Wednesday, 29 July 2015

Rajasthan, l'héritage des maharajahs réalisé par Éric Bacos



La fête de Holi, en Inde, est l'occasion de découvrir Udaipur avec son palais du maharajah, et Jaipur, qui célèbre le printemps avec une parade d'éléphants.

Le ballet de l'Opéra de Paris au Bolchoï réalisé par Katia Chapoutier



Retour sur le voyage de l'Opéra de Paris en Russie, les histoires humaines et les liens historiques des deux plus grands corps de ballet au monde.

Au royaume des plantes - Secrets réalisé par Martin Williams



L'observation des végétaux dans les serres de Kew permet de dévoiler les systèmes de chasse des plantes carnivores, ainsi que la pollinisation des fleurs.

Le jardin botanique de Kew, en Angleterre, abrite plus de 90 % des espèces végétales, dont de nombreuses variétés tropicales.

Thursday, 23 July 2015

Le ventre de Turin - Porta Palazzo réalisé par Stefano Tealdië



Turin s’enorgueillit du plus grand marché en plein air d’Europe, avec plus d’un millier d’étals répartis sur 51 300 m2 à la Porta Palazzo, et plus de cent mille clients chaque semaine. Patrie du mouvement slow food, le Piémont regorge de produits régionaux de qualité. Artichauts, oies, ricotta artisanale ou encore cerises de saison nourrissent la créativité des chefs toqués qui s’y rendent.

L'Abominable Homme des douanes réalisé par Marc Allégret



Deux bandes rivales se disputent le trafic de drogue. Un tueur américain nommé Timetti Le Muet débarque à l'aéroport de Marseille afin d'effectuer une livraison à la bande d'Arnakos. Il est dénoncé à la police, et c'est le paisible douanier Camposantos qui est chargé de son arrestation. À la suite d'une confusion, ce dernier est pris pour le tueur lui-même. Embarqué par les hommes d'Arnakos, l'innocent douanier se voit contraint de jouer un rôle plutôt inattendu.

Escapade à Hollywood réalisé par Trine Dam Ottosen & Lars Munck



Né de parents sourds mais doté lui-même d’une ouïe parfaite, le jeune Danois se réfugie très tôt dans le dessin pour s’inventer des mondes imaginaires. Devenu un artiste reconnu au Danemark, il rêve d’un monde qu’il ne connaît que par la télévision : Hollywood. Son objectif est de travailler pour un blockbuster américain. Avec beaucoup de naïveté, il se lance à corps perdu dans l’aventure et atterrit sur le dur terrain de l’ambition et du cynisme. Ce grand voyage qui devait l’amener vers le succès et la gloire le renvoie à une confrontation avec lui-même.

Le ventre de Lyon - La Croix-Rousse réalisé par Stefano Tealdi



Le marché de la Croix-Rousse s'étire sur plus d'un kilomètre, du mardi au dimanche, toujours le matin. Lyon étant l'une des capitales françaises de la gastronomie, au carrefour de plusieurs régions agricoles, les produits proposés sont d'une qualité et d'une fraîcheur irréprochables.

Un marché de plein air qui s’étire sur plus d’un kilomètre, du mardi au dimanche, toujours le matin. Lyon étant l’une des capitales françaises de la gastronomie, au carrefour de plusieurs régions agricoles, les produits proposés sont d’une qualité et d’une fraîcheur irréprochables : viandes du Charolais, vins des Côtes du Rhône et du Mâconnais, volailles de Bresse, fromages du Dauphiné, fruits de la vallée du Rhône. Le samedi, retrouver ses amis autour d’une assiette d’huîtres et d’un verre de blanc est un must.

La plus grande famille du monde réalisé par Marita Neher



C’est en Inde que vit la plus grande famille au monde, celle du gourou Ziona Chana, qui doit subvenir quotidiennement aux besoins de ses 39 femmes et de ses 98 enfants et petits-enfants.

Au nord-ouest de l’Inde, dans l’État montagneux du Mizoram, vit le patriarche de la plus grande famille au monde : Ziona Chana, 70 ans, gourou d’une secte chrétienne qu’il a lui-même fondée. Marié pour la première fois à 17 ans, il vit aujourd’hui avec 39 femmes et pas moins de 98 enfants et petits-enfants dans un hôtel particulier du village de Baktwang. Non content d’être le chef polygame d’une église entière, il est également ébéniste et entrepreneur, procurant du travail à bien des habitants du village. Son ambition : faire de cette localité pauvre un haut lieu du tourisme de la région. Illuminé ou opportuniste ? Portrait d'une étonnante communauté dont le mode de vie ne manque pas de faire grincer quelques dents.

Qui contrôle la mer ? réalisé par Baudouin Koenig



Le commerce maritime est devenu le laboratoire mondial de l’ultralibéralisme, et la mer le berceau de toutes les dérégulations. Cette enquête dresse un panorama édifiant des pratiques des armateurs et de l'impact du "offshore" sur notre avenir.

Des cargos de plus en plus imposants déchargeant des conteneurs en nombre exponentiel dans des ports démesurés… : en démultipliant les échanges, la mondialisation a radicalement transformé le visage du commerce maritime. Le ballet incessant de 53 000 navires sur les mers du globe – plus de 90 % du commerce planétaire – est ainsi devenu une figure obligée de l'économie contemporaine. Et pourtant, le monde du shipping (de l’anglais "ship", bateau) est mal connu, voire invisible : privatisés de façon croissante, se développant à l’écart des centres urbains, les ports sont de plus en plus interdits au public. Ce qui, ajouté à la dérégulation impulsée par les armateurs, renforce l’opacité d’un univers ne révélant ses failles que lors des catastrophes, des marées noires pour l'essentiel. "Celui qui commande la mer commande le commerce ; celui qui commande le commerce commande la richesse du monde, et par conséquent le monde lui-même." S’inspirant de cette sentence de Sir Walter Raleigh, célèbre explorateur britannique du XVIe siècle, le documentaire de Baudouin Koenig multiplie les angles de vue pour radiographier un univers complexe. Des conditions de travail des marins jusqu’à l’invention des conteneurs, de Shanghai à Rotterdam en passant par le Pirée ou Marseille, Qui contrôle la mer ? éclaire les multiples facettes d'une "libéralisation heureuse" et "d’une main qui régule le profit pour le bonheur de tous"… si l’on en croit le discours lénifiant des armateurs.

Pavillons noirs sur l’avenir
Mais le scepticisme l’emporte car, dans le monde du shipping, qui impose sa loi aux États, les zones d’ombre sont nombreuses. Les trois quarts de la flotte sont enregistrés sous des pavillons de complaisance, aux couleurs de pays (les îles Caïmans, Malte, Panama, etc.) qui ont compris l'intérêt de pratiquer l’optimisation fiscale et la souplesse administrative. Ce qui rend parfois impossible l’identification des responsables en cas de naufrage. La course au profit peut pousser les navires à violer les règles en matière de sécurité et de respect de l'environnement. Le terrorisme sur mer se développe, prenant le commerce maritime comme cible d’autant plus tentante que la surveillance est quasi inexistante. Le film prend la mesure de ces données fondamentales et prédit un futur sombre : si les règles du shipping changent, cela sera uniquement après "The Big One", l’attentat ou la catastrophe qui paralysera le commerce mondial. Portée par de nombreux témoignages, une enquête approfondie sur notre avenir maritime.

Tuesday, 21 July 2015

Forever Young - Tweet and Chat réalisé par Mélinda Triana



Alors que toute contestation est immédiatement recyclée en objet de consommation, comment la jeunesse contemporaine s'y prend-elle pour marquer sa différence avec ses aînés ? Une minisérie en deux volets sur la rebelle attitude d'aujourd'hui.

Acteurs privilégiés des nouvelles technologies, comment les 15-25 ans utilisent-ils cette nouvelle manière de communiquer ? Outil de révolte ou enfermement conformiste ? La jeunesse du XXIe siècle est au cœur de cette nouvelle révolution.

Bien manger, mais à quel prix ? réalisé par Klaus Balzer & Romy Strassenburg



Avec 58 milliards d'euros par an, les subventions accordées à l’agriculture représentent le deuxième poste budgétaire le plus coûteux de l’Union européenne. Les intentions de départ étaient vertueuses : aider les petits agriculteurs, stabiliser les prix alimentaires, assurer les approvisionnements et favoriser les exportations. Quelques décennies plus tard, la situation est catastrophique. Les exploitations de taille modeste ne peuvent plus survivre, tandis que les grosses, qui pratiquent l'agriculture et l'élevage à une échelle industrielle, prospèrent. La qualité des produits s’en ressent, tandis que se multiplient les atteintes à l’environnement et les mauvais traitements infligés aux animaux.

Les documentaristes ont mené une enquête approfondie sur l’attribution des subventions, notamment en matière de production de lait, de pêche et de fabrication du pain. Elles sont souvent accordées à tort, comme le révèlent certains exemples édifiants. Pour sortir de cette impasse, faut-il accepter de payer notre nourriture à son juste prix, c’est-à-dire plus cher ?

L'ADN, nos ancêtres et nous réalisé par Emmanuel Leconte & Franck Guérin



Comment, grâce à la génétique, les chercheurs ont pu remonter le fil de l'histoire de l'humanité jusqu'à son origine. Où l'on découvre que les 6,8 milliards d'individus qui peuplent la planète sont tous issus d'un petit groupe d'hommes, de femmes et d'enfants qui vivaient en Afrique il y a deux cent mille ans.

Ce film est un voyage au plus profond de nos cellules. Aujourd'hui, tous les scientifiques sérieux s'accordent sur un point essentiel : nous sommes tous parents. En d'autres termes, la diversité observée chez les humains est plus apparente que réelle. L'ADN de deux individus pris au hasard sur la planète ne diffère que de 0,1%. Au cœur de ce voyage scientifique se trouve une démonstration simple : les 7 milliards d'individus qui peuplent la planète sont tous issus d'un petit groupe d'hommes, de femmes et d'enfants qui vivaient en Afrique il y a deux cent mille ans. Il était composé de quelques dizaines de milliers d'individus reproducteurs et constitue le fondement de l'espèce humaine. Pour s'en assurer, il suffit de regarder notre code génétique, autrement dit notre ADN. Celui-ci continue de relier les hommes, malgré les distances, les continents, les langues et même les couleurs de peau. Ces dernières, instrumentalisées depuis toujours pour fonder des discours sur la différence, sont les marqueurs de la formidable adaptabilité du corps humain. Elles nous informent sur l'histoire de notre espèce, sur les mouvements de population dans l'histoire ancienne, et nous expliquent, par exemple, comment les premiers colons européens sont devenus blancs il y a à peine vingt mille ans.

Tous parents
Franck Guérin et Emmanuel Leconte nous convient à une fascinante exploration de l’ADN, éclairée par les témoignages limpides de généticiens, de paléoanthropologues et d’archéologues de premier plan (Axel Kahn, André Langaney, Pascal Picq…). Le documentaire se penche également sur "l’ironie de l’histoire" qu’a constitué, à la lumière des dernières découvertes scientifiques, l’esclavage du peuple noir, légitimé par l’invention du concept de "race". Mais si la recherche nous apprend que nous sommes tous parents, le généticien des populations Mark Stoneking soutient que "c’est à nous de décider comment on se comporte les uns envers les autres". Une belle manière de rappeler que le respect de la différence devrait pouvoir se passer de justifications scientifiques…

Sunday, 19 July 2015

Jeux d'artifices réalisé par Virginie Thévenet



Elisa et Eric sont deux adolescents orphelins. Pour vivre, ils transforment leur appartement de banlieue en studio-photo, où ils travaillent presque coupés du monde. Ils n’ont qu’un seul ami, Jacques; puis arrive Stan, un américain dont s’éprend Elisa, et tout change.

Nous irons à Deauville réalisé par Francis Rigaud



À Deauville, Lucien Moreau, flanqué de sa femme et de sa nièce, Sophie, vient occuper la villa qu'il a louée avec son ami Maurice Dubois, accompagné de sa séduisante épouse. Sur la route une rivalité de volant a opposé Lucien à un petit monsieur rageur et vindicatif. À l'arrivée, il tombe sur son patron féru de camping, qui lui compliquera la vie durant ces vacances tourmentées. La villa se révèle être en triste état, sans parler du ton cassant de sa propriétaire, Mme Couffinous, du machiavélisme des commerçants épiciers du quartier, des bévues du porteur de bagages.

Les plantes invasives - Quel danger pour la planète et les humains? réalisé par Ingo Thöne



La prolifération des plantes invasives importées menace les plantes indigènes et sont également parfois nocives pour l’homme. Quelles sont les stratégies pour lutter contre ce phénomène?

Si la berce du Caucase, le séneçon du Cap ou l’ambroisie sont bien agréables à regarder, ces plantes exotiques, introduites en Europe centrale au cours des siècles derniers, sont pourtant nuisibles. Envahissantes, elles représentent une menace pour l'équilibre des milieux naturels locaux, en accaparant l’espace vital des plantes indigènes. Elles sont également nocives pour l’homme. Le pollen de l’ambroisie déclenche en effet des allergies extrêmement handicapantes : selon les prévisions des chercheurs, cette plante occasionnera à elle seule des dépenses de santé de plusieurs millions d’euros. Des champs allemands jusqu’à la côte atlantique française en passant par le plus ancien jardin botanique de France, à Montpellier, des spécialistes de toute l’Europe analysent les conséquences de la prolifération des plantes invasives.

Planète corps réalisé par Julian Jones


suite
Partez à la découverte du corps humain et de sa faune microscopique dans un univers 3D. Notre agence vous propose 4 voyages!

Comme la Terre, le corps humain est le théâtre d’une vie sauvage insoupçonnée. Pour la découvrir, l’écologue Franck Courchamp a imaginé un étonnant safari microscopique à la rencontre des milliards de minuscules créatures qui prospèrent, s’affrontent, se nourrissent et se reproduisent sur notre peau ou à l’intérieur de notre corps. Certaines sont nuisibles, d’autres utiles, voire indispensables à notre survie. Toutes participent à un subtil équilibre biologique, qui s’est construit au fil de l’évolution. Vierge de tout corps étranger dans le ventre de notre mère, nous accueillons à l’âge adulte cent mille milliards de bactéries, dont 95 % des espèces sont encore inconnues.

Le grand spectacle de l'infiniment petit
Planète corps vogue d’abord à la surface de notre peau – notre organe le plus grand avec ses 2 m2 de surface, pour un poids moyen de 5 Kg –, siège de champignons, d’acariens et de parasites, dont le plus connu niche dans nos cheveux : le pou, dont on découvre que les premiers spécimens existaient déjà au temps des dinosaures ! Le film s’insinue aussi au plus profond de notre corps, des veines aux intestins, grâce à d’incroyables images filmées avec des microscopes électroniques de dernière génération. Des gastro-entérologues explorent notre système digestif aux milliards de bactéries, là où réside la clé de notre santé. Plus étonnant encore, nous apprenons que notre corps abrite 300 millions de virus, tueurs de bactéries, dont certains (les rétrovirus) se transmettent de génération en génération, pour notre plus grand bien.

Saturday, 18 July 2015

J'irai dormir chez vous - Uruguay réalisé par Antoine de Maximy



Pour ce nouveau voyage, Antoine file en Uruguay, un petit pays coincé entre les deux géants que sont l’Argentine et le Brésil. Il arrive en pleine campagne présidentielle. La politique sera la tendance de ce nouveau numéro. Antoine tâchera d’aller dormir chez Pépé Mujica, un ancien paysan guérillero, l’actuel président de la République qui arrive en fin de mandat… C’est à Montevideo qu’il rencontre Luis qui vient d’hériter d’une belle maison près des plages. A Tacuarembo, il se retrouve au milieu de la campagne présidentielle, et croise sans le savoir le futur président. Le voyage d’Antoine se termine à Ansina parmi les gauchos. Ici encore on parle de politique et de délinquance. L’Uruguay est pourtant un des pays les plus sûrs d’Amérique du Sud.

J'irai dormir chez vous - Caraïbes réalisé par Antoine de Maximy



Antoine rencontre Dyna, qui accepte de le recevoir chez elle. Le voyage se complique à Gros Islet, où le baroudeur échoue dans un quartier où les bars et les boîtes de nuit sont partout. Il met le cap sur la Barbade, une île voisine, où il fait la connaissance de Denzel et de Clyde, un ancien policier.

Wednesday, 8 July 2015

Sexe, mensonges et frustrations réalisé par David Muntaner & Damien Pasinetti



L'Inde se développe mais ne se libère pas de son carcan puritain. Enquête auprès de médecins, de journalistes et de sociologues qui racontent et décryptent le rapport compliqué que les hommes indiens entretiennent avec les femmes.

Récemment, un des plus célèbres éditorialistes indien débutait son article ainsi : "Comment nous avons tué le Kamasoutra". Effectivement, le pays qui, le premier, a répertorié nos positions sexuelles, se trouve aujourd’hui en panne d’imagination. Plus grave, l’Inde grandit, se développe et se modernise mais le pays ne s’émancipe pas sur le plan sexuel. Les jeunes Indiens grandissent dans un univers ultraconservateur, alors qu’Internet, le cinéma et la publicité façonnent une toute autre image du sexe. L’image de la femme en ressort particulièrement dégradée. Depuis longtemps, les Occidentales sont assimilées à des femmes légères. Aujourd'hui, les films de Bollywood et les médias tendent à transformer la femme indienne en objet sexuel. Ce fossé entre une Inde encore moyenâgeuse et ces créatures fantasmées crée une immense frustration. Ce documentaire s'appuie sur des interviews de médecins, du sexologue réputé Prakash Kothari, de journalistes, de sociologues et d'acteurs, qui racontent et décryptent le rapport compliqué que les hommes indiens entretiennent avec les femmes.

Sunday, 5 July 2015

J’irai dormir chez vous - Irlande réalisé par Antoine de Maximy



Antoine débute son périple à Malin, petite ville située au nord de l'Irlande, dans le comté sauvage de Donegal. Il y rencontre Maura et Orla, deux soeurs espiègles et pleines de gouaille. A Galway, plus au sud, il fait la connaissance de Joe, un octogénaire attachant qui vit en ermite dans un petit pavillon délabré. Richard l'accueille pour la nuit, dans la maison des ancêtres de Barack Obama. Le voyage s'achève à Dublin. Dans la capitale, plusieurs jeunes entraînent Antoine dans un bar, pour la soirée. L'occasion pour lui de s'essayer à la pratique du pole dance.

Ce que mes gènes disent de moi réalisé par Pernille Rose Grønkjær



Quelle est l'influence du patrimoine génétique et de l'environnement sur le comportement ? Peut-on changer sa personnalité ? Ce documentaire original et éclairant livre des réponses en filmant l'enquête très personnelle de la journaliste scientifique danoise Lone Frank.

Lone Frank est une femme anxieuse. Introvertie, sujette aux insomnies et se reconnaissant volontiers "misanthrope", la journaliste danoise justifie son caractère par une douloureuse histoire familiale : un père alcoolique, une mère dépressive, un divorce difficile, auxquels s'ajoutent de nombreux suicides chez ses aïeux. Bien décidée à changer de comportement, Lone Frank, également diplômée en neurobiologie, se soumet à divers tests, rencontre des psychologues et des généticiens renommés…

Cocktail inné/acquis
Nos vies sont-elles prédestinées dès la naissance ? Le matériel génétique supplante-t-il le rôle de l'éducation sur nos comportements ? Mais dans ce cas, comment changer sa personnalité ? Raconté à la première personne, ce périple scientifique et philosophique non dénué d'humour répond à ces questions. Bien construit, pédagogique, s'appuyant sur de nombreuses études, il permet de constater que ce ne sont pas les gènes ou les traumatismes de l'enfance seuls qui déterminent notre développement, mais l'interaction entre patrimoine génétique et environnement. Par exemple, la façon dont chacun mène sa vie déterminera l'activation ou non de certains gènes. Si des injustices existent dès la naissance – gènes plus ou moins "robustes" –, la bonne nouvelle vient du fait que le cerveau s'avère malléable et modulable. Il est possible de le rééduquer, et Lone Frank va s'y atteler.

Saturday, 4 July 2015

Entre Terre et ciel - Paris, les astronomes géomètres réalisé par Pierre Bourgeois



À la découverte du cosmos depuis des hauts-lieux de l'astronomie mondiale, en compagnie du journaliste scientifique Serge Brunier. Le plus vieil observatoire au monde encore en activité nous ouvre ses portes : l’Observatoire de Paris, né en 1667 de la volonté du jeune roi Louis XIV.

Cet épisode nous emmène dans le plus vieil observatoire au monde encore en activité : l’Observatoire de Paris, né en 1667 de la volonté du jeune roi Louis XIV et de son ministre Colbert. En ouvrant les portes de ce lieu historique, Serge Brunier nous fait entrer dans l’âge des mesures. Mesures du temps, de plus en plus précises, mais aussi mesure de la Terre et du système solaire. Un parcours sur près de quatre siècles de découvertes astronomiques, telles que le calcul de la circonférence de la Terre, la division des anneaux de Saturne, la découverte de Neptune, le recensement des étoiles…

Entre terre et ciel - Galilée, le messager céleste réalisé par Pierre Bourgeois



À la découverte du cosmos depuis des hauts lieux de l'astronomie mondiale, avec le journaliste scientifique Serge Brunier. C'est en 1609 qu’est née l'astronomie moderne. À cette époque, les observations de Galilée changèrent à jamais le rapport de l'humanité au cosmos. De Padoue à Florence en passant par Venise, Serge arpente le cosmos dans les pas du génial astronome toscan.

C'est en 1609 qu’est née l'astronomie moderne. À cette époque, Galilée fût le premier à diriger une longue vue vers le ciel, et ses observations changèrent à jamais le rapport de l'humanité au cosmos. En cette fin de renaissance italienne où seule l’Église avait le pouvoir d’expliquer la nature du monde qui nous entoure, l’astronome va chercher par tous les moyens à prouver que seule la thèse de Copernic explique la mécanique céleste. La Terre n’est pas immobile au centre de l’univers. Aujourd’hui encore, les observations de Galilée, la précision de ses dessins de la Lune et de ses cratères, de Jupiter et de ses satellites, surprennent par leur incroyable justesse. De Padoue à Florence en passant par Venise, Serge Brunier arpente le cosmos dans les pas du génial astronome toscan.

Tellement Gay! Homosexualité & pop culture réalisé par Maxime Donzel



Comment l’homosexualité s’est-elle fait une place dans la pop culture ? De l’art du sous-texte aux marches des fiertés en passant par les coming out de stars, retour sur l’affirmation de la culture gay.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’homosexualité reste pénalisée dans la majorité des pays. Aux États-Unis, la nécessité de repeupler la nation se traduit par une exaltation du modèle de la famille traditionnelle, renforcée par une propagande antigay. Muselée par la censure, la communauté des gays et lesbiennes parvient pourtant à s’exprimer en maniant l’art du sous-entendu. La revue Physique pictorial se présente tantôt comme un guide pour photographe amateur, tantôt comme un magazine de musculation, et publie les dessins de Tom of Finland, qui marqueront durablement la culture gay, avec l’archétype du "cuir-moustache". Côté littérature, les écrits de Jean Genet se diffusent sous le manteau tandis que des écrivains comme Truman Capote ou Gore Vidal mettent discrètement en scène des personnages d’homos positifs. Longtemps soumis au code de censure Hays, le cinéma investit la culture du sous-texte, de Rebecca (Hitchcock) à Ben-Hur (Wyler). Le monde de la nuit, avec ses bars clandestins où fleurissent les spectacles de travestis, participe également à l’épanouissement d’une sexualité encore réprimée par la société. C’est de l’un d’eux, le Stonewall Inn à New York, que partiront, en 1969, les émeutes synonymes d’éclosion du mouvement gay moderne.

Dimension politique
Ce documentaire pétillant et instructif convoque images d’archives et figures de la communauté homosexuelle – des réalisateurs Céline Sciamma et Rosa von Praunheim à la manager de label Fany Corral, des journalistes Christophe Martet, Didier Lestrade et Dan Savage à la célèbre drag-queen Lady Bunny, sans oublier l’actrice et chanteuse Lea DeLaria – pour retracer, sur plus d’un demi-siècle, l’émergence de l’identité gay et son influence sur la pop culture. Cinéma, théâtre, littérature, bande dessinée, musique, mais aussi Gay Pride et autres défilés : Tellement gay ! explore les différents champs d’expression de cette culture, en mettant en exergue son caractère éminemment politique.