaigniers européens : le cynips, une micro-guêpe, un prédateur redoutable. Heureusement, il existe un antidote naturel, sans produit chimique.

Autre véritable joyau du Var : la Chartreuse de la Verne. Niché sur les sommets du massif des Maures, ce monastère du XIIème siècle abrite une communauté de moniales de Bethléem. Exceptionnellement, les soeurs de ce monastère ont accepté de nous ouvrir leurs portes… Fabienne Segard nous conduit sur les traces des moines qui vivaient ici au Moyen-âge, comme coupés du monde.

Au nord du Var, sur les hauts plateaux, se trouve les gorges du Verdon, considérées comme le plus beau canyon d’Europe. En cette arrièresaison, les kayakistes ont déserté la rivière. C’est alors le paradis des grimpeurs. Yannick Courtès et Olivier Michellod vont s’attaquer à l’une des parois les plus vertigineuses des gorges.

A quelques kilomètres de là, les éco-gardes du Parc naturel partent pour une opération nettoyage au lac d’Esaparron, l’une des plus grandes réserves d’eau potable de France.

La véritable histoire de Saint-Tropez
Loin des milliardaires et de la jet-set, voici l’histoire méconnue d’un petit village entré dans la légende. Port de commerce très actif, puis foyer de création artistique, Saint-Tropez a fasciné les peintres et les écrivains, bien avant l’arrivée de Brigitte Bardot.

Laurent Pavlidis est historien et responsable du Musée d’histoire maritime. Il nous entraîne dans les ruelles du village et remonte le temps jusqu’à ses origines. Fondé au XVème siècle, par des Génois, Saint-Tropez devient un port de commerce prospère. Les Tropéziens parcourent le monde et rapportent des richesses que l’on peut encore admirer dans les ruelles de la ville.

Jean-Paul Monery, conservateur, prépare le 60ème anniversaire du Musée de l’Annonciade. C’est ici que nous découvrons les plus beaux tableaux pointillistes de Paul Signac. Ce peintre parisien débarque à Saint-Tropez en 1892. Fasciné par ses couleurs, il peint le village à de très nombreuses reprises. Plusieurs peintres ont d’ailleurs suivi Paul Signac. Parmi eux, Henri Matisse, à l’aube de sa période fauve. Après les écrivains se sont les artistes qui sont attirés par Saint-Tropez.

Simone Duckstein, propriétaire de l’hôtel de la Ponche, nous fait revivre l’arrivée des artistes de Saint-Germain-des-Prés, après la guerre. Dans cet ancien quartier de pécheurs, Boris Vian, Juliette Gréco et Françoise Sagan, ont étrenné les premières nuits du jazz. Après eux, Saint-Tropez devient un lieu de villégiature pour jeunes Parisiens à la mode. Jusqu’à ce que soit tourné le film « Et Dieu créa la femme », en 1955. Une véritable déferlante s’abat alors sur le village de Saint-Tropez et la plage de Pampelonne. Mais le village, hors saison, retrouve le charme de ses ruelles, ses petites plages, et ses maisons anciennes.

Saint-Tropez et son golfe
Autour de Saint-Tropez, des hommes et de femmes ont à coeur de préserver les richesses de la terre et de la mer. Ils sont naturalistes, agriculteurs ou gardes du littoral. Ils se sentent tous profondément attachés à leur environnement, malgré la pression foncière, malgré les nuisances du tourisme et de la pêche. Notre décor : la Méditerranée, le Golfe de Saint-Tropez, et surtout la presqu’île de Saint-Tropez. Cette presqu’île est une avancée du massif des Maures dans la Méditerranée. Un patrimoine naturel précieux, fragile, et bien défendu.

Thomas Roger, naturaliste et photographe, est responsable de l’association « Regard du vivant ». Il nous embarque sur la Méditerranée, au large de Saint-Tropez, pour rechercher des requins et des cachalots. Deux espèces méconnues, qui évoluent à moins de 30 km des côtes. La rencontre avec ces animaux spectaculaires est une véritable émotion pour Thomas et le scientifique qui l’accompagne. Une rencontre qui leur permet aussi de collecter des informations nécessaires à la préservation de ces deux espèces.

François Matton est vigneron. Son vignoble, baptisé Minuty, a été fondé dans les années 30. Il s’étend entre Ramatuelle et Gassin. Chaque jour, François Matton, défend ce patrimoine familial. Sur la presqu’île de Saint-Tropez, aujourd’hui, les domaines viticoles familiaux sont devenus rares. Nous vivons, à ses côtés, la fin des vendanges, sur cette terre sablonneuse, si particulière. Une terre généreuse, qui bénéficie d’un microclimat privilégié.

À Cogolin, Yann Ménard, agriculteur, a relevé un défi : développer le maraîchage, dans une plaine inondable et inconstructible. Ici, la rivière est en crue deux fois par an, en moyenne, durant l’hiver. A force de travail, et d’acharnement, Yann Ménard a réussi à cultiver 4 ha de terre. La récompense : des légumes de terroir, en abondance, cultivés toute l’année. Il vend même une part de sa production à de grands restaurants de la presqu’île

Des trains pas comme les autres - Hong Kong réalisé par France 5



Philippe Gougler parcourt la métropole hongkongaise, qui jouit d'un statut particulier en plein coeur de la Chine. Sur place, il découvre un réseau ferroviaire très dense, des métros ultramodernes équipés d'une connexion internet et de télévisions, mais aussi un des plus vieux tramways au monde, à double étage: les «ding ding», véhicules baptisés ainsi en raison de leur klaxon caractéristique. Entre autres curiosités, le globe trotter s'essaye aux spécialités à base de serpent, découvre le feng shui et la mode canine qui sévit dans la ville.

Poupées russes, diamants et grosses cylindrées réalisé par Alexander Gentelev



Une fascinante étude du milieu fermé des oligarques russes, à travers le prisme de leurs relations conjugales : un monde où l’argent et le pouvoir modèlent les rapports entre les sexes. Dans un pays où les femmes restent encore largement écartées du pouvoir, ce documentaire dévoile les choix et les stratagèmes qu’elles doivent déployer pour arracher leur part du gâteau.

L’état de la société russe trouve sans doute sa meilleure illustration dans le microcosme de la cellule familiale, en particulier celle des puissants, un milieu où l’argent fait et défait tout. Pour bien des jeunes femmes russes, même les plus diplômées, trouver un riche mari avec qui fonder une famille est un idéal plus alléchant que de vains espoirs de carrière. C’est ce rêve qu’avait réalisé Natalia Potanina en épousant Vladimir Potanine, homme d’affaires devenu une personnalité politique de premier plan après la chute de l’URSS, puis l’homme le plus riche de Russie. Après trente ans de mariage, l’oligarque, dont la fortune dépasse les 15 milliards de dollars, quitte Natalia pour une femme de quinze ans sa cadette. L’histoire est tristement banale – si ce n’est l’ampleur inédite que prend leur divorce : l’action en justice intentée par l’épouse éconduite pour obtenir la moitié de ses biens tourne à la foire d’empoigne surmédiatisée.

Succès financiers et fiascos privés
En lui donnant la parole, ainsi qu’à d’autres femmes russes qui côtoient ou rêvent d'approcher des oligarques, le journaliste d’investigation Alexander Gentelev, spécialiste des affaires de corruption dans les instances dirigeantes russes, décortique les rapports entre les sexes au sein d’une élite dont les succès financiers s'avèrent aussi spectaculaires que les fiascos privés. Dans un pays où les femmes restent encore largement écartées du pouvoir, il dévoile les choix et les stratagèmes qu’elles doivent déployer pour arracher leur part du gâteau.

Les mystères de la mort de Yasser Arafat réalisé par Patrick Forestier



Le 11 novembre 2004, Yasser Arafat, Président de l'Autorité Palestinienne, mourait à l'hôpital de Percy, à Clamart. Emporté par un mal mystérieux en quelques semaines, le leader palestinien rendait les armes au terme d'une véritable tempête médiatique. En 2012, un laboratoire suisse de renom conclue à l'hypothèse d'un empoisonnement. Souha Arafat, sa veuve, dépose en France une plainte contre X pour assassinat auprès du tribunal de Nanterre. Une enquête minutieuse menée en Cisjordanie, en Israël et en Suisse tente aujourd'hui d'établir la vérité sur les circonstances de son décès. Des responsables palestiniens et israéliens, proches ou ennemis implacables, témoignent.

Mammon ou la religion de l'argent réalisé par Philipp Enders



Quand on fait un placement à la banque, où va notre argent ? En partant de cette question, le réalisateur Philipp Enders, qui a vu se volatiliser des économies qu’il croyait bien au chaud, se lance dans une investigation étourdissante sur les rouages labyrinthiques de l’économie et de la finance. À l’aide d’une application mobile, ce profane tentera de comprendre les circuits cachés et les forces quasi mystiques qui gouvernent l’économie. Pourquoi a-t-on foi en l’argent ? Qui fixe les règles du système bancaire, et comment mettre un frein à la spéculation ?

Grâce aux lumières de plusieurs spécialistes internationaux (économistes et traders, mais aussi philosophes ou professeurs de numismatique), ce documentaire remonte jusqu'à la préhistoire de l’argent pour retracer son évolution et comprendre les enjeux de la crise actuelle. Étalon-or, taux directeur, bulles et produits dérivés : ces notions plus ou moins opaques sont décortiquées de manière aussi claire que ludique. Ce voyage nous conduit à la Banque centrale européenne, à la Bourse, mais aussi en Espagne auprès des victimes de la bulle immobilière. Face à l’obsession irraisonnée de la croissance, les initiatives d’économie citoyenne permettront-elles de contrer un système devenu fou ?

Wednesday, 19 August 2015

Murdoch, le magnat des médias réalisé par Andrew Orr



Rupert Murdoch, le puissant patron de News Corp, règne en maître sur le marché international des médias. Plus d'un milliard de lecteurs et de spectateurs consomment quotidiennement ses produits. Du Times de Londres au Wall Street Journal de New York, de Sky TV à Fox News, entre Sydney et Los Angeles, Honk Kong ou Amsterdam, plus de 800 sociétés dégagent un chiffre d'affaire annuel de plus de 33 milliards de dollars. Abus de pouvoir, corruption des services publics, menaces, adultère et viol de la vie privée : un scandale sans précédent a pourtant bien failli faire sombrer son empire. Retour sur l'incroyable histoire de Murdoch, depuis ses modestes débuts en Australie.

Tuesday, 18 August 2015

Médicaments, la vieillesse en otage réalisé par Marie Bonhommet



Chaque année en France, les médicaments sont responsables d'au moins 18 000 décès et 150 000 patients hospitalisés à cause d'effets indésirables provoqués par leurs traitements.

Bertrand Blier par ses Acteurs réalisé par Benoit Lemoine



Présentation des techniques de réalisation particulières à la direction d'acteurs.

Sunday, 16 August 2015

Les Caméléons d’Achille réalisé par Corinne & Gilles Benizio



Une sorte de grand divertissement, de bric-à-brac théâtral et musical.

Où, comment un metteur en scène anticonformiste réunit une troupe improbable de dix artistes et passe du Théâtre de boulevard à la comédie musicale rock, de la farce de Molière au mélodrame, sans oublier Shakespeare (en anglais !).

Ils sont cinq comédiens mais réellement dix personnages sur scène. Et 2h15 de bonheur

Wednesday, 12 August 2015

Mamie fait de la résistance réalisé par Havard Bustnes



Deux grands-mères traversent les États-Unis pour comprendre les tenants et les aboutissants de la crise financière. Les chercheurs hétérodoxes comme le physicien Albert Allen Bartlett ou l’économiste écologiste Joshua Farley sont plus disposés à leur répondre que les décideurs de Wall Street... Un voyage contestataire et plein d'humour.

Les nonagénaires Shirley et Hinda ont vu la crise de 1929 à travers leurs yeux d’enfants. Quatre-vingts ans et une nouvelle récession plus tard, elles n’ont rien perdu de leur impertinence et de leur curiosité. Elles ne comprennent pas les discours qu’on leur assène : consommer, relancer la croissance… Mais pourquoi, au juste ? À quoi mène cette obsession du PIB dans un monde aux ressources limitées ? En accumulant toujours plus de biens, ne s’enfonce-t-on pas dans la crise au lieu d’en venir à bout ? Armées de leur esprit critique et d’un culot à la Michael Moore, elles partent pour un road trip à travers les États-Unis, à la rencontre de ceux qui pourront les renseigner. Les chercheurs hétérodoxes comme le physicien Albert Allen Bartlett ou l’économiste écologiste Joshua Farley sont plus disposés à leur répondre que les décideurs de Wall Street en plein banquet. Avec leurs questions faussement naïves et leur irrévérence, elles démontrent par l’absurde la nécessité de se détacher du dogme de la croissance à outrance.

Monday, 10 August 2015

Berlusconi et la mafia, scandales à l'italienne réalisé par Olivier Toscer



En février 1986, les Français découvrent un homme d'affaires au sourire charmeur et à l'aplomb inébranlable, Silvio Berlusconi. En Italie, il est déjà le roi de la télévision privée. A Paris, le président socialiste François Mitterrand vient de lui confier les rênes d'une nouvelle chaîne de télévision qu'il espère à sa main : La Cinq. Mais à l'époque déjà, la réussite du milliardaire italien est controversée et on le soupçonne déjà d'être lié à la mafia sicilienne. Au coeur de la comédie du pouvoir et dans les arrière-cuisines de l'argent sale, ce documentaire raconte comment la protection et l'argent noir de Cosa Nostra planent sur tout le parcours de Silvio Berlusconi depuis ses débuts dans l'immobilier à Milan jusqu'à sa réussite en politique en passant par son succès dans la télévision.

De l'Ardèche à la Bourgogne réalisé par Claire Lajeunie & Julie Zwobada



Rencontre avec Charly Bascle, gardien de l'environnement dans les gorges de l'Ardèche, puis avec Félicien Carli, qui repeint gratuitement portes et fenêtres en Bourgogne.

Des trains pas comme les autres - Cuba réalisé par France 5



Le réseau ferré de Cuba, qui traverse l'île d'est en ouest, est le tout premier d'Amérique latine. Philippe Gougler est parti à la rencontre de ce pays et de ses habitants qui ont fait du système D un art de vivre. Il commence par les grandes exploitations de cannes à sucre avant de rejoindre La Havane, où il constate l'ingéniosité des Cubains en visitant un palais colonial et un atelier mécanique. Philippe prend ensuite la direction de Trinidad, à la rencontre des trains à vapeur de la vallée des plantations et pour voir si les cérémonies des prêtres de la Santeria sont aussi mystérieuses qu'on le raconte. Il poursuit enfin jusqu'à Santiago, où la musique tient une place primordiale pour toutes les générations.

Des trains pas comme les autres - Brésil réalisé par France 5



Philippe Gougler reprend ses vagabondages ferroviaires à travers la planète. Première étape au Brésil, où notre passionné du rail ne manquera pas, comme toujours, de faire de belles rencontres.

Philippe Gougler ne se lasse jamais de sauter dans un train. Et pour cause ! Ce moyen de transport lui réserve à chaque voyage des surprises et des souvenirs inoubliables. Durant le mois d’août, le voilà donc reparti pour de nouvelles aventures sur les voies ferrées du monde. Pour démarrer ses découvertes estivales, il prend la direction du Brésil, immense pays, dont la superficie est seize fois supérieure à celle de la France. Philippe compte bien parcourir quelques kilomètres, mais va-t-il pouvoir circuler à sa guise ? Pas si sûr, car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, au Brésil, les trains sont plutôt rares compte tenu de l’étendue du territoire. Fraîchement débarqué à Rio, passé les premières émotions au contact de cette ville mythique qui ne laisse personne indifférent, notre voyageur file à la gare centrale pour s’apercevoir rapidement que cette dernière ne dessert que… la banlieue. Aucune connexion n’existe entre Rio et São Paulo, les deux principales agglomérations du Brésil. Qu’à cela ne tienne. Toujours persuadé que le train est le meilleur moyen pour faire des rencontres et s’imprégner de la culture des pays qu’il visite, Philippe Gougler décide d’aller voir ce qui se passe dans les quartiers populaires de la ville. Après un tour par le marché de Rocinha, l’une des principales favelas, c’est en téléphérique qu’il se rend dans une autre, Nova Iguaçu, pour assister à une cérémonie de candomblé. Un mélange, pour le moins étonnant, de catholicisme et de croyances africaines importées par les anciens esclaves.

À Curitiba, dans l’Etat du Paraná, un petit train hors du commun, puisqu’il sillonne au cœur de la forêt atlantique, attend Philippe. Les Brésiliens le prennent en famille, pour découvrir les paysages époustouflants d’une nature restée vierge. La mer n’étant pas loin, direction ensuite la côte et la petite ville de Paranaguá, où notre train-lover va s’initier à la pêche en compagnie des dauphins ! Après quelques heures d’attente sous le soleil, Philippe Gougler n’a qu’une seule envie : trouver un train grandes lignes dans ce pays qui n’apprécie décidément pas trop le chemin de fer. Et cela existe. Au nord-ouest de Rio, dans l’Etat de Minas Gerais, la ligne Belo Horizonte-Vitória, gérée par une compagnie d’exploitation minière, est la seule longue distance du Brésil à transporter uniquement des passagers. A bord, l’ambiance est joyeuse et les uns et les autres partagent volontiers confidences et petits gâteaux avec Philippe. Le voyage se termine par une visite d’Ouro Preto et de ses multiples églises baroques. Une ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco et qui conserve d’innombrables traces de son passé colonial.

Viande rouge, un pavé dans l'assiette réalisé par Perrine Dutreil



Longtemps, la viande a été synonyme de prospérité et de bonne santé mais, depuis 20 ans, des scandales sanitaires ont entamé la confiance des consommateurs.

Le scandale impressionniste réalisé par François Lévy-Kuentz



Des œuvres qui, à l’origine, ne valaient quasiment rien se vendent aujourd’hui à prix d’or et se retrouvent dans les musées les plus prestigieux de la planète… S’appuyant sur les lettres des principaux protagonistes du mouvement (Corot, Pissarro, Cézanne, Renoir, Monet, Manet, Van Gogh ou Berthe Morisot), ce documentaire rend compte du formidable engouement pour la peinture impressionniste, depuis ses débuts difficiles jusqu’à la reconnaissance internationale. Mais au-delà de la naissance d’un petit groupe de peintres soudés par les violentes critiques qu’ils suscitèrent (illustrées dans le film par les caricatures savoureuses dont ils furent la cible à l’époque), Le scandale impressionniste raconte l’aventure de la lumière, comment celle-ci est devenue l’élément premier de l’œuvre, détrônant le dessin, et comment ce petit groupe, en particulier Claude Monet, a esquissé les grands principes de la peinture moderne.

La magie du cosmos - L'illusion du temps réalisé par Randall MacLowry



C'est Albert Einstein qui, le premier, fait voler en éclats l'hypothèse d'Isaac Newton sur un temps universel et explique qu'il s'agit en réalité d'une expérience subjective. Un épisode d'une série documentaire captivante sur les mystères du cosmos.

Si l'homme s'échine à mesurer le temps avec une précision croissante depuis des millénaires et à se construire autour, il aurait bien du mal à le définir, tant il demeure encore l'un des plus grands mystères de la physique. Car la perception de son flux continu n'est rien d'autre qu'une illusion. C'est Albert Einstein qui, le premier, fait voler en éclats l'hypothèse d'Isaac Newton sur un temps universel et explique qu'il s'agit en réalité d'une expérience subjective. Pourquoi ? Simplement parce que le mouvement dans l'espace affecte son écoulement. Einstein révèle ainsi la connexion fondamentale entre espace et temps, induisant au passage que passé, présent et futur existent de la même manière et sans distinction!

Remettre les pendules à l'heure
Ainsi, si la machine à voyager dans le temps reste à inventer, il est déjà théoriquement possible d'accélérer un "aller" vers le futur. Le retour vers le passé, en revanche, serait impossible, mais les physiciens n'arrivent pas encore à le prouver… Brillant physicien autant que vulgarisateur virtuose, Brian Greene livre ici une vision cathodique de son livre best-seller La magie du cosmos. Expliquer la passionnante complexité du temps, alors que cette notion laisse les physiciens perplexes, relève de la gageure. À force d'images, de comparaisons et d'animations, le "professeur" parvient pourtant à remettre les pendules à l'heure... Car ce voyage dans le temps sape avec habileté nos certitudes quotidiennes. Si la physique n'y apparaît pas, loin de là, comme un jeu d'enfants, le tout compose un formidable cours d'initiation.

La révolution disco réalisé par Jamie Kastner



Le disco n’était-il vraiment qu’une immense pompe à dollars ? Et si derrière le sexe, la drogue et les costumes en strass se cachait un vaste plan d’émancipation des homos, des Noirs et des femmes ? Un mouvement si secret que même les chanteurs et les fans ne se doutaient de rien ? De mystérieuses éminences grises, dont le réalisateur Jamie Kastner a retrouvé la trace, pilotaient l'opération.

De "Love to love you Baby" à "Y.M.C.A." en passant par "I will survive", le documentaire revisite l’aventure disco sur un ton mi-factuel, mi-ironique. Entre réalité et satire, les témoignages d’artistes de premier plan – Thelma Houston, Gloria Gaynor, Evelyne "Champagne" King, les Village People –, de producteurs, de journalistes ou d'universitaires se succèdent à un rythme endiablé. Un regard décalé et érudit sur la marotte musicale des années 1970.

Thursday, 6 August 2015

Candide ou l'Optimisme au XXe siècle réalisé par Norbert Carbonnaux



Transposé au XXe siècle, voici le roman de Voltaire, Candide ou l'Optimisme.

Charmeur et innocent, Candide est vigoureusement chassé par le baron, pour avoir serré de près la mignonne Cunégonde. La Seconde Guerre mondiale éclate, mobilisé et fait prisonnier, il est contraint de prendre la nationalité allemande et se retrouve à garder le camp où il était prisonnier.

Il passe en Suisse, mais ne disposant pas de compte en banque, il est incarcéré pendant huit jours pour violation de territoire. Traqué par la Gestapo, il tue deux hommes pour délivrer Cunégonde enfin retrouvée. Ils fuient tous les deux en Argentine et leur tour du monde commence. À Paris, à Moscou, à New York, à Bornéo ou à Alexandrie. Ils essaient de se conformer à la règle de vie optimiste du docteur Pangloss. Ballotés, séparés, ils se retrouvent vieillis et assagis, ne pensant plus qu'à cultiver leur jardin.

Tuesday, 4 August 2015

La maladie de Lyme, quand les tiques attaquent ! réalisé par Chantal Perrin



Paralysie faciale, douleurs articulaires ou encore méningite, la maladie de Lyme, infection bactérienne transmise à l'homme par les tiques, a plusieurs visages. A mesure que ces petits acariens prolifèrent, la maladie gagne du terrain. Face au phénomène, le corps médical est dépourvu de moyens réellement efficaces. Les tests s'avèrent peu fiables, le protocole thérapeutique incertain. La communauté scientifique est divisée face à cette infection, longtemps considérée comme une maladie rare. Aujourd'hui, les spécialistes internationaux craignent d'avoir à faire face à une épidémie. Enquête sur une affection aussi méconnue que redoutable.

Guy Bedos en toute liberté réalisé par Mireille Dumas



Le cheveu blanc et le regard toujours aussi malicieux, Guy Bedos a décidé de faire ses adieux au one man show à l'Olympia, entouré des siens et devant un parterre de célébrités, mettant ainsi un terme à une carrière longue de cinquante ans. Une belle occasion pour Mireille Dumas de retracer la vie et la carrière de l'humoriste, qu'elle filme depuis si longtemps, dans un tourbillon de bonne humeur et de vive émotion. Avec sa franchise et son auto-dérision habituelle, Guy Bedos parle des femmes de sa vie, de ses relations passionnelles avec sa mère et à ses enfants, dont il s'est parfois inspiré sur scène.

Claude Rich, «j'aime tellement ça la vie» réalisé par Jean-Baptiste Martin



En soixante ans de carrière, Claude Rich a marqué de son empreinte tous les domaines où il s'est exprimé : le théâtre, le cinéma et la télévision. Cet acteur éclectique est un amoureux de la vie qui ne la conçoit pas sans jouer la comédie. En plus des dizaines de rôles interprétés, il est également l'auteur de quatre pièces, dont une adaptation de roman. Malgré l'âge et la fatigue, il garde l'envie et ne se sent à l'aise que sur les planches ou sur un tournage. Ouvrant les portes de sa maison située dans les Yvelines, il se confie, dévoile sa vie privée. Claude Rich présente également sa famille, qui le soutient depuis ses débuts.

Tout ce qu'il faut savoir sur - Le corps humain réalisé par Emma Parkins



Des spécialistes apportent des réponses à des questions que l'on se pose sur le fonctionnement du corps humain grâce à des animations et des schémas animés.

Le ventre de Toulouse - Le marché Victor Hugo réalisé par Stefano Teald & Nicolas Baby



Les marchés sont les ventres fourmillants des villes, concentrant tout le caractère et l’histoire d’une région. Aujourd'hui, visite du marché couvert Victor Hugo de Toulouse, qui regorge de spécialités régionales : jambon de porc noir de Bigorre, saucisse de Toulouse, confit de canard, truffes noires fraîches et Rocamadour...

Au cœur de la région Midi-Pyrénées, Toulouse est une des plus belles métropoles d’Europe, dont l’histoire est indissociable de son extraordinaire culture culinaire. De nombreux plats typiques, servis dans les restaurants du monde entier, y ont été créés. Dans ce paradis pour gourmets et gourmands, le meilleur de la gastronomie régionale se trouve au marché couvert Victor Hugo : jambon de porc noir de Bigorre, saucisse de Toulouse, confit de canard, truffes noires fraîches et Rocamadour… Sans oublier le haricot tarbais, ingrédient clé du fameux cassoulet ! Sur le marché et dans leurs domaines, vignerons, éleveurs, affineurs de fromages et autres commerçants passionnés nous font découvrir l’étendue de leur savoir-faire.

Tahiti, paradis des tatouages et des pirogues réalisé par Ella Poulhalec



L’Hawaiki Nui, la plus redoutable des courses de pirogues, rassemble plus de deux mille athlètes. Ces compétitions remportent un grand succès et les Polynésiens adulent leurs champions. Mais pour découvrir Tahiti, il faut aller à la rencontre de ses habitants, dont la peau raconte l'histoire. Les tatouages retracent les étapes de la vie : naissance, mariage, joies et peines.

Une fois par an, deux mille athlètes venus du monde entier s’affrontent dans l’archipel polynésien à l’occasion de l’Hawaiki Nui, la plus redoutable des courses de pirogues. Dans le Pacifique, ces compétitions remporte un grand succès, et les Polynésiens adulent leurs champions.

Pour découvrir Tahiti, il faut aller à la rencontre de ses habitants, dont la peau raconte l'histoire. Les tatouages qu’ils arborent retracent les étapes de la vie : naissance, mariage, joies et peines. Couverts de fascinants motifs des pieds à la tête, Aroma et Mano Salmon font partie du premier groupe de rock tahitien, Tikahiri. Sur une musique moderne, ils chantent dans leur langue traditionnelle, le puamotu. Ils contribuent ainsi à la renaissance de la culture polynésienne, tout comme Punua, capitaine hors pair et navigateur de l’ancienne école qui, sans carte ni boussole, transmet son savoir aux jeunes générations.

Monday, 3 August 2015

Uranium, si puissant et si dangereux ? (2/2) Un métal change le monde réalisé par Wain Fimeri



Sur les traces du physicien Derek Muller, un retour en deux volets sur l’itinéraire de l’élément chimique le plus convoité et le plus détesté au monde. Second volet : avec la crise pétrolière, l’énergie atomique sembla s’imposer rapidement comme une solution énergétique "propre". Cette euphorie prit brutalement fin en 1986, avec l’accident de Tchernobyl...

Avec la crise pétrolière, l’énergie atomique sembla s’imposer rapidement comme une solution énergétique "propre". Cette euphorie prit brutalement fin en 1986, avec l’accident de Tchernobyl. La moitié de l’Europe fut touchée par ses retombées radioactives. Il y a quelques années, nul ne pouvait imaginer qu’une catastrophe semblable puisse à nouveau survenir dans un pays occidental, jusqu’au désastre de Fukushima, en 2011. Et maintenant ? À l’heure où l’Allemagne organise sa transition énergétique, la France mise toujours sur le nucléaire.

 Ce documentaire en deux volets suit le physicien Derek Muller, très connu sur Youtube, dans sa quête de réponses concernant l’une des substances les plus dangereuses au monde.

Uranium, si puissant et si dangereux ? (1/2) Un métal devient bombe réalisé par Wain Fimeri



Sur les traces du physicien Derek Muller, un retour en deux volets sur l’itinéraire de l’élément chimique le plus convoité et le plus détesté au monde. Premier volet : on découvrit l'uranium au XIXe siècle, mais ce n’est qu’au moment où Hitler incita des physiciens allemands à fabriquer un matériau pouvant servir à l’armement nucléaire que l’uranium se révéla dangereux.

On découvrit l'uranium au XIXe siècle, à partir de la pechblende, résidu de l’exploitation des mines d’argent tchèques. Ce n’est qu’au moment où Adolf Hitler incita des physiciens allemands comme Otto Hahn à se pencher sur la construction d’un réacteur expérimental, et sur la fabrication d’un matériau pouvant servir à l’armement nucléaire, que l’uranium se révéla dangereux. Face à la menace d’une bombe atomique, Albert Einstein alerta le président Roosevelt, poussant ainsi le gouvernement américain à mettre sur pied un projet de recherche secret. Les 6 et 9 août 1945, des avions de chasse américains larguèrent deux bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki, faisant 155 000 victimes. La contamination radioactive causa la mort de 110 000 autres personnes dans les semaines qui suivirent.

Ce documentaire en deux volets suit le physicien Derek Muller, très connu sur Youtube, dans sa quête de réponses concernant l’une des substances les plus dangereuses au monde.

Saturday, 1 August 2015

Au coeur du cosmos - Poussières d'étoiles réalisé par Laura Mulholland & Stephen Coote




Sur Terre, les espèces animales et végétales ou les civilisations sont appelées à disparaître, comme dans l'univers les étoiles et les nébuleuses lointaines.Laura Mulholland / Réalisateur Stephen Coote

Allergies, l'épidémie silencieuse réalisé par Isabelle Quintard



Acariens, moisissures, pollens, aliments : les allergènes se nichent partout : presqu'un tiers de la population française est concerné par cette épidémie silencieuse

Australie, la route des rêves réalisé par Sébastien Lafont



Le réalisateur s'est lancé dans un périple de quelques milliers de kilomètres à travers ce pays-continent qu'est l'Australie, du bush aux côtes idylliques

Une contre-histoire de l'Internet réalisé par Sylvain Bergère



Retour sur l'émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, nés en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales. Avec Richard Stallman, l'inventeur des logiciels libres, Rick Falvinge, créateur du Parti pirate suédois, et Julian Assange, fondateur de WikiLeaks.

Internet a été créé par des hippies tout en étant financé par des militaires ! Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C’est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l’arène politique.

Réseau sous surveillance
Richard Stallman, l'inventeur des logiciels libres, Rick Falvinge, créateur du Parti pirate suédois (le premier du genre au monde), ou Julian Assange, fondateur de WikiLeaks reclus dans l'ambassade d'Équateur à Londres : au fil des entretiens avec ces militants de la liberté 2.0, les auteurs du documentaire dénoncent avec humour et vigueur les tentatives de régulation d'Internet par les gouvernements et les multinationales, et dévoilent le rapport souvent conflictuel qui persiste entre les acteurs de la culture web et les pouvoirs publics. Hébergeurs, fournisseurs d'accès ou simples internautes, tous sont susceptibles de se retrouver dans le collimateur de la justice, voire même des services secrets, sous couvert de protection des droits d'auteur et de la défense de la sécurité nationale. Une contre-histoire de l'Internet montre comment ces hackers, plus pionniers du web que pirates, ont été dépossédés d'un espace d'échanges qu'ils ont contribué à développer, par des États et des entreprises soucieux de transformer la Toile en réseau sous surveillance.

San Francisco - La bande son d'une ville réalisé par Claus Bredenbrock & Pagonis Pagonakis



Ex-capitale mondiale du mouvement hippie, San Francisco a toujours abrité une remarquable effervescence musicale et politique. Si depuis 1967, la ville a bien changé, se radicalisant avec le punk rageur des Dead Kennedys et la naissance du Black Panther Party, San Francisco n'a jamais cessé de faire parler d’elle pour ses avancées sociétales autant que musicales.

Si les années 1960 furent un véritable âge d’or musical, San Francisco en était la Mecque : c’est là qu’ont émergé, au plus fort du flower power, des groupes et des musiciens devenus mythiques : Jefferson Airplane, Grateful Dead, Janis Joplin, Creedence Clearwater Revival, Country Joe and the Fish ou encore Santana. Depuis 1967, le paysage musical de la ville a bien changé, sans perdre de sa vitalité. En réaction au trop-plein d’amour déversé par les hippies, les Dead Kennedys investissent la scène dans les années 1970 de leur punk rageur. Leur disque Fresh fruit for rotten vegetables attaque avec une ironie mordante l’image idyllique de la Californie. Sur le plan politique, la région a aussi été pionnière : dès le début des années 1960, l’université de Berkeley est le théâtre de batailles pour la liberté d’expression, alors que sa voisine d’Oakland voit naître le Black Panther Party, nouveau fer de lance de la lutte pour les droits civiques. Aujourd’hui encore, San Francisco ne cesse de faire parler d’elle, pour ses avancées sociétales autant que musicales.